TRAVAUX DU PONT DU HAVRE Horaires du 15 au 21 octobre

Bonjour à tous,

Je vous rappelle qu’à partir de mardi prochain, 
nouveaux horaires applicables du 15 au 21 octobre.

Les principales modifications concernent les trains du soir.

Le 12015 partira à 16h24 de Paris Nord et est sans arrêt jusqu’à Longueau.
Le 2021 part à nouveau à 19h04 de Paris Nord et est sans arrêt jusqu’à Longueau.
Le 12025 est avancé de 10 minutes : il partira à 19h53 et desservira Orry, Chantilly et Creil.
Le 12027 partira à 20h38 soit 10 minutes plus tard qu’actuellement (avec une arrivée à Longueau et Amiens de + 3 mn)

Les dépliants de la 2ème période sont disponibles en gare. Des distributions dans les trains de pointe ont été réalisées cette semaine.

Merci à ceux qui voudront bien me confirmer dans quels trains ils ont vu des dépliants.

Cliquer pour visualiser le dépliant Horaires du 15 octobre au 11 novembre

Cliquer pour visualiser les horaires des week end Horaires IC 12 13 et 19 20 oct

Cliquer pour visualiser les horaires de la semaine Horaires IC en semaine du 15 au 21 octobre

Partager sur :

32 commentaires pour TRAVAUX DU PONT DU HAVRE Horaires du 15 au 21 octobre

  • François L.

    Merci de ces informations Madame Garrot, mais qu’en sera-t-il pour les IC pour Boulogne ? Une affiche spécifique est-elle à l’étude (comme entre le 24 septembre et le 14 octobre) ?

    Cordialement

    • NATHALIE DUMONT

      Bonjour, le 19h04 (2021) circulera en matériel IC ou TER ,

    • Elias

      Merci en effet.
      Juste une question : vous dîtes que le 12015 sera “à nouveau” à 16h24 ?
      C’est pas 16h04 son horaire normal ?

    • François L.

      Oui, comme il arrivera à Amiens à 17h40 (donc retardé de 30 min par rapport à son horaire habituel).

  • fredh

    A l’attention des déçus de cette ligne, je vous rappelle que Mme Hua vous propose une rencontre sur la plateforme de Paris Nord le mercredi 13 novembre de 16h30 à 19h30.

    Mme Garrot espère que vous serez nombreux à ce premier rendez-vous !
    Alors ne la décevons pas, allons y nombreux et avec des questions prècises :

    Indemnisation
    Actions concrètes engagées de la part de la SNCF?
    Annulation de la hausse prochaine des tarifs des abonnements
    Explication juridiquement fondée sur l’absence de geste commerciaux envers les abonnés picardie Pass Actif lors des retards
    Presentation officielle d’excuses de la SNCF pour ce cauchemar quotiien

    Vous avez surement aussi des questions sans rèponses.

    Réunissons les et préparons lui un accueil digne de ce nom, banderoles, huée etc…

    • Anjel

      Vu l’heure et le jour, y aura pas foule!!! On est tous dans le train…. Euh pardon…. Dans les retards a cette heure la. Sur le chemin du retour de boulot! Ça doit la rassurer

  • fredh

    Oui opn bien compris que c’etait le but, n’avoir personne pour siffloter ensuite que tout va très bien Mme la marquise … mais bon il va bien falloir saisir cette occasion

  • budicom

    Mme Garrot,

    Dans toute entreprise il y a 2 versants, le versant technique et le versant financier.

    Techniquement, c’est pas la joie (j’étais dans le fameux tout petit Bombardier d’hier soir, occupé à 400% de sa capacité avant l’annonce concernant la voie 17. Mais sur ce plan-là je dois reconnaître que vous ne pouvez pas mettre 2 rames si vous n’en avez qu’une à disposition ; que quand le 2006 n’a que 9 voitures, c’est que vous ne disposez pas ,ce jour-là, d’un 10è ; que si on arrive en retard, c’est parce qu’il n’est pas possible de sauter par-dessus le train en panne devant nous, etc…

    Autre contrainte : Paris Nord ne dispose que de 19 voies pour Grandes lignes + TGV.

