Mise en circulation du nouveau matériel Régiolis

Bonjour à tous,

Le 14 décembre, le Régiolis sera mis en circulation sur votre ligne Intercités Paris Amiens Boulogne.

Afin de vous apporter des précisions sur ce nouveau train, je suis allée interviewer le responsable Production Intercités des lignes Nord.

Bonjour Dimitri, quel est le principal atout du Régiolis ?

Il s’agit d’un matériel automoteur bi-mode qui dispose d’une motorisation électrique et diesel. Il peut circuler sur l’ensemble de la ligne même si elle n’est pas électrifiée. Cela va éviter les manœuvres et donc diminuer le temps de stationnement puisqu’il ne sera plus nécessaire de changer de locomotive à Amiens.
Les performances d’accélération et de freinage de ce nouveau matériel permettent de réduire les temps de parcours entre Amiens et Boulogne malgré une vitesse maximale inchangée (140 km/heure). Entre Amiens et Paris, la vitesse est de 160 km/heure.

Quelles sont les différences avec le Régiolis TER qui circule déjà sur les lignes au départ de Paris Nord ?

Dans ce Régiolis, il y a une voiture de 1ère classe (voiture 5 ou 15) avec davantage d’espace pour les bagages et des prises électriques individuelles. Dans les Régiolis Intercités qui seront livrés en 2017, le confort sera amélioré.

Quelles sont les caractéristiques de ce train ?

Un Régiolis mesure 110 mètres et comprend 6 voitures. En unité simple, la rame dispose de 248 places en seconde, 33 places en première et 35 strapontins.

Ce train est accessible à tous ?

Oui, Régiolis est conforme aux normes PMR (Personne à Mobilité Réduite). Les portes des voitures 2 et 12  UFR (pour les Utilisateurs de Fauteuil Roulant) sont dotées d’un comble-lacune automatique qui permet, sur les quais adaptés, une accessibilité de plain-pied pour la personne en fauteuil roulant. Ces deux voitures sont équipées de toilettes spacieuses.

Combien de trains Intercités vont circuler en Régiolis ?

En semaine, il y aura 2 allers-retours Paris Boulogne et 1 aller-retour Amiens.

Le samedi : 2 allers retours Paris Boulogne

Le dimanche : 3 circulations

Quelle sera la composition des Régiolis ?

Les trains circuleront en unité simple (US) ou en unité multiple (UM 2 éléments).
Certains Régiolis circuleront en UM entre Paris et Amiens et en US entre Amiens et Boulogne.
Il y aura donc une coupe à Amiens du lundi au samedi sur le 2035, et aussi sur le 2013 du samedi.
Il y aura également une accroche à Amiens pour les Régiolis en provenance de Boulogne : sur le 2008 du lundi au samedi, sur le 2026 du samedi et sur le 2014 du dimanche.

Comment les clients vont se repérer ?

A Paris Nord, un affichage indiquera que la rame de tête, numérotée 2 000, composée des voitures 1 à 6 est à destination de Boulogne et la rame de queue, numérotée 12 000, composée des voitures 11 à 16, est terminus Amiens.
Des annonces sonores seront également diffusées pour informer les voyageurs.

Le Régiolis est à réservation ?

La réservation est facultative dans l’élément circulant jusqu’à Boulogne (train en numérotation 2000 avec les voitures 1 à 6) mais il n’y aura pas de réservation dans l’élément qui sera terminus Amiens (train en numérotation 12000 voitures 11 à 16).

Une information à bord du train sera disponible ?

Oui, le SIVE, Système d’Information Voyageurs Embarqué, est en cours de déploiement sur Régiolis. En situation normale, il permet de diffuser des annonces pré-enregistrées concernant les gares desservies et la destination du train.

Il y a également la vidéo protection à bord ?

Oui. Pour une sécurité optimale, chaque rame est dotée de trente et une caméras qui filment la vie à bord du train. En cas d’enquête, les autorités judiciaires pourront visionner les vidéos.

Merci Dimitri pour ces précisions et rendez-vous le 14 décembre pour le lancement de Régiolis.

 

Partager sur :

18 commentaires pour Mise en circulation du nouveau matériel Régiolis

  • Cyrille

    Il manque une section “Quels sont les inconvénients du Régiolis ?”

    Car d’après tous les retours que j’ai pu avoir (cheminots comme voyageurs), c’est peut-être spacieux, mais les sièges sont bien moins confortables, du niveau d’un petit Bombardier bleu, c’est-à-dire une planche de bois avec de la moquette.

