LA MISE EN PLACE DES ETIQUETTES RESERVATIONS DANS LES VOITURES CORAIL

Bonjour à tous,

En cette période estivale, de nombreux occasionnels voyagent dans nos trains. Certains d’entre vous m’ont fait part de leurs remarques concernant la mise en place des réservations ainsi que la numérotation des voitures.

J’ai donc rencontré Michel qui travaille à l’escale de Paris Nord pour qu’il nous explique comment cela est réalisé.

Bonjour Michel, vous êtes le Coordinateur Escale Commerciale. Quelles sont vos missions ?

Mon rôle est de coordonner le travail des agents commerciaux présents sur la plateforme. En cas d’aléas, je m’’assure que tout est correctement mis en place concernant l’affichage et la prise en charge des voyageurs (distribution des enveloppes retards, de bouteilles d’eau …). Et je veille également à la bonne mise en place des réservations dans les trains Intercités.

C’est vous qui les mettez en place ?

C’est l’agent de manœuvre qui, à l’arrivée du train en gare de Paris Nord, décroche la locomotive au butoir. Ensuite il remonte le train pour mettre en place les étiquettes. Et enfin, il accroche la locomotive en tête du train avant le nouveau départ.

La pose est toujours faite en gare de Paris Nord ?

Oui, pour les trains qui sont réutilisés pour un autre départ. Mais certains, comme le 2017 (17h01), sont faits au Landy avant le dégarage de la rame car le temps de stationnement est trop court en gare pour effectuer cette pose.

Il y a des réservations dans tous les trains Intercités de la ligne Amiens Boulogne ?

Non, uniquement dans ceux qui vont jusqu’à Boulogne. Il n’y en a pas dans les trains terminus Amiens.

Toutes les voitures sont en réservation ?

Non pas toutes, jamais la 13 ou la 19 par exemple.
Sur les trains très fréquentés par les pendulaires (ex : 2006 et 2017), seules les voitures 15 à 18 sont à réservation.

Quand sont imprimées les étiquettes VMP (Volant Marque-Place) ?

A 20h, la réservation des places assises est close pour les trains Intercités partant le lendemain jusqu’à 17h00. Pour ces trains les étiquettes sont donc imprimées la veille au soir.
A 12h, la réservation est close pour les trains Intercités du jour partant après 17h00. Les étiquettes sont donc imprimées à partir de 12h10.
Pour les trains de nuit, c’est différent. La réservation des couchettes est close 1h15 avant le départ du train de sa gare origine.
Donc là, à partir de cette imprimante reliée au central de réservations, on va imprimer les étiquettes pour les trains de ce soir le 2017 (17h01) et le 2021 (19h04).

Parfois, les réservations ne sont pas toujours mises en place, pourquoi ?

Nous faisons le maximum mais en fonction des aléas, la mise en place n’est malheureusement pas toujours possible.
Par exemple, suite à un problème matériel, s’il y a tardivement un changement de train, il se peut que la mise en place ne soit pas réalisée pour ne pas retarder l’affichage du train et donc son départ.

Et comment sont numérotées les voitures ?

Les chiffres 1 à 9 étant dédiés aux TGV, la numérotation commence à 10 pour les Intercités et va jusqu’à 18 ou 19 pour les trains à 10 voitures comme le 2006.
Les voitures 14 et 15 sont en 1ère classe

Et quand il y a une voiture HS à retirer du train, ça se passe comment ?

Pour les trains à 9 voitures, les réservations de la voiture 18 sont replacées dans d’autres voitures, en principe la 17.
Pour les trains à 10 voitures, c’est la numérotation de la voiture 19 (sans réservation) qui est retirée.

Nous partons donc ensemble attendre l’arrivée du 2018 (12h56) pour mettre les VMP sur le train 2013 départ 14h04

Parfois le N° de la voiture n’est pas indiqué dans le train ?

Nous avons reçu un nouvel approvisionnement de numéros cartonnés. Suite aux signalements que vous nous avez transmis, je demande aux agents de manœuvre de se munir de cartonettes numérotées lorsqu’ils partent mettre les réservations et de les apposer dans le train si elles sont manquantes. Tiens là, voiture 17, le N° est manquant. On va donc en mettre une en place.