    Mais, dites-moi ? Et les trains publicitaires (Allianz assurances hier ou avant-hier, pour prendre le plus récent)?
    Ça occupe indûment une voie (et tout ce que ça implique pour l’acheminement, etc…) Bref de la logistique, du personnel.. pour un train qui ne transporte pas un seul voyageur.

    Evidemment ça vous rapporte du fric.

    Peut-être devriez-vous, en cette période difficile, ne pas oublier votre vocation première. Le transport des personnes (et du fret)

    Vous n’avez pas vocation à perdre de l’argent, mais “A 865 millions contre 253 millions au premier semestre, la SNCF a vu progresser son bénéfice net au 2e semestre 2012″(ref Challenges.fr) vous avez de la marge de ce côté-là.

    Alors, SVP, revenez aux fondamentaux, faites ce que vous pouvez avec le matériel que vous avez (J’ai la conviction que c’est le cas. Vous faites probablement chaque jour des miracles qu’on ne peut même pas imaginer. Je ne vous attaque guère là-dessus, même si je souffre comme tout le monde dans une situation comme celle d’hier soir)

    Mais quand ça va mal, ayez le courage de le constater et d’en tirer les conséquences commerciales (le 2è versant)
    Dire dans vos billets “Ah la la ! C’est dur pour vous ! Pourvu que ça s’améliore” n’est pas tenable longtemps.
    Je répète : Il vous faut en tirer les conséquences commerciales

    Nous, on préférerait que ça marche bien.
    Vous ne pouvez pas l’assurer.
    Donc, à défaut, le dédommagement s’impose.

    Dans toute relation client/fournisseur (de biens ou de services) ça marche comme ça.
    Pourquoi en serait-il autrement entre vous et nous ?

    Je sais, vous nous avez déjà communiqué 317 fois au moins la réponse officielle. Et vous êtes lasse de toujours avoir à le faire.

    Mais on peut toujours discuter, argumenter , essayer de se faire comprendre.
    Ne nous enfermons-pas, de part et d’autre, dans un dialogue de sourds.
    Mais là, avec ce qu’on subit au quotidien, la balle est dans votre camp.

    Merci de votre attention et, peut-être, d’une vraie réponse .
    Cordialement,

    • François L.

      Voilà une réflexion posée, qui exprime clairement et calmement une situation quotidienne et aggravée depuis 3 semaines.
      Je n’ose pas imaginer les chiffres de régularité depuis le 24 septembre (car j’ai peur que celle-ci chute à compter du 24). Mais je comprendrais tout de même une réflexion autour de ces retards à répétition depuis ce 24 septembre.
      Le Pont du Havre n’est pas l’unique explication de ces retards, je me doute, mais c’est vrai que ces retards (de la côte picarde, je le constate avec le retard quotidien du 2021, lié au Pont du Havre, malgré la fiche horaire) sont pénalisants pour le plus grand nombre d’usagers, qu’il soit quotidien ou exceptionnel, pour un salarié, un étudiant, ou encore un touriste. Il serait de bon aloi que, au vu des retards indépendants au travaux (car la majorité des retards sont liés à autre chose que ces travaux), un geste, même le plus minime qu’il soit, puisse être réfléchi, posé sur une table, discuté, et décidé. Ne restons pas enfermé, une discussion calme, posée et agréable est possible, et je rejoins pleinement l’avis de Budicom.

      Bonne journée, et bon week-end

    • HV

      A lire aussi sur le blog TER … la toute dernière phrase :

      “Je sais que vous subissez tous actuellement des conditions de transport difficiles à cause nos problèmes de matériel qui ne s’arrangent malheureusement pas. J’espère que le WE nous permettra de récupérer du matériel…”

      Nous ne sommes pas dupe, et certains de vos collègues non plus.

      Les problèmes rencontrés ces dernières semaines ne sont pas dus aux travaux du Pont du Havre, mais bien, dus à des problèmes matériels, notre demande de dédommagement est donc bien légitime … parce que sur ce coup là Madame Garrot, vous avez réellement fait preuve de mauvais foi en faisant semblant de ne pas comprendre ces demandes de dédommagement.
      Je mets le lien du blog TER :

      http://maligne-ter.com/creil-compiegne-stquentin/pointes-de-la-soiree-du-10-et-de-la-matinee-du-11/#more-809

  • budicom

    J’ai vu des dépliants, je ne sais plus dans quel train ,désolé, mais ce que je peux vous dire c’est que c’était un corail, et qu’il y en avait sur 1 siège sur 2, très géométriquement disposés en quinconce.

  • winterland80

    Bonjour Mme Garrot,
    pourquoi le train de 17h49 met il autant de temps pour rejoindre la capitale picarde?:
    Départ de Paris à 17h49 (ca peut arriver!!) détournement par Persan Beaumont (passage à 18:25)
    arrivée à Creil à 18h40 (micro arrêt de service pour déposer le 2e conducteur)
    Arrivée à Amiens à 19:35 soit 50 à 55 minutes pour 80kms alors qu’il n’y a plus de zone de travaux.
    Je n’ai pas l’impression qu’il y a des trains devant nous
    En temps normal un intercité met 30 minutes pour ce trajet.
    Hier ,vendredi ce train avait 10 à 15 minutes de retard à Creil mais il était à l’heure à Longueau (19h29)
    Quelle est votre explication?

  • winterland80

    Lu sur le blog ter Paris-Creil-Compiegne-St quentin/
    JOURNAL DU PONT DU HAVRE DEUX WE QUI S’ANNONCENT …CRUCIAUX!
    par Philippe Le Calvez
    Cruciaux: non en rapport à la circulation des trains les deux WE prochains mais en rapport à la nature des travaux effectués sur le pont….

    En effet, il existe un véritable risque à ce que les « coupes » nécessaires aux travaux ce WE 12/13 (et le WE suivant 19/20) soient rendues en retard.
    Sachez que, si c’est le cas, il y aura forcément un plan de transport réduit qui sera mis en place lundi matin.
    En croisant fortement les doigts afin qu’il n’y ait pas de retard sur ces travaux à risque.

    Je me devais de vous en avertir.

    Pas d’infos par le responsable de ce blog?

  • PascalD

    Bonjour Mme Garrot

    Mais rien ne sera fait pour mettre la SNCF en conformité avec ses obligations vis à vis du client et notamment le transport assis des voyageurs.

    Dites moi Mmme Garrot, puisque la SNCF ne respecte pas ses obligations,
    pourquoi les clients devraient ils être( plus royaliste que le roi)plus contrôlés qu’elle.

    • fredh

      Parcequ’étant en situation de Monopole, la SNCF se croit tout permis et ne pense pas être redevable de quoi que ce soit envers ses clients…

  • Elias

    Ah au fait,

    Il y avait des dépliants le mercredi 9 dans le 12313 (16h33), c’était d’ailleurs apprécié et appréciable. 🙂

    • budicom

      Personnellement, pour la 1e période j’ai trouvé que le plus pratique était les fiches A4 en noir et blanc.
      Aura-ton les mêmes pour les 2e et 3e périodes ?

    • Elias

      C’est pratique si tu ne prends pas le train le WE 😉 !

      Sinon oui les fiches noir et blanc ne reprenant que les trains de la semaine, va voir les horaires qui sont à la dispo en face de la voie 16 !

    • budicom

      Oui Elias, j’ai la chance de ne pas bosser le w-e.
      Face à la voie 16 j’ai vu des CreilParis, pas de AMiensParis

      Sinon, pas de dépliants dans le 2006 de ce matin, lundi 14.

  • Sylvain H

    Bonjour

    Encore raté !

    Il y a quelques mois, je signalais que sur le parking de Longueau, les arbres à papillons devenaient envahissants et que les voitures pour ne pas déborder sur les allées devaient “rentrer” dans les arbustes au risque d’être rayées.
    Vous m’aviez répondu que c’était compliqué à mettre en oeuvre du fait de la proximité d’une voie.

    La semaine dernière, il y a eu une action, MAIS…

    Les arbres à papillons n’ont été coupé que sur la partie goudronnée du parking, alors que c’est la partie la moins atteinte dans la mesure où les arbustes avaient été coupés à cet endroit lors de la transformation temporaire en parking à autocar (travaux sur plusieurs week-end) ==> J’ai bien l’impression qu’on retombe dans le jeu du “l’autre parking c’est pas nous c’est Boves, Amiens Métropole, le saint-esprit (rayer les mentions inutiles)

    D’autre part, il n’ont été coupé que coté parking, ce qui est effectivement le plus utile, mais coté voie, rien. Ce n’était donc pas la peine de raconter que c’est à cause de cette voie que la coupe ne pouvait être faite rapidement, parce que cette voie est DESAFFECTEE ! Elle avait été utilisée pour déposer un peu plus loin les éléments d’un gazoduc, il y a pas mal d’années et depuis c’est devenu le terrain de chasse d’un beau chat !

    Résultat de tout cela : la partie la plus envahie (parking en terre) n’ a pas été traitée. Les arbres continuent à croitre et se renforcent. Ils seront de plus en plus difficiles à couper et vont rayer de plus en plus les voitures qui se garent à côté.

    • Respectueux

      De l’autre côté c’est un trou béant dans la chaussée ,qui risque d’endommager gravement une voiture….
      Avec le mauvais temps le trou s’agrandit de plus en plus et il sera bientôt impossible d’emprunter cette voie obligatoire pour sortir du parking.
      Entre 100 et 150 personnes debout aujourd’hui dans le 2006 et notamment une femme enceinte et nous avons du nous battre pour qu’elle puisse avoir accés à une place dans le compartiment du contrôleur.
      c’est vraiment pittoyable…

    • HV

      Le trou béant qui avait été “rafistolé” avec du sable et de la caillasse … bizarre que ce rafistolage n’ai pas tenu (il s’agit encore une fois du principe “du mieux reculer pour mieux sauter”), parce que là, le trou s’est sacrément agrandit.
      Va y avoir des plaintes de déposées via les assurances si les voitures se retrouvent abimées à cause d’une chaussée non entretenue.

    • Myriam Garrot

      Bonjour Sylvain,

      Mon correspondant à Longueau m’a confirmé que suite à votre message, 2 demandes étaient en cours (pour la coupe et pour reboucher le trou). Pour l’instant, il n’a pas de date d’intervention des 2 entreprises. Je ne vous promets pas que cela sera fait avant la fin du mois… Je vous propose de m’en reparler mi novembre, si rien n’a changé.

      Cdt.

  • (Commentaire retiré à la demande de son auteur)
  • PascalD

    Bonsoir Mme GARROT

    Encore un trajet debout dans le 2006, la SNCF se plaint du déficit des IC mais transporte gratuitement son personnel et assis.

    Alors que les clients paient et sont debout.
    Il me semblait que le respect du client imposait au personnel de la SNCF de céder sa place.

    DANS UNE AUTRE VIE PEUT ETRE

    Je n’attend aucune réponse comme d’habitude(étonnant pour une communicante).

    • Guylaine

      Je suis agent SNCF, mutée sans autre choix à Paris (du côté de la gare de Lyon) depuis 4 ans, sans changement de salaire. Je me lève chaque jour à 5 heure du matin. Alors, oui, je suis aussi fatiguée des trajets que les clients payants, oui je voyage gratuitement, et je ne cède ma place que si je vois une personne âgée ou enceinte. Et oui, je respecte le client, mais merci de ne pas répéter que je n’ai pas le droit de voyager assise.

  • Elias

    Bonsoir,

    “Je colle ici mon com sur le blog TER.
    Il est valable aussi pour Vous, madame Garrot, en charge de représenter IC 😉 !

    Je sais bien que nous somme ici sur un blog Ter mais je sais que VOUS considérez , à juste titre, que chacun ne peut fonctionner sans l’autre, et qu’en conséquence deux transporteur différent doivent coopérer…( en gros je schématise)…

    Je me permets donc de parler de l’IC 12025, qui part à 19h53 de Paris pour atteindre 25′ plus tard Orry la Ville.
    Ce train remplace le Ter partant sur les séquences encadrantes à 19h53.

    Ca me semblait logique et pourtant …
    IC 12025 : 150/200 clients.
    TER 847823 : 900 clients, dont au moins 700 au départ de Paris allant sur Orry / Chantilly / Creil).
    Ca donne donc du 850/900 clients dans un IC de 700 places.

    Face à ce constat, nous avons, dès le 8/08, mise en évidence cette sur-occupation prévisible, en vous demandant un croisement pour assurer ce train avec du matériel TER Grande Capacité.

    Le réponse que vous nous avez formulé dans un premier temps est « on y réfléchi ». Puis, dans un second temps, « on a vu avec nos collègues d’IC, ça va passer ».

    Bon, moi tout ce que je constate, c’est qu’en arrivant sur le quai à 19h45, plus aucune place assise NUL PART.
    Obligé de remonter toute la rame pour trouver une place assise…par terre !
    En comptant (rapidement je le reconnais) le nombre de personne debout (ou assise par terre) j’arrive à un total de 150/200 personnes en gros…

    Faites nous confiance (et là je parle en « global », pas juste « vous » Monsieur Le Calvez, car vous êtes bien plus prompt à nous écouter bien souvent)…
    Depuis plus de deux mois on vous avait prévenu sur ce train, et je suis forcé de constater que nous n’étions pas à côté de la plaque, bien au contraire, on était dans le vrai.

    De plus, mais là je penche plutôt pour un problème de sono, aucune annonce dans ma voiture, donc aucune idée de la raison du retard (15′ quand même)…

    Sinon pour ce matin, 12010 à l’heure à Paris malgré +13′ à Orry, merci à la décision de non détournement.
    Ca fait toujours plaisir 🙂 !

    Dans l’attente de vos retours,
    Bonne soirée,”

    • Myriam Garrot

      Bonjour Elias,

      Oui, suite à votre alerte, le pôle production a étudié le cas et la décision a été prise de laisser ce train en matériel Corail. Je vous redonne les explications :
      Pendant les 6 semaines de travaux, de très nombreuses modifications sont nécessaires : changements dans les roulements du matériel (locomotives et rames) et du personnel (conducteurs, contrôleurs, agents de manœuvre …). Et je vous le redis faire une modif en tenant compte de toutes les contraintes est un véritable casse-tête : une inversion est plus facile à dire qu’à faire. Le parc Matériel étant très tendu, si on prend une rame TER, ça veut dire qu’on l’enlève sur plusieurs autres trains (puisqu’une ligne de roulement concerne non pas un seul train mais plusieurs).
      Donc, pour ne pas pénaliser les clients de plusieurs autres trains, le 12025 restera en Corail les 5 jours où il desservira Orry, Chantilly, Creil. Avec, je vous l’accorde, probablement quelques clients debout jusqu’à Orry.

      Cdt

    • Elias

      Bonjour Madame Garrot et merci pour avoir pris la peine de me répondre.

      Vous savez très bien que je suis un client plutôt compréhensif, que je m’intéresse d’assez près à vos rouages, et que je suis loin de prôner la loi du “yakafocon”. Vous le savez bien. Sinon d’ailleurs je ne serai pas là depuis près de deux ans en fait…! 😉

      Je me permets également de vous refaire l’historique de l’histoire de ce train.

      Le 8 août, par un mail du Collectif, adressé à qq destinataires SNCF, dont le Directeur de Ligne IC NORD, nous vous avions fait remonter une probable sur-occupation importante de ce train.
      C’était donc il y a 2 mois et demi si je ne me trompe pas.
      Nous pensions logiquement qu’une solution serait trouvée (avec autant d’avance)…
      Nous vous “proposions” une solution : inverser les rames du 12025 et du 848529.
      Ce n’était pas sans logique : précisément, et contrairement à ce que vous indiquez (si les éléments que nous avons eu n’ont pas été modifiés), le 848529 (départ théorique à 18h28 de Paris Nord) est un TER dont la rame de fait “que” Paris Nord -> Amiens , le soir.
      Concernant la rame du 12025, je sais bien qu’elle n’est pas dispo avant l’arrivée d’un train en provenance de ST Quentin à 19h30 à Paris.
      Mais je le répète, c’est pas comme si on vous demandait de changer les rames ce soir pour demain. C’était le 8/08 pour le 15/10.

      D’ailleurs, vous savez, si la production avait été correcte ces dernières semaines, je pense que la sur-occupation du train 12025 n’aurait pas spécialement posé de problème à bord du train…

      Mais un client que se fait le 2006 debout le matin, et qui tombe sur un 12025 bondé, je pense qu’il a de quoi faire la tronche non ?

      Ah oui, pour finir la dessus :
      Avec, je vous l’accorde, probablement quelques clients debout jusqu’à Orry .”.
      1/ Enlevez le probablement, la phase 2 a commencé hier. On n’est plus dans la probabilité mais dans le concret.
      2/ remplacez le “quelques” par “une grosse centaine”. (je n’invente rien, et si vous ne me croyez pas, demandez au chef de bord d’hier soir, qui n’a pas pu correctement progresser dans le train tellement les allées étaient bondées).
      3/ remplacez aussi “Orry” par “Creil”. 20′ debout, ou 35′ debout, après une journée de travail, c’est pas pareil non plus.

      Ainsi ça donne : “Avec, je vous l’accorde, une grosse centaine de client debout jusqu’à Creil “.

      C’est pas tout à fait pareil, mais tellement plus proche de la réalité. 😀

      Bien cordialement,

  • Quelques personnes debout?
    Je vous en prie madame garrot. Vous en seriez malade de laisser votre enfant ou maman voyager dans les conditions pourries dangereuses stressantes immondes inconsidérées lamentables qui sont les nôtres. Prenez au moins 10 secondes pour venir voir les photos sur notre TL (fil twitter) disponible sans nécessité d ouvrir un compte sur la page d accueil de notre blog.
    Par pitié, par respect, oubliez la langue de bois.
    Vous savez ce qu on cous demande de dire
    Nous savons ce que bous vivons
    Soit dit en passant, cela a été filmé par la télé. On ne sera pas les seuls à le voir comme ca.

  • Porteret Jean-Michel

    Dans mon entreprise les cadres dirigeants vont sur le terrain et mettent les mains dans le cambouis. Eh oui…. Prenez exemple…. Venez mmes Garraud et Hua faire un petit tour dans notre galere. On ne vous mangera pas !

  • jandilla

    J’avais pas encore expéerimenté la bétaillère, cette fois c’est fait avec le 19h53 du 17/10.

    1. A 19h53 le train ne démarre pas. A 19h56 annonce q’en raison de l’absence de loco et de chauffeur il aura 20 mn minimum de retard. POURQUOI AUCUNE ANNONCE PREALABLE ???? si la loco n’est pas au bout du train il me semble pas compliqué de comprendre qu’il y aura un retard, alors pourquoi l’annoncer une fois l’heure passée ? si ce n’est par malhonneteté. et pourquoi les affichages sncf direct ne mentionnaient que 15 mn de retard alors que le train en avait deja 25 ?

    2. le train etait archi bondé bien sur, au point de circuler dificilement dans les allées et d’avoir les toilettes occupées. Et avec mon billet 1ere classe je partais pour pour 1h30 de voyage debout. Avec zero possibilité de remboursement je suppose… L’annonce du retard a au moins eu l’avantage de vider les wagons des gens allant à Orry ou Chantilly qui avaient repéré un train + precoce, train annoncé bien + tard au micro

    Pas d’autre incident au final, départ prevu à 19h53, arrivée à Amiens à 21h40

Envoyer un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>