    J’espère être mauvaise langue et me tromper, on verra à l’usage.

    • HV

      Et d’après les retours de la ligne Paris-Laon : c’est du matériel pas très solide et qui vieillit très mal : MERCI Frédéric CUVILLIER (lui il s’en tape, il prend le TGV au départ de Boulogne) …

  • HV

    :'( … je vais devoir le prendre avec le 19h31 !

  • Anjel

    Il faudra attendre 2017 pour avoir un meilleur confort?!
    On se fiche de qui là… Autant nous laisser nos bons vieux Corails jusqu’en 2017 plutôt que nous pèter le dos les fesses!

    Celà dit, point positif, en cas de surrocupation du train, il y a toujours la place de se mettre à 15 dans les chiottes handicapés… Faudra tout de même se battre pour y obtenir la seule place assise 😀

  • Anjel

    Mme Garrot,
    Le 6 novembre dernier, le train 12002 était composé d’un train ressemblant beaucoup au Régiolis. J’en garde un mauvais souvenir.
    Pouvez-vous me dire si c’en était un ou non?

    Par avance merci.

    • François L.

      C’était un AGC (de chez Bombardier), autrement dit du matériel apte pour Amiens-Abbeville ou Amiens-Albert, ou Amiens-Laon. Ce n’était pas un Régiolis

  • François L.

    Bonjour,

    Pour le 2008 du lundi, le 2013 du samedi et le 2035 du vendredi, ça pourrait ne pas passer niveau capacité entre Amiens et Boulogne. 316 places, c’est peu par rapport à la fréquentation de la ligne le lundi matin et le vendredi soir, ainsi que le samedi midi. De plus, le 2035 est le dernier direct Paris-Amiens, et comme vous le savez, vu qu’il n’y aura plus de train de renfort les veilles de fêtes entre Amiens et Boulogne, ça sera très, voire trop juste niveau capacité.

  • PascalD

    Bonsoir, vous parlez de vidéo-protection et de messages pré-enregistrés: cela veut-il dire qu’il n’y aura plus de contrôleur à bord?

    Réduction de la masse salariale sur le compte de la sécurité du client?

    Le journal “les Echos” fait état depuis quelques mois de promotions; de nominations d’une multitude de personnes aux grades de directeurs de ceci ou de cela, avec le salaire qui va bien avec.
    Et alors que la Cour des Comptes a alerté la direction de la SNCF sur l’inflation de la masse salariale.

    C’est le cheminot de base qui trinque et par là même, le client qui sera mal ou très peu accompagné durant son voyage.

    • Myriam Garrot

      Bonjour Pascal,

      Sur les Régiolis Intercités, un chef de bord est présent pour assurer les missions de sécurité, d’information …

      Cdt.

    • PascalD

      Bonjour

      Votre réponse laisse à penser qu’il n’en sera pas (plus?)le cas sur les TER et les nouveaux horaires 2015 nous forcent, pour beaucoup (dont moi) à passer d’un Intercité à un Ter.
      Pour un même abonnement une sécurité différenciée?

      Cordialement.

  • Laurence C

    Bonjour,
    j’ai voyagé fin novembre en première classe d’Abbeville à Paris. Il y avait nombre de contrôleurs et d’agents de sécurité.
    Un voyageur est monté sans billet; un contrôleur lui a dressé un procès verbal que ce passager semble avoir mis à la poubelle puis il a continué à jongler avec ses deux i-phones.
    Ce voyageur a poursuivi son trajet, en première, sans encombre, et est arrivé sans retard à sa destination.
    Or, son attitude était de la dérision, et correspond à un vol.
    On ne peut imaginer voyager sans contrôleur sur les Intercités ou TER pour la sécurité mais aussi pour la rentabilité, même si la politique actuelle contre les fraudes est inefficace. Les fraudeurs ne devraient-ils pas rencontrer quelques inconvénients dans l’organisation de leur déplacement?
    Avec beaucoup d’estime pour le travail ingrat et indispensable des contrôleurs,
    cordialement.