Dans la voiture dans laquelle nous venons de monter, je n’ai pas vu non plus de numérotation extérieure ?

Oui, cela est rare mais peut arriver. Les agents du Technicentre du Landy qui préparent le train sont bien sensibilisés à l’importance de ce marquage mais malheureusement, certains supports sont cassés et lorsque les pièces sont en attente de livraison, le délai de remplacement est parfois long.

Là, au dessus du siège, le cadre n’a plus de cache en plastique donc les deux étiquettes ne peuvent pas tenir ?

Oui, certains supports sont cassés et devraient être remplacés. Mais pour cela, il faut immobiliser la voiture et donc la remplacer par une autre. On ne neutralise pas une voiture pour une petite opération. Cette réparation sera effectuée en même temps qu’une opération de maintenance plus lourde. Il va donc falloir patienter.

Merci Michel d’avoir pris le temps de répondre à mes questions.

Partager sur :

18 commentaires pour LA MISE EN PLACE DES ETIQUETTES RESERVATIONS DANS LES VOITURES CORAIL

  • MEL

    Bonjour,

    Je viens de recevoir un SMS de ter Picardie qui me signale une panne alimentation électrique à Liancourt. Trafic interrompu entre Creil et Amiens. Rétablissement prévu vers 20h.

    ça veut dire quoi exactement, comment ça va se passer pour les retours de ce soir.

    Pour information, impossible d’aller sur le site TER Picardie, problème technique.

  • NATHALIE DUMONT

    Bjr MME GARROT, urgent
    Trafic interrompu entre CREIL et LIANCOURT (panne d’alimentation électrique) soit reprise du trafic vers 20 heures, quelle solution ?
    des autocars, le TGV pour ARRAS pui TER…

  • NATHALIE DUMONT

    J’ai appelé TER “INFO TRAFIC” soit des autocars mis en place à partir de CREIL, pouvez vous confirmer

  • MEL

    SMS reçu : le train de 18h01 (12019) a été supprimé.

  • budicom

    D’abord, ayant la chance d’avoir pris qq jours de vacances, j’ai découvert par une kyrielle de SMS de TER Picardie le pb de l’arbre tombé sur la caténaire.
    Je compatis avec tous ceux d’entre vous qui étiez dans cette galère.

    Galère qui a évidemment, et on le comprend, occulté le billet de Mme Garrot sur la gestion des réservations

    C’est dommage car ce billet est bien intéressant
    J’en retiens que
    – dans la mesure du possible, certaines de nos remarques ou doléances, transmises par le truchement de Mme Garrot, peuvent être prises en compte.
    – pour ne pas être embêtés avec les réservations, il faut viser les voitures 13 et 19, voire 10,11,12 en plus pour les trains de pointe.
    – on ne risque pas ces embêtements sur les IC 12xxx.
    Merci Mme Garrot pour ces infos(et merci à Michel pour sa participation).

  • JSerouart

    Bonjour Mme Garrot,

    Pouvez-vous préciser les règles qui s’appliquent aux réservations ?

    Est-ce que le voyageur qui na pas réservé est obligé de céder la place à celui qui a réservé.

    Est-ce que le fait de ne pas céder la place peut être sanctionné ?

    Est-ce que le voyageur qui a réservé est obligé de s’asseoir à la place qu’il a réservé ?

    Cordialement.

  • JSerouart

    Bonjour Mme Garrot,

    Ma question concernant les réservations date du 28/08. Avez-vous une réponse à me donner ?

    Cordialement

  • Myriam Garrot

    Bonjour JSerouart,

    Tout d’abord, désolée d’avoir omis de répondre à votre question que vous m’aviez posée durant mes congés.
    Afin de pouvoir vous répondre précisément, j’ai transmis votre message à mes contacts afin de savoir si les textes réglementaires répondent aux points que vous soulevez.
    Lors de la mise en place du TGV et de la réservation obligatoire, 15 minutes après le départ, le contrôleur disposait de la place non occupée afin de pouvoir placer les voyageurs en surréservation.
    Dans les trains à réservation facultative, cela me semble logique que la personne qui a sa réservation soit prioritaire par rapport à celle qui n’en a pas. Par contre, je pense aussi qu’il y a une question d’éducation. Si une personne âgée ou une femme enceinte n’a pas de place assise, cela me semble évident de lui proposer sa place.

    J’attends un retour de mes correspondants sur les documents officiels afin de vous apporter des précisions complémentaires.

    Cdt.

    • Anjel

      Bonjour Madame Garrot.
      Sur ce point, je suis tout à fait d’accord avec vous que pour une femme enceinte ou une personne agée, l’éducation est de rigueur en acceptant de céder sa place, ce qui n’est pas souvent le cas!!!
      Par contre, pour les réservations. Quand il y a une étiquette jaune, il est clair que les abonné(e)s ne peuvent pas s’assoir.
      Par contre, il est arrivé que ces étiquettes n’avaient pas étés mises en place, et que les personnes ayant réservés ont voulut récupérer leur place.
      Que l’on soit clair, nous ne sommes pas responsables des erreurs de la SNCF, et que une fois assis à une place à priori non réservée, nous n’avons pas à bouger.
      Le contrôleur, ce jour là, 5 minutes avant le départ a fait une annonce demandant aux abonnés de céder leurs places. N’y aurait il pas un peu d’abus?

  • JSerouart

    Bonjour Mme Garrot,

    En l’absence de réponse de votre part, devons-nous comprendre que, en l’absence de règlement, le système de réservation dépend uniquement de la courtoisie des voyageurs ?

  • JSerouart

    Bonjour M. Marquer,

    Ma question est restée sans réponse depuis le 28/08. Comme vous le savez, nous sommes quelques abonnés concernés par les réservations.

    Pouvez-vous prendre la relève de Mme Garrot et dénicher les textes réglementaires répondant aux points que j’ai soulevé ?

    Bien cordialement.

    • Sylvain H

      Bonjour,

      je pense que la SNCF est très embarrassée pour répondre à cette question dans la mesure où de plus en plus souvent elle n’indique plus les places réservées.

  • JSerouart

    Bonjour M. Marquer,

    En attente d’une réponse depuis le 28/08/2014, je me permet de reposer ma question :
    – Quelles sont les règles qui s’appliquent aux réservations ?
    – Est-ce que le voyageur qui na pas réservé est obligé de céder la place à celui qui a réservé ?
    – Est-ce que le fait de ne pas céder la place peut être sanctionné ?
    – Est-ce que le voyageur qui a réservé est obligé de s’asseoir à la place qu’il a réservé ?

    Cordialement.

    • Philippe Marquer

      Bonjour JSerouart,
      Je vais compléter les explications données dans l’article de Madame Garrot en reprenant vos questions.

      – Quelles sont les règles qui s’appliquent aux réservations ?
      Les règles qui s’appliquent aux réservations sont celles exposées dans l’article. Néanmoins, il faut garder à l’esprit, que la mise en place de volants marques places (VMP) n’est qu’un élément de confort et de repérage pour faciliter l’installation des voyageurs ayant réservé. Le VMP n’a pas de caractère obligatoire d’installation et son absence ne préjuge en rien la réservation ou non d’une place dans un train.

      – Est-ce que le voyageur qui na pas réservé est obligé de céder la place à celui qui a réservé ?
      Les conflits entre voyageurs naissent aussi du fait de l’occupation d’une place réservée par un autre voyageur. Généralement, le client ayant réservé constatant que son siège est occupé et sans faire d’autre commentaire va occuper une autre place. C’est lorsque ce dernier ne trouve pas d’autre place que les conflits apparaissent. La logique du bien vivre ensemble dont parle Madame Garrot devrait suffire ! Lorsque cette logique est battue en brèche, la loi par son décret du 22 mars 1942 portant règlement d’administration publique sur la police, la sûreté et l’exploitation des voies ferrées d’intérêt général et d’intérêt local, dans son article 74 précise dans son 2° paragraphe qu’il est interdit « de prendre une place déjà retenue régulièrement par un autre voyageur… ».

      – Est-ce que le fait de ne pas céder la place peut être sanctionné ?
      Si la solution trouvée entre les voyageurs ne satisfait pas le détenteur de la réservation, celui-ci peut faire appel au chef de bord qui demandera au voyageur sans réservation de bien vouloir céder sa place. En cas de refus, l’article 80-2 du décret du 22 mars 1942, prévoit que « Sera punie de l’amende prévue pour les contraventions de la 4e classe toute personne qui aura contrevenu aux dispositions des 2° à 12° du premier alinéa de l’article 74… […] ; Sera puni des mêmes peines tout voyageur qui aura refusé d’obtempérer aux injonctions adressées par les agents de l’exploitant pour assurer l’observation des dispositions du présent décret ».

      – Est-ce que le voyageur qui a réservé est obligé de s’asseoir à la place qu’il a réservée ?
      Dans la mesure où il a réservé une place, il doit l’occuper. Cependant, cela n’interdit en rien l’arrangement entre voyageurs du moment que tout le monde y trouve son compte.

      En espérant avoir répondu à vos questions.
      Cordialement.

    • HV

      Merci Monsieur Marquer pour ces précisions bien utiles.

      Cdlt,
      HVIDR80

    • Sylvain H

      BOnjour,

      tout ceci est bien normé, mais comment gérer la situation suivante :
      un client, ayant un billet en règle, arrive en avance pour être sûr de trouver une place assise, un vendredi soir, en heure de pointe. Il en trouve une que rien n’indique comme réservée et s’assoit. Le train se remplit et finit par être bondé. Arrive alors une personne qui a une réservation à cette place et la demande. Si la personne qui l’occupe se lève, elle ne pourra plus s’asseoir ailleurs.
      Que faire ? Il y a certes les règles du savoir vivre ensemble, mais il me semble qu’une certaine déontologie devrait faire que les agents SNCF présents et assis devraient se lever et laisser leur place, ce qui n’est absolument pas le cas. Alors on pourra parler de “savoir vivre ensemble” quand l’exemple sera donné par la SNCF elle-même.

  • RUE_80

    Bonjour,

    Le problème ne viendrait-il pas simplement que les places ne soient pas identifiées comme réservées?

    J’avais déjà eu des échanges avec MME GARROT mais rien n’a changé : à l’époque il s’agissait si je ne me trompe d’un problème d’imprimante.

  • GTE

    Bonjour,

    Je me suis retrouvé dans le cas décrit par Sylvain H. vendredi dernier sur la ligne Paris Cherbourg. Heureusement pour moi, une personne m’a laissé sa place, a priori un Agent SNCF.
    J’ai laissé la personne ayant une réservation occuper la place seulement parceque le Contrôleur et 3 membres de la Police ferroviaire m’ont indiqué que le train ne partirait pas tant que je n’aurais pas laissé ma place, une certaine forme de prise d’otages.
    Je fais le trajet aller-retour depuis plus de 15 ans environ 50 fois par an. Le problème liés aux réservations est apparu avec la mise en place de la gratuité.
    En effet un nombre significatif de place réservées ne sont pas occupées par la personne qui a fait la réservation. Plusieurs causes à cela, elle a pris un autre train, elle est assise ailleurs dans le train,… Le fait d’avoir une réservation ne doit pas conduire à des abus. Il m’est déja arrivé d’occuper une place réservée et vacante et voir ensuite la personne ayant réservé cette place arriver et exiger sa place (45 minutes après le départ du train).
    Il faudrait quand même que la SNCF prenne ses responsabilités, dire que “la(VMP) n’est qu’un élément de confort” n’est pas acceptable. Si dans un wagon il y a des places réservées et d’autres non, il faut que chacun puisse s’y retrouver. Ce serait vraiment plus clair de mettre les réservations obligatoires ou pas de réservations dutout.
    Sur la ligne Paris Cherbourg, de 3 voitures de 1ere classe, nous sommes maintenant tombés à 2. Le premier train du matin en partance de Cherbourg est réservé en majorité par des personnes partant de Caen qui elles ont le loisirs de prendre un train plus tôt. Il est évident que cela crée des conflits entre passagers.
    Voila mon commentaire.
    Les quelques milliers d’euros par an que je laisse à la SNCF ne me confèrent pas un statut de CLIENT, je reste donc un USAGER très usagé qui n’a qu’une hâte, ne plus avoir à subir le train.

    Très cordialement
    GTE

Envoyer un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>