Rechargez vos batteries en gare d’Amiens.

Après le succès rencontré à Paris Nord, le WE-BIKE est proposé depuis mercredi en gare d’Amiens.

Gares et Connexions met à la disposition des voyageurs deux vélos WE-BIKE dans le hall inférieur de la gare.

En libre-service, ces équipements réalisés par la société WeWatt, font office de bureau et de vélo d’appartement.

Ils permettent aux utilisateurs de créer leur propre énergie pour recharger leur téléphone, ordinateur ou tablette, tout en se divertissant avant de prendre le train.

Une personne peut générer jusqu’à 30 watts d’électricité en pédalant normalement. Grâce à un générateur, cette énergie est transformée en 220 volts.

Certains d’entre vous, ont eu l’occasion de tester ?

Partager sur :

13 commentaires pour Rechargez vos batteries en gare d’Amiens.

  • Sylvain H

    … ouf, j’ai cru un instant qu’ils étaient installés à bord de nos trains pour pallier aux problèmes de caténaires.

    Ok, je sors

  • François L

    Bonjour,

    Très bonne initiative, mais je les aurais plutôt mis dans le Hall supérieur, plus fréquenté

    • Cyrille

      Le hall inférieur est froid, morne, et mal fréquenté. Ce ne sont pas deux vélos qui vont lui donner un peu plus d’humanité… Je suis certain que 95% des voyageurs qui passent dans le hall principal ne savent même pas qu’il existe un hall inférieur.

    • François L.

      Quand je passe dedans, il n’y a que très peu de monde. A la limite, à la place d’un des 2 distributeurs de friandises de l’accueil de la gare (là où il y a les bancs), ce serait plus adapté (et le distributeur serait décalé) face aux voies 7 à 12).

    • budicom

      Assez d’accord avec les collègues :
      – Gadget plutôt utile et attrayant
      – On ne peut plus mal valorisé en les plaçant dans le hall inférieur (on pourrait y planquer le piano aussi 😉 )

    • budicom

      a contrario, sur l’article ici

      http://blog.iuserlab.com/billets/we-bike-linitiative-ecolo-high-tech-de-la-sncf/

      un commentaire a été laissé
      Je cite :


      Bonjour, étant seule j´ai trouvé cela dommage que le dispo soit placé à coté des bancs où des personnes patientent. Je n´ai pas voulu profiter du dispositif car je me serais sentie trop observée. Je n´ai pas du être la seule puisque plus loin 8 personnes ont utilisé les prises de courant à disposition. La solution est peut-être de placer le dispo plus à l´écart des regards et par contre une borne de signalisation (d´indication du lieu du dispo) dans les endroits fréquentés (banc/a coté des prises de courant). Merci néanmoins pour la mise en place de ce dispo ! Et vivement qu´ils se multiplient 😉 .”

      Et voilà, comme quoi on ne peut contenter tout le monde et son père !

    • François L.

      A Paris-Nord, tout comme à Paris-Lyon, ils sont disposés à proximité des bancs, et pour avoir testé un peu ce dispositif, ça ne gêne absolument pas les regards aux alentours.

      Concernant la disposition, il serait logique qu’il soit installé à l’opposé du piano (quand on entre en gare par le Hall supérieur, on aurait donc le piano à gauche et les WeBike à droite). Parce que, 2 distibuteurs de friandises, à 15m de distance, et qui fournissent les mêmes bonbons…

  • budicom

    Comme on ne peut pas ouvrir un sujet ou faire remonter un ancien, désolé mais je vais squatter ici.
    J’ai repris aujourd’hui le 14h04 (2013 je crois). J’ai remarqué sur la voiture de queue, sur la porte, un affichage de numéro de voiture. (Dans le petit cadre qu’on voit sur la porte de la voiture de droite, sur la photo ci-après) En l’occurrence voiture 18. Manque de chance, le numéro indiqué sur la caisse était 10. (car depuis mon ancien message sur les réservations et les numéros de voiture, j’ai remarqué, à 1 extrémité (et 1 seule) de chaque voiture un numéro figurant sur le bas de la caisse (on voit sur cette photo : voiture 18, mais en vrai, sur mon train c’était voiture 10) http://transports.blog.lemonde.fr/files/2012/12/Train-Corail-Paris-BsM.jpg

    Donc, une tentative d’affichage ? Mais non correspondance entre les deux dispositifs.
    (Mme Garrot, je tiens à votre dispo les photos si vous le souhaitez)
    En fait, il faudrait savoir, à mon avis, si le principe est que la voiture 10 est toujours celle côté loco, ou toujours celle côté Boulogne. Selon les cas, c’est pareil ou c’est opposé.

    —————

    Par ailleurs, dans la voiture n° 21-82-322, sur la cloison séparatrice entre les 2 salles (ex-fumeurs/non-fumeurs) le logogramme indique les toilettes vers le côté où elles ne sont pas. Autrement dit, de la salle ex-fumeurs, on voit le logogramme qui indique que les toilettes sont de l’autre côté (ex-non fumeurs), alors qu’elles sont bel et bien du côté ex-fumeurs(plafond sombre). Pas dramatique, mais de mauvais aloi.

  • budicom

    Une pensée pour les victimes de la collision TER / TGV et pour le conducteur du TER qui doit être extrêmement choqué.

    (Pas de commentaires ou de questions prématurées en ce qui me concerne. Mme Garrot, je serais toutefois intéressé de connaître votre analyse quand vous le jugerez opportun)

  • budicom

    Tout autre chose, encore.
    Concernant le chauffage/climatisation sur les Corail.
    Si je ne m’abuse, l’air chaud ou frais est diffusé via les grilles situées à la base des fenêtres.
    Quand, pour se protéger de la lumière extérieure ou du soleil, on tire les rideaux, ceux-ci font barrage à l’air (chaud ou frais) donc l’efficacité du chauffage ou de la climatisation dans les voitures en est affecté.
    C’est peut-être très con, mais ne faudrait-il pas raccourci les rideaux, au ras du bas des fenêtres (quitte à perdre en élégance) afin de ne plus s’interposer entre les grilles d’arrivée d’air et l’habitacle de la voiture, et gagner ainsi en efficacité ?

  • François L.

    Les pauvres vélos, avec l’orage de tout à l’heure, ils ont dû avoir les pieds dans l’eau (d’où l’utilité de les mettre dans le Hall supérieur)

  • budicom

    Encore moi… désolé … Mais ça me parait important

    Je reviens sur les bornes Gare du Nord, destinées à répondre à des questions su style “moins d’annonces en gare, vous aimez ?”.
    Que je trouve ça bête et inutile, c’est entendu, mais il y a plus grave.
    Ces bornes arborent des couleurs vives, sur lesquelles se détache un cœur.
    Or, près du piano, discret, trône un défibrillateur, signalé par un cœur dessiné en blanc, sur fond vert sombre, avec le sigle DAE ,quelque peu abscons (qui connait ce sigle pour Défibrillateur Automatisé Externe ?)
    Mieux vaudrait écrire en toutes lettres Défibrillateur, et mieux signaler sa présence. Car, à moins d’avoir préalablement repéré son emplacement, je mets quiconque au défi de le trouver rapidement, en embrassant du regard le hall de la gare.
    Quant aux bornes à questions bêtes, pour éviter toute méprise, on devrait remplacer les cœurs par des “?” ou des “:-)”, ou ce que vous voulez .
    Mais la sécurité devrait imposer de réserver le dessin de cœur aux seuls défibrillateurs.
    Merci

  • Sarah

    Apparemment ils sont déjà en panne….