  • pat

    malheureusement il ne faut pas être dupe, la SNCF souhaite retirer tous les controleurs des trains (voir ce qu’il se passe à Beauvais). Un jour nous voyagerons seul, il n’y aura plus aucun rapport avec les agents sncf quand controle il y aura ce sera soit à quai ou dans le train par une brigade. Les fraudeurs habituels pourront esquiver les trains aux heures de pointe les plus controlés et les travailleurs seront controlés un maximum. Attention il ne faudra pas oublier votre abonnement une seule fois…

  • Elias

    Bonjour,

    Concernant le sujet de l’accompagnement des trains, je me posais une question : sur les trajets direct Amiens, cela signifie donc que pendant une heure (direct Longueau), il n’y aura un chef de bord que dans une seule partie du train ? Non seulement c’est pas top en terme de lutte contre le fraude (il suffit de se placer dans la “bonne” rame au départ pour éviter tout risque de contrôle) mais également en terme de sécurité, on est loin du niveau actuel où le chef de bord passe au moins une fois dans toutes les voitures au départ d’Amiens.

    Est-il envisager de passer l’accompagnement des intercités à deux chefs de bord entre Paris et Amiens sur ces trains en régiolis ?

  • HV

    Bon … ben voilà les premiers retours concernant le régiolis sur les lignes normandes :

    http://maligne-intercites.com/paris-granville/2014/07/11/regiolis-premiere-circulation-commerciale-mercredi-16-juillet/#more-1197

    Pour ma part, je vais le tester le 18/12 … je n’ai vraiment pas hâte …

  • BrunoB

    Premier commentaire du SA 2015!

    le 12001 Est parti a +9 (attente correspondance boulognes) et est donc arrivé a +9 dans une ambiance nordique car pas de chauffage (voiture numéro 12 82 815)

    gardons espoir que le 12001 ne nous passe pas lever 30mn plus tôt pour arriver au même horaire que le défunt 2006

  • François L.

    Madame Garrot bonsoir,

    Hier soir et ce matin, j’ai testé le Régiolis. Que de remarques négatives à son sujet. Je viens d’ailleurs d’en parler avec des usagers dans le train TER 848823 qui ont connu la même expérience que moi.

    Première remarque : le confort. Les sièges sont d’une dureté incroyable, et des secousses assez fortes. Idem concernant l’éclairage.

    Seul point positif : le bon fonctionnement des prises de courant.

    Par contre, là où il y a un réel problème concerne l’accouplement des rames sur l’IC 2008. Près de 5 min pour manoeuvrer et accoupler les rames. L’arrivée du train est à 8h14, et pourtant des usagers qui se sont reportés sur ce train arrivent… en retard suite à cette manoeuvre. Hier soir, 5 min de retard suite au problème de découplage des rames sur l’IC 2035. Ce matin, bon nombre d’usagers étaient stressés car ils ne pouvaient pas ouvrir les portes.

    Vous avez décidé d’effectuer des trains avec séparation ou accroche de rames à Amiens. Grosse erreur, et nous ne sommes qu’au 3ème jour du SA 2015. Vous allez dire que les usagers devront s’habituer, mais jamais ils le seront. C’est une source énorme de stress chez les usagers.

    La solution, pour pallier à ce problème, et pour anticiper d’éventuelles surcharges, est d’abandonner la séparation et accroche rames à Amiens, et assurer un IC à 640 places, entre Paris et Boulogne.

    C’est dommage de générer des retards si inutiles, d’autant que la rame séparée le soir est raccrochée le lendemain.

    Cordialement

    • HVIDR80

      Ah mais c’est Monsieur Cuvillier qui voulait des nouvelles rames sur SA ligne…et il souhaitait même que celui-ci ne fasse pas d’arrêts…

  • HOLUIGUE

    bonjour
    hier tout content de voir un regiolis à Boulogne et envie de tester ce nouveau matériel. Dès l’entrée dans la voiture de 1ère, déception immense. Ambiance fourgon à bagages avec la moitié des siéges convertis en “siége bagage”: on voyage avec la valise de son voisin en vis à vis et la sienne à côté de soi.. La rampe handicapé crée une marche sur le couloir central et tout se monde s’écroule en voulant accéder ou sortir de son siège. Pas possible d’allonger ses jambes, un coffre technique à 5 cm de la pointe de ses pieds l’interdit, alors on se tortille pour poser ses jambes sur le rack à bagages. A Amiens les voyageurs de 1ére sont debouts et heureux de voir que les bagages voyagent confortablement là où les sièges ont été convertis en case à bagages.Pas de contrôle possible car la sécurité du contrôleur serait engagée par les voyageurs ronchons , de toute manière on ne peut plus passer dans les couloirs. Ce regiolis est un “concept train” qui n’aurait jamais dû sortir des chaînes de production en l’état.