Perturbations hier soir mardi 30 septembre à Paris Nord

Hier, peu avant 17h30 l’Intercité 12313 parti de Paris Nord à 16h30 à destination de Maubeuge est immobilisé en gare de Compiègne suite à une valise abandonnée. Toutes les circulations sont alors interrompues pour permettre l’intervention du service de déminage.

Beaucoup de retards sur la ligne de Saint Quentin, des trains supprimés ou limités avec des répercussions sur la ligne Paris Amiens.

Conséquences pour les Intercités :
2021 (Paris Nord 19h04) + 11 minutes
12025 (20h04) + 19 minutes

Par manque de matériel, suite aux trains bloqués ne remontant pas sur Paris, le 12023 (19h28) a dû être supprimé ainsi que le premier IC de ce matin, le 12002 (5h48 au départ d’ Amiens).

Je comprends le mécontentement de ceux d’entre vous qui prennent le 12002 chaque matin car il n’est pas arrivé une fois à l’heure depuis le début de la semaine.
Lundi : + 13 minutes suite à une locomotive à rapatrier sur Paris Nord limitant la vitesse du train à 140 km/heure.
Mardi : + 18 minutes au départ d’Amiens, où le conducteur a dû retourner au dépôt chercher une locomotive et une arrivée à Paris avec + 25 mn.

Pour + d’infos sur les perturbations d’hier soir, je vous invite à consulter le blog TER et à lire l’article Le Parisien

Cdt.

Partager sur :

8 commentaires pour Perturbations hier soir mardi 30 septembre à Paris Nord

  • ChristopheDeLongueau

    Madame,

    Pour le 12002 ce n’est pas une situation que “vous” avez découverte ce matin non ? N’y a t il pas un seul train de réserve sur Amiens ???

  • ChristopheDeLongueau

    Décidément semaine maudite, 2017 avec 30 minutes de retard à Longueau suite à un problème au passage à niveau de Breteuil…. (Le TER précédent aura eu lui 50 minutes de retard)
    Je tiens à signaler le bon boulot du contrôleur, présent pendant notre arrêt à St Just (bon point au moins nous sommes arrêter dans une gare) et nous informant des que possible (le tout étant qu’on lui donne les bonnes infos, une fois c’est “personnes sur les voies” puis “barrière cassee a Breteuil” puis “on attend le réparateur” et deux minutes plus tard “on repars”).
    Je ne dois pas être le seul mais j’en ai plus que ras le bol de cette ligne, un sketch permanent !!!!

  • Myriam Garrot

    Bonjour Christophe,

    Vraiment pas de chance, même le samedi …Il s’agissait effectivement d’une barrière cassée à un passage à niveau à Breteuil.

    Merci de votre commentaire positif, concernant l’attitude du contrôleur, que j’ai transmis au responsable Trains.

    Cdt.

  • GG

    Bonjour Mme Garrot

    Que ce passe t il avec le matériel ????

    Hier soir retour horrible avec le 12019 encore un ces bombardier à étage mais en unité simple, toujours autant secoué mais la c’était à croire que les amortisseurs étaient morts…

    Ce matin que c’est il passé avec le 2006 normal ???? Apparemment départ d’Amiens puisque voie 8 et donc une voiture en moins du coup train surchargé… Ca y est la pagaille recommence…..

    Peut on espérer un jour avoir des trains à l’heure et conforme… la semaine dernière, le 30 septembre 69 mn de retard pour le 2006 et le 03 octobre 34 mn de retard pour le 2021….plus le reste …

    Cdlt.