Perturbation du trafic.

En raison de mouvements sociaux, le trafic des trains est perturbé depuis hier 12h00 et le sera encore jusqu’à mercredi 09 novembre 2011 à 08h00.

Ce sont ici deux mouvements sociaux qui se succèdent, le premier a débuté hier et est régional ; il se terminera ce soir mais un mouvement cette fois ci national débutera dès 20h.

Je vous invite à consulter les affiches ci-joint :

Journée du 7

Tours Blois Orléans Paris du 7/11

Paris Les Aubrais Tours Limoges Montluçon du 7/11

Journée du 8

Tours Blois Orléans Paris du 8/11

Paris Les Aubrais Tours Limoges Montluçon

Pour vous tenir davantage informé :

- http://www.ter-sncf.com/Regions/centre/Fr/Etat_du_trafic/Default.aspx?tab=EDTPAGEGREV

- http://www.infolignes.com/

- Affichage en gare

- Tél 0800 83 59 23 ou 3635.

Partager sur :

55 commentaires pour Perturbation du trafic.

  • Nelson

    Monsieur Breton,

    Je note que vous n’avez pas pris la peine de répondre au post du octobre déposé par nina concernant la grève du 8/11/2011 et encore moins de nous alerterde la grève de ce jour (07/11/2011).

    Ce matin, j’observe que la convention tram n’a pas été activée puisqu’aucun message n’a été diffusé en gare d’Orl ( défaut de communication?), que les navettes ferroviaires ne circulent pas, mais que le train de 7h07 à destination de Lyon perrache à fait un arrêt exceptionnel aux Aubrais ( étrange décision qui témoigne peut être d’un problème dans le régularité du préavis de grève qui semble ne concerner que le personnel d’Orléans !)

    • Vous voudrez me préciser si un préavis de grève a été déposé pour la grève du 7/11/11 et dans l’affirmative pourquoi êtes vous resté muet!
    • Quel est le motif de la grève du 07/11/2011?

    Le 14040 ( sans arrêt à Orl) était complet, j’ai du voyager debout comme bon nombre de vos clients !
    Le train 14036 n’a pas circulé donc les clients de ce train et ceux du 14040 ont voyagé dans le même train (le 14040).
    • Vous voudrez me préciser le nombre de voitures composant le 14040.

    En tout cas, je note que lorsque la clientèle de deux trains est regroupée dans un seul train, il y a du ” bétail” qui voyage dans des conditions plus qu’infortables , debout et dans le bruit des passerelles et pendant 1 heure !

    Alors maintenant , j’attends que vous me répondiez point par point, avec la même rigueur que pourrait avoir Metro5! À moins que vous fassiez grève!.
    Je me demande si vous prenez le train pour vous rendre sur votre lieu de travail et en dehors des trajets gratuits, en 1ère classe, pour vous rendre sur votre lieu de villégiature .

    Ras-le-bol de vos gréves et dysfonctionnements récurrents(pannes, agents malades sans remplacant). Et l’”école Suisse” à l’origine d’un audit ( dont on a pas la copie) a-t-elle évoqué dans ses conclusions la problématique des gréves récurrentes à la SNCF!

    Cordialement

  • Daniel 1

    Bonjour,
    Merci pour votre attention louable de nous informer sur cette grève régionale.
    Mais vous reconnaîtrez sûrement qu’il aurait été encore mieux que la SNCF en informe ses clients à l’avance.
    À moins qu’il n’y ai pas eu de préavis ? ;-)
    Quelle est votre réponse ?
    Pour info, je suis actuellement dans le 3606, debout….
    Train fantôme car n’apparaissant pas sur votre liste des trains circulant ce jour.

  • olivier

    et pour aujourd’hui ? c’est quoi l’excuse ???
    j’ai aperçu sur le site du ter centre que c’était à cause des feuilles… heureusement qu’on ne cumule jamais la neige et les feuilles sinon on serait mal…
    et pour ce soir on verra bien comment on rentre en attendant la grève de demain, le mieux c’est peut-être de partir le lundi matin et de ne revenir que le vendredi soir et dedormir dans son bureau…

  • Charlotte

    Mettre en place des alertes pour prévenir vos clients, pour une si belle et efficace entreprise que vous, ce n’est pas possible ?
    Il n’y avait même pas d’affichage en gare pour prévenir de quoique ce soit … et vos personnels ne semblaient pas bien au courant non plus.

  • Romain Breton

    Je déplore aussi que vous n’ayez pas pu être informé plus tôt. Il y a eu un préavis pour cette grève régionale dans les délais mais la décision finale a été prise en assemblée générale vendredi soir de 17h à 19h et donc le week-end derrière il est dès lors difficile de vous prévenir. Il y a eu des alertes sur les sites Internet classiques prévus entre autre pour cela (je vous rappel que le blog n’a pas pour vocation à se substituer à ces derniers mais j’essai dès que je le peux de vous apporter ce genre d’information). Sur le site TER Centre il y a eu dès 20h vendredi soir une alerte. Une communication en gare a également été entamée dès vendredi soir et des annonces faites samedi et dimanche (le problème c’est que la majeure partie d’entre vous se trouvant en week-end vous n’avez pu avoir cette information). Aussi, on a appris que ce week-end des réelles conséquences et le plan de transport a été connu samedi pour dimanche et hier dans l’après midi pour aujourd’hui.
    Le motif de cette grève régionale est la réorganisation du travail conséquente au changement de service. Les conséquences sur la circulation des trains sont lourdes et les trains qui circulent se retrouvent alors pris d’assaut et le nombre de places assises alors insuffisant comme par exemple dans le 14040 de ce matin (composition normale à 12 voitures). La convention tram pour Orléans- Les Aubrais a été activée ce matin dès 6h (également hier soir de 20h30 à 1h) et le 3606 est bien sur l’affiche (la seconde pour la journée du 7 en deuxième page).

    Pour ce soir et demain (demain c’est une grève nationale : « journée européenne d’action contre la libéralisation du système ferroviaire ») je vous invite à aller sur les différents sites indiqués plus haut ou consulter l’affichage (qui annonce comme circulant ce soir le 14057, 14061, 3917 et 14071).

    • olivier

      donc il faut qu’on passe notre vie à regarder le site internet de la sncf…. on aimerait bien l’oublier au moins le week end la sncf… on la subit déjà assez comme ça la semaine.

    • Daniel 1

      Désolé Monsieur Breton mais votre dernier post est inexact sur 2 points :

      1°)Contrairement à ce que vous venez d’écrire, le train 3606 n’est pas indiqué sur l’affiche comme s’arrêtant ce jour aux Aubrais. Il m’a permis d’aller à Paris donc je ne me plains pas de son arrêt mais une fois de plus de l’imprécision de l’information donnée par la SNCF et aussi parfois par vous-même.

      2°)J’ai pris le train entre Les Aubrais et Paris A/R samedi 5 et n’ai vu dans aucune de ces 2 gares d’annonce sur la grève régionale, ce qui est inadmissible.

      Enfin, je suis d’accord avec vous, ce blog n’a pas vocation à se substituer aux vecteurs d’infos habituels de la SNCF.
      Le problème est que ces infos sont trop souvent inexactes ou insuffisantes.

    • Romain Breton

      Concernant la communication vous avez raison elle n’a pas été satisfaisante. Pour le train 3606, il est en effet indiqué sur l’affiche sans arrêt aux Aubrais mais comme c’est précisé « ces horaires sont donnés sous réserve de toute modification de dernière minute » et en l’occurrence en opérationnel il a été ajouté exceptionnellement un arrêt ce matin aux Aubrais pour ce train permettant à vous et à d’autres de rejoindre Paris.

    • Benoit S.

      Autant je ne souhaitais plus intervenir devant la mauvaise foi et les mensonges constants (non information, refus de réponse, suppression des messages (en fait censure donc), autant lire que la SNCF a fait tout son possible pour diffuser la grève d’hier est un f** de gueule. Pas un média contacté à ce sujet, diffusion dans les gares (dans quel but, qui prend le train le week-end? et en plus c’était faux personne n’a entendu ce message) diffusion sur le site????et pourquoi ne pas avoir envoyé des mails, des SMS, téléphoner puisque l’objectif de cette grève n’était absolument d’embeter les clients mais quelle était le but exactement puisqu’elle était faite en mode silence et qu’elle a commencé vendredi après-midi comme tous les vendredis d’ailleurs?
      Le client n’est pas le seul à avoir des obligations, votre attitude nous prouverait le contraire. Heureusement que la SNCF va rembourser tout le monde à titre d’excuses.

  • Yann

    Mais comme toujours, personne n’en a rien à faire de ces grèves (même les médias n’en ont pas parlé)

    Personne ne la comprend (“réorganisation du travail conséquente au changement de service” désolé, mais ça ne veut rien dire, mais ça c’est le motif des syndicats). Personnellement, je dirais que la vrai cause de cette grève régionale c’est de faire un grand pont avec le Mardi (weekend de 4 jours) et en plus avoir le Vendredi (juste bosser Mercredi et Jeudi).

    Et au final, c’est encore une fois les clients qui sont emmerdés (oui je ne pèse plus mes mots).
    Voyages debout (car ce ne sera pas que ce matin, ce sera ce soir et demain), retards (14040 avec 10′ en gare de Mer suite à l’attente d’un membre du personnel, puis attente pendant 12′ je ne sais pour quoi en gare de Mer), suppressions (donc journées plus longues).

    La SNCF continu à se mettre à dos tous ses clients. 2 grèves successives. 1 dévoilé par les média avant que la SNCF la dévoile, et l’autre au tout dernier moment.

    Comment cela va t il se passer le 11 Décembre…

    Mais la question actuelle est :

    COMMENT ALLONS NOUS ÊTRE INDEMNISE SUITE A CES 2 GRÈVES????
    Nous attendons une réponse!!!!

  • Nelson

    ” Le motif de cette grève régionale est la réorganisation du travail conséquente au changement de service.” en résumé le cadencement!

    Bien vu pour le week-end de 4 jours!

    “(le problème c’est que la majeure partie d’entre vous se trouvant en week-end vous n’avez pu avoir cette information)”: NON !!! le probléme, c’est que vous faites GREVE!

    Vive la libéralisation et la fin du monopole de la SNCF! Et puis, si la libéralisation est catastrophique nous appliquerons à la lettre l’adage des agents SNCF : ” Si vous n’êtes pas content, prenez votre voiture!”

    Regardez bien, ce qui se passe chez Air France face à la concurrence low cost, ou chez France Telecom avec l’arrivée de Free!

    • Yann

      Je remet mon message initial en y changeant la fin.
      En réalité, Mr Breton est là pour modérer nos propos.
      Ce dernier le fait très mal, puisque des étoiles ne sont pas des insultes, et que comprendre certaines personnes n’est pas un propos incitant à la violence.
      Vous ne faite donc pas de la modération, mais de la privation de droit d’expression.

      “Oui, j’aimerais aussi qu’une vraie concurrence arrive.
      Mais malheureusement ce ne sera pas la cas :(
      Il y aura une offre sur le marché. Un vainqueur qui occupera la ligne.
      C’est de la fausse concurrence, car elle n’est qu’en amont (pour l’offre). Le client lui n’a toujours pas le choix…

      Alors si c’est officiel, que cette grève est contre le cadencement, j’aimerais recroiser au plus vite le responsable qui fait les contrôles sur les quais à Paris Austerlitz (vu 2 fois). Comme je l’avais raconté ici, il m’avait soutenu qu’il n’y aurait pas de grève du personnel (notamment les contrôleurs) contre ce cadencement.

      J’étais déjà persuadé du contraire, puisque des contrôleurs m’avaient avoué être au courant de futur rassemblements.

      Ce fameux responsable est donc un grand menteur, qui n’a vraiment rien à faire des clients. Mais ce dernier(les étoiles pour cacher les mots sont eux aussi prohibés sur ce site) oublie que sans nous, il n’aurait pas de paye, ni de travail.”

  • Monteno

    Bonsoir,
    un seul commentaire de ma part : RAS LE BOL ….
    On nous parle de respect des clients …Désolé nous n’avons pas la même notion…Quand on se décide sur un préavis lors d’assemblée le vendredi entre 17 et 19H…forcement c’est se moquer des clients car on sait très bien qu’on ne pourra les avertir…
    M. BRETON, il me semble que votre fonction mentionnée dans l’en tête de ce blog est RESPONSABLE RELATION CLIENTS…j’avoue être dubitatif sur votre pouvoir de responsabilité tant vos réponses sont éludées, triées et nous laissant penser que vous êtes très loin de connaitre nos réelles conditions de transport au quotidien…
    Bref, encore une journée galère demain…

  • Daniel 1

    En reponse à votre dernier message, merci à la SNCF d’avoir eu la sollicitude de nous transporter jusqu’à Paris malgré la grève et d’avoir consenti à un arrêt du 3606 aux Aubrais !

  • Métro5

    Bonsoir à tous
    Hier, je suis passé en gare d’Orléans : aucune affiche concernant aujourd’hui. Juste une affiche pour les deux trains supprimés le jour même. Et hier soir, il n’y avait strictement aucune info sur le site TER Centre, ni sur Infolignes. Normal, il n’y avait personne dans les bureaux ce week-end pour s’occuper de ce genre de choses.
    Monsieur Breton, je vous rappelle à ce sujet, à vous et à vos supérieurs hiérarchiques que les dirigeants d’une ligne se doivent d’être aussi sur le terrain, à la rencontre des voyageurs, ce qui ne semble pas être votre cas.
    Prenez donc exemple sur Chris Green, l’ancien directeur de Virgin Trains, en Grande-Bretagne, qui dès le moindre incident quittait son bureau de la gare de Londres-Euston pour aller renseigner les voyageurs aux côtés de ses employés. Veuillez s’il vous plait me faire part de ce que vous pensez de cette suggestion et si vous et vos supérieurs hiérarchiques ont l’intention de la mettre en application (j’espère que vous daignerez me répondre sur ce point précis).
    En effet, pour le moment, vous me faites penser à cette ancienne directrice des ressources humaines de la SEMTAO (vers 2005-2006) qui ne voulait surtout pas voir le personnel et qui refusait catégoriquement de rencontrer les personnes dont elle était pourtant censée s’occuper…

    Ce matin, je voulais emprunter le 14048 à 8h40. Et comme Daniel1 je me suis fait avoir. Heureusement, j’ai réussi à lire en touts petits caractères en bas de l’affichage électronique qu’il y avait à train à 9h11 aux Aubrais.
    Tout comme Daniel 1, j’ai donc emprunté le Téoz 3606 Limoges – Paris qui a fait un arrêt exceptionnel aux Aubrais. Arrivée à Paris-Austerlitz avec 22 minutes de retard. A priori, l’arrêt de ce train a été fait à la demande de l’agente d’accueil (par ailleurs très aimable malgré les circonstances et les voyageurs excédés qui lui tombaient littéralement dessus) de la gare des Aubrais.
    Elle disait que ce matin, en prenant son service, elle a été la première surprise par cette grève pour le moins inattendue.
    Un collègue conducteur sur la ligne 10 voulait emprunter le 14050 à 9h45 aux Aubrais s’est rabattu sur le TGV Brive – Lille qui par chance roulait et il a pris le RER-C à Juvisy.
    Ce soir, emprunt train 14061 à 18h05 à Paris-Austerlitz. Départ à l’heure, puis vitesse réduite à 30 km/h de Sainte-Geneviève-des-Bois à Brétigny. Arrivée aux Aubrais à 19h15 au lieu de 19h03. Puis emprunt du tramway. Cela m’a donné un avant goût de décembre prochain lorsque les navettes seront supprimées : tram bondé, d’ailleurs certains ont été obligés d’attendre le suivant, et temps de parcours nettement plus long : 17 minutes entre l’arrivée du train aux Aubrais et l’arrivée du tram en gare d’Orléans, contre en général 9 minutes actuellement (5 minutes de correspondance + 4 minutes de trajet). Arrivée à Orléans à 19h32, soit avec 23 minutes de retard.
    Bilan depuis le 1er novembre :
    - Nombre de trains empruntés : 6
    - Nombre de trains en retard : 5
    - Taux de retard : 83,33 %
    - Taux de ponctualité : 16,67 %
    - Retards cumulés : 1h28min

    Régularité détaillée :
    - train arrivant à destination dans la minute prévue : 1 sur 6, taux de ponctualité de 16,67 %
    - train arrivant dans les trois minutes : 2 sur 6, taux de ponctualité de 33,33 %
    - train arrivant dans les cinq minutes : 2 sur 6, taux de ponctualité de 33,33 %
    - train arrivant dans les 10 minutes : 2 sur 6, taux de ponctualité de 33,33 % : celui donné en principe par la SNCF mais il est vrai que ce taux doit être erroné puisque les trains supprimés ne sont pas pris en compte alors que les voyageurs lésés sont bel et bien en retard ! (sauf pour la SNCF).
    - train arrivant dans les 15 minutes : 3 sur 6, taux de ponctualité de 50 %

    Pour terminer, c’est la seconde fois en une semaine qu’il n’y a pas eu d’annonce de la part du contrôleur à l’arrivée aux Aubrais, ce qui est d’autant plus regrettable que le train 14061 rentre en temps normal en gare d’Orléans. Il n’y a plus qu’à espérer qu’aucun voyageur n’a été lésé par ce manque de professionnalisme. De plus, les annonces sur le quai étaient également inexistantes.
    Sur ce bonne nuit, car demain matin il faut se lever tôt pour aller prendre le 7h44 aux Aubrais. Pas génial quand on commence à travailler à 11h30. Mais je n’ai pas le choix.
    Je ferais donc contre mauvaise fortune bon coeur : s’il ne pleut pas je passerai le temps en allant de la gare d’Austerlitz à Bobigny à pied, histoire d’essayer de perdre mes kilos en trop (que voulez vous je suis malgré tout un éternel optimiste…).
    A bientôt
    Pierre

    • Yann

      Et oui, plusieurs preuves que la SNCF n’a pas grand chose à faire de ses clients.

      Grèves surprises.
      Trains bondés.
      Trains en retard.
      Arrivés en terminus biaisais (obligé de prendre le tram et non par la SNCF)
      Non prise en compte des trains supprimés dans les statistiques et les remboursements.
      Absence d’informations.

      En ce qui concerne mes statistiques : le 07/11/2011 au retour :
      14055 : supprimé
      14057 (comme le 14055 n’était pas là) : 10′ de retard au départ (mise en place tardive de la locomotive).
      Train ultra rempli (je ne sais pas si tout le monde a pu rentrer dans le train)
      Arrivé à Mer Loir et Cher avec 5′ de retard (soit 35′ de retard vis à vis du 14055)

      - Le 08/11/2011 au matin :
      Train 14040 à l’heure, mais propagande de la part de la contrôleuse :
      “nous nous excusons pour l’inconfort (en gros le manque de place) du à l’influence exceptionnel de voyageurs”
      ENCORE UN MENSONGE DE LA SNCF !!!

      message aux Aubrais :
      “pour les clients qui ne trouveraient pas de place, un train arrivera dans 5 minutes allant à Paris Austerlitz, vous y trouverez de la place”.

      Ce fameux train était le 14034 qui avait 25 minutes de retard (attente d’un personnel de bord)
      Or, il était déjà a quai et s’apprêtait à partir (1 minute après le message de l’incompétente contrôleuse)

      Si certaines personnes l’ont écouté, ils se retrouvaient sans train!
      Car aucun train n’est arrivé par la suite (à moins que ces 5 minutes deviennent 15-20′)

      HONTEUX!!!!

      Et dire qu’ils font grève dans le dos des autres agents… du grand n’importe quoi cette société (si on ose encore appelé ça une société…)

      Merci encore à Pierre pour ses informations (que la SNCF ne donne jamais, ou en mal)

    • schad

      Cher Yann,

      attention, vous allez alimenter la rubrique “rue des Petites Perles” du Canard Enchaîné!!:)
      <blockquote cite "nous nous excusons pour l’inconfort (en gros le manque de place) du à l’influence exceptionnel de voyageurs”>,
      Car si l’affluence est forte, l’influence des usagers fait cruellement défaut!!!

    • Benoit S.

      Schad, l’influence que peut avoir un client contre la SNCF consiste à faire circuler l’information par la presse et non par le biais d’un blog voué à l’échec puisque tenu par une personne qui ne répond pas et ment dans ses réponses. Une personne a écrit un billet aujourd’hui encore dans la république du centre et ce n’était ni le premier ni le dernier jusqu’à ce que que la SNCF fasse son travail, la communication étant un moindre et pourtant trop dur pour elle à en croire ce blog de censure et désinformation. M. Breton vous pourrez surement me répondre par le biais des médias à défaut de souhaiter le faire sur ce site. C’est vous qui avez choisi, nous n’en sommes qu’au début.

    • Yann

      Oups oui petit loupé ^^
      Comme j’essaie de faire vite, je loupe parfois quelques mots.
      Je parlais donc bien de l’Affluence exceptionnelle et non de l’INfluence.

      Merci de me l’avoir fait remarquer.

  • Daniel 1

    Merci métro 5.
    Comme vous ce soir, retard sur le 14071 de plus de 15 mn.

  • Benoit S.

    c’est marrant j’étais dans le 18.05 hier soir aussi et effectivement aucun annonce pourtant hier c’était le conducteur qui étaient en grève pas les controleurs comme aujourd’hui….

  • Nelson

    Dans le 14040, le contrôleur explique que les conditions inconfortables dans lesquelles nous voyageons résultent d’une trés forte affluence de passager!!

    Il est INADMISSIBLE d’entendre ce genre de message et de toujours mettre en cause les clients, il faut ASSUMER LES CONSEQUENCES DE LA GREVE ainsi que la solidarité comporatiste, principe fondamental de la SNCF.

    C’est bien la GREVE des agents SNCF qui est la cause de nos conditions de transport!!!

    En mutilpliant les GREVES vous jouez en faveur de la libéralisation et augmenter le sentiment de désapprobation de vos clients!

    • Yann

      Je recopie (une nouvelle fois) mon message, en enlevant ma dernière phrase comme demandé.
      Cela prouve que nous sommes bien surveillé et que nous n’avons pas le droit de dire ce que nous pensons (censure?) :

      “Tout à fait, lorsque j’ai entendu ce message, ça m’a donné la nausée.
      De plus, une fois arrivée à Paris, cette même contrôleuse annoncée (tout contente je paris) :

      “Notre train arrive à l’heure prévu”

      J’ai essayé de la trouver sur le quai une fois trouvé, mais elle devait déjà être partie…
      Je lui aurait fait savoir mon mécontentement.

      Au sujet de cette dernière phrase, je ne fais que dire que l’on peu comprendre certaines personnes.
      Le fait de dire ça ne viol pas la charte.
      Par contre attention à vous, si une nouvelle fois mon commentaire est supprimé, je pourrais très bien vous attaquer pour violation du droit d’expression.

    • Romain Breton

      Certains de vos commentaires ont été mis hors ligne car ils comprenaient des propos injurieux et incitant à la violence.

    • Yann

      Non, ce ne sont pas des propos injurieux, et je n’incite pas à la violence.

      Je ne faisais que dire qu’on pouvait comprendre certaines personnes.

      Je n’ai donc insulté personne (les étoiles sont là pour cacher, on ne peut donc pas dire que j’insulte).

      Je respect donc la charte, et vous ne respectez pas mon droit d’expression.

    • Kev

      “Certains de vos commentaires ont été mis hors ligne car ils comprenaient des propos injurieux et incitant à la violence.”

      M. Breton vous plaisantez là ? en quoi les propos de Yann sont injurieux ?et incite à la violence ??????
      En gros si nous ne sommes pas à dire vive la SNCF j’aime la SNCF nos propos sont injurieux et incites à la violence ?

      C’est vraiment une vaste blague ce blog….

    • Benoit S.

      Le fait de dire que les travaux vont permettre de peindre les rails en vert (demande des clients lors des nombreuses réunions) est donc injurieux? Parce que ce commentaire a été retiré, pour moi ça n’incite pas à la violence et ce n’est pas injurieux par contre nous expliquer que le cadencement va servir à ligne Rhin-Rhone (à nous ligne Paris Orléans), moi j’appelle ça se moquer des vaches à lait!!!! Les fameux travaux de nuit? S’ils sont aussi efficaces que ceux de week-ends où la ligne est totalement bloquée sans remboursement ou solution, c’est se moquer des clients aussi.

    • Benoit S.

      Romain, si certains commentaires incitent à la violence c’est bien ceux laissés sur ce blog et qui ne contiennent que des mensonges, on vous en a fait part mais rien ne change, vous continuez à ne pas répondre aux questions, j’espère juste qu’en passant par les médias une personne de la SNCF sera apte à chercher les compte-rendus de réunion, s’apercevoir que nulle réunion n’a eu de client, que les horaires ont été faits sans comptage et que finalement les clients ont peut-être des raisons de ne pas être du tout satisfaits de ce qui se prépare. Dans quel train avez-vous l’intention de voyager le 11.12 pour voir ce que VOUS avez défendu? Je vous conseille le 14036-14040 compressé, car même si pour vous ce n’est pas une compression et qu’aucun train n’a été supprimé à vous lire, n’importe qui peut prendre les horaires compter les trains avant le 11 après le 11 et voir que plusieurs manquent à l’appel sans qu’aucun ne soit ajouté. Appel à la