Les actions mises en place

Bonjour à tous,

Suite à vos différents commentaires concernant les retards que vous subissez, voici quelques explications.

• Répartition des causes des retards sur votre ligne.

 

1/3 des retards est imputable à Intercités, c’est-à-dire que l’activité a des leviers pour réagir face aux dysfonctionnements constatés.

Pour les autres 2/3, il s’agit de :

– conséquences de l’enchaînement des circulations avec les autres transporteurs : par exemple, votre train peut être ralenti par le TER précédent ou par un train de marchandises

– conséquences des travaux non programmés engendrant des ralentissements

– problèmes d’infrastructure (dérangements de passages à niveau ou d’autres installations de signalisation)

– de difficultés diverses non maîtrisables comme les suicides, les intempéries, les obstacles sur les voies …

En ce qui concerne les causes Intercités, elles relèvent très majoritairement de défaillances liées aux engins moteurs ou à des difficultés d’acheminement liées à la préparation du train.

Sur ces sujets, les actions engagées sont les suivantes :

– mise à l’écart de 3 locomotives récidivistes remplacées par des engins venant de la région de Marseille

– renforcement des opérations préventives et des adaptations de pièces pour limiter les disjonctions

– poursuite du développement de la maintenance au Landy proche de Paris Nord pour éviter les acheminements des locomotives jusqu’au Technicentre de Villeneuve Saint Georges

– généralisation des outils informatiques de suivi

J’espère comme vous que la mobilisation collective des équipes va permettre de redresser rapidement la situation.

Cdt.

Partager sur :

20 commentaires pour Les actions mises en place

  • Anjel

    “1/3 des retards est imputable à Intercités, c’est-à-dire que l’activité a des leviers pour réagir face aux dysfonctionnements constatés.”

    Si 1/3 des retards est imputable à intercités, dans ce cas, nous devrions obtenir 1/3 de dédomagement sur nos abonnement, soit, 33.3333333%.

  • Sylvain H

    1/3 des retards est imputable à Intercités, c’est-à-dire que l’activité a des leviers pour réagir face aux dysfonctionnements constatés. DONC SNCF

    Pour les autres 2/3, il s’agit de :

    – conséquences de l’enchaînement des circulations avec les autres transporteurs : par exemple, votre train peut être ralenti par le TER précédent ou par un train de marchandises DONC SNCF

    – conséquences des travaux non programmés engendrant des ralentissements DONC SNCF(travaux non programmés ??? ils arrivent par l’opération du Saint-Esprit?)

    – problèmes d’infrastructure (dérangements de passages à niveau ou d’autres installations de signalisation)DONC SNCF

    – de difficultés diverses non maîtrisables comme les suicides, les intempéries, les obstacles sur les voies …
    DONC PAS SNCF

    Donc sans tourner autour du pot, cela me semble très fortement imputable à la SNCF. D’un point de vue client, c’est tout ce que je comprends. Je suis très binaire (content / pas content)

    • budicom

      Toujours cette détestable dichotomie IC / TER.
      Franchement, je suis choqué qu’un TER soit traité comme un “transporteur extérieur”, au même titre qu’un train de fret EuroCargo.

      Je rejoins (presque) Sylvain : A l’exception des trains de fret EuroCargo, le reste : IC / Fret SNCF / TER c’est SNCF-RFF.

      Vous savez, quand un touriste rencontre des problèmes dans son voyage, il n’a qu’un seul et unique interlocuteur : l’agence de voyage. C’est elle qui est garante du bon déroulement du voyage, et qui doit dédommager dans le cas contraire.

      Notre “agence de voyage” c’est la SNCF.
      Vous n’êtes peut-être pas coupable, mais vous êtes responsable.
      Vous devriez en tirer les conséquence en termes de dédommagements.

  • Sylvain H

    Retard indéterminé sur le 17:28 ! Youpi

  • JM PORTERET

    Madame Garrot,
    votre “mise à l’écart de 3 locomotives récidivistes” est l’illustration parfaite de la mentalité de la SNCF à savoir, c’est de la faute du matériel et pas la nôtre.
    vous “mettez à l’écart 3 locomotives” comme un professeur mettrait 3 écoliers au coin ou en retenue… Ah les vilaines machines !!!
    sauf que les locomotives ne font que ce qu’on leur demande de faire.
    si elles tombent en panne, vous ne pouvez vous en prendre qu’à vous-même.
    chaque jour nous sommes assommés et atterrés par ces messages foireux dans les trains lorsque’il y a un incident : “un signal fermé nous impose de nous arrêter,… en raison du train nous précédant,… en raison d’une gêne du circulation,… en raison de l’attente du matériel,…
    Arrêtez d’accuser les autres, arrêtez de parler de façon impersonnelle, c’est fatiguant.
    Le jour où vous direz “nous…”, ce jour là les choses iront mieux, mais cela veut dire changer votre mentalité, comme l’a très bien expliqué récemment Jean-Paul Huchon.
    Alors mettez vous à ce travail là. Surtout.

    • Elias

      Pour répondre à ta première question : bah oui nos soucis ne sont pas la faute PERSONNELLE des personnes à la tête de IC Nord.

      Ensuite “mise à l’écart de 3 locos” ça veut dire (et là je reconnais c’est pas clair) qu’ils vont bosser en maintenance sur ces trois locos, en cherchant de fond en comble leurs soucis.
      Le but est d’en faire des locos fiables à court terme, en les isolant du parc pour travailler dessus sur de longues périodes.

      Et là c’est précisément une volonté d’IC pour améliorer son service que cette mise à l’écart… Pour reprendre tes termes, c’est une initiative personnelle de IC 😉 !

      Et je vois pas trop le rapport entre les causes que tu cites et le “c’est pas nous” qui serait l’arme SNCF …
      Précisément c’est le contraire dans les fiches régularité mensuelles… Les causes sont détaillées en toute transparence. Et quand c’est imputable IC ou SNCF, c’est lisible et clair.

      C’est d’ailleurs très bien expliqué dans cet article, ou précisément tu as un bout du plan d’action de IC Nord, qui prend sa responsabilité sur ses sujets de production.

      Je ne viens pas ici juste pour défendre IC, je sais pas si ce qu’ils font est utile. On verra bien. Mais précisément pour moi ils ne sont plus depuis longtemps dans le “c’est pas nous”.
      Pour moi, quand ils disent “1/3 des retards est imputable à Intercités, c’est-à-dire que l’activité a des leviers pour réagir face aux dysfonctionnements constatés.” C’est justement qu’ils disent “là on n’est pas bon, et on va faire ça pour le devenir.

      Enfin c’est comme ça que je comprends.

      Et je parle de tout sans parler du fond du problème -> est-ce que ce énième plan va résoudre les soucis ? Quand on sait qu’on nous vante plein de trucs sur les locos (plus de BB16000, plus de BB15000, etc …) et qu’au final on ne dirait pas que ça change grand chose …
      Mais peut être me trompe-je 🙂 !

    • Sylvain H

      Bonsoir

      Elias, ce que tu ne comprends pas, c’est que nous payons UN SEUL fournisseur la SNCF, tout le reste on s’en fout : SNCF, RFF, IC, Corail, TER. On en a marre de cette partie de ping-pong, de ce déni.
      Ce qu’on voit, c’est pas 1/3 de fautes incombant à IC, c’est un énorme pourcentage incombant à la société qu’on remunère, la SNCF. Le reste ? blablablablablabl

      Une exemple qui ferait rire le client s’il était content :
      “conséquences de l’enchaînement des circulations avec les autres transporteurs” Jusqu’à preuve du contraire un train ne roule pas sur une voie si on ne le veut pas. Ah oui, c’est la faute à RFF. Mais comment puis-je l’oublier ! En tout cas, cela fera une excuse à gommer lorsqu’enfin il y aura à nouveau regroupement.

      Bref, chercher toutes les excuses voulues, mais le résultat est toujours aussi mauvais.

    • Sylvain H

      cherchez et non chercher

    • Elias

      Tout ça je l’ai bien compris…

      Et je suis d’accord avec.

      C’est d’ailleurs comme ça que résume le responsable de ligne TER la situation actuelle :
      “PERTURBATIONS DE MAL EN PIS!
      par Philippe Le Calvez
      Je parle notamment de la pointe de matinée en régularité qui depuis maintenant 3 semaines est tout simplement catastrophique.

      Bien sûr, je peux vous donner pour chaque jour les différentes raisons qui font que tel ou tel train est en retard, tel ou tel train est supprimé etc..D’ailleurs vous les connaissez: ce sont les feuilles mortes, la pluie, la chaleur, les dérangements des installations infrastructures, le conducteur malade, l’agent qui ne s’est pas réveillé, les accidents au passage à niveau etc….. et j’en passe!

      Donc, fatalité, manque de chance …on fait quoi alors? on fait le dos rond en se disant qu’il y aura forcément des jours meilleurs et que ça ira mieux…

      On se dit que de toute façon le plan de transport est tel qu’il est impossible de changer quoique ce soit avant 2015!

      et bien, je dis NON! on se doit de trouver des solutions pour améliorer votre quotidien dans vos TER” .

      Je réagissais juste au commentaire de JM où il dit que la Sncf n’assume jamais ses fautes, ce qui n’est pas (ou plus je ne sais pas) le cas, cf le billet.

      C’est tout ! 😉

  • JM PORTERET

    Madame Garrot,
    vous parlez d’actions engagées et donc de plan d’action. c’est très bien. c’est ce genre de chose que nous attendons.
    cependant, sans vouloir donner de leçon, lorsqu’on met en place un plan d’action, on quantifie les actions et on met en place des indicateurs de suivi. surtout lorsqu’il s’agit de QUALITÉ DE SERVICE.
    par conséquent, pourriez-vous s’il vous plaît quantifier les actions que vous citez ?
    sans vouloir vous manquer de respect, par exemple, “renforcement des opérations préventives et des adaptations de pièces” ne veut rien dire si vous n’annoncez pas de chiffres.
    nous vous remercions d’avance de bien vouloir nous communiquer des chiffres ainsi qu’un suivi périodique de ces actions aux travers d’indicateurs représentatifs.

  • Seb

    Tout à fait d’accord avec Sylvain. Peu importe votre organisation interne et peu importe meme les opérateurs tiers nous payons UN SEUL organisme qui est la SNCF qui nous doit un service de transport en sécurité et ponctualité.
    Mesdames messieurs cadres et responsables de la SNCF, prenez donc, ne serait-ce qu’une semaine, le train avec nous chaque jour en A/R Amiens/Paris matin et soir en heure de pointe. Et vivez la réalité.
    Nous sommes mercredi soir et pour ma part aucun de mes trains emprunté n’est arrivé à l’heure prévu a Paris ou Amiens depuis lundi matin.

    • JM PORTERET

      Ok avec Sylvain et Seb.
      Je suis client, je paie chaque mois 390 euros !!! je me fous de l’organisation interne, ce n’est pas mon problème.
      Elias, mon sujet c’est la COM. Ecoutes bien les annonces sonores ! c’est toujours la faute du matériel, ou de la pluie ou du soleil ou du train nous précédant ou des feuilles mortes ou de ceci ou de cela ! Moi dans ma boîte quand ça déconne on n’est pas VICTIME, on est RESPONSABLE ! Nous, et pas les circonstances.
      Et MERDE !!! il y a 20 ans ça roulait du feu de Dieu. Alors arrêtons les conneries !!!

    • H.B

      Ne dit pas qu’il y a 10 voir 20 ans (trop vieux pour moi) cela fonctionnait, tu vas être insulté de “révisionniste”.
      Comme la personne juste avant qui osait expliquer qu’avant il y avait des dédommagements financiers.
      Également, comme j’expliquais l’autre fois avant d’être censuré, qu’en cas d’incident il n’y avait pas de contrôle pour ne pas ajouter de la gène à la gène.
      Bref, dés que l’on décrit les dérives, on est taxé de révolutionnaire ou de menteur et sorti du groupe pour ne pas permettre aux autres de réfléchir et de se dire “Ce n’est pas idiot ce qu’il dit lui … si on nous prenait pour des cons” ?

  • Sylvain H

    Bonjour,

    un point positif (enfin !). Les arbres à papillons qui débordaient sur le parking sont coupés et la haie entre la route et le parking est encours d’entretien.

    merci

  • RUE_80

    Bonjour,

    L’amélioration pourrait aussi consister à mettre en place des machines bi-modes dont on attend toujours la venue…

    A ce sujet, qu’elles sont les nouvelles?

    Merci pour votre réponse.

    • François L.

      Bonjour,

      D’après le projet de SA 2015, 2 allers/retours (en semaine) seraient assurés en bimode (projet qui se trouve sur train.picardie.fr)

      Bonne journée

Envoyer un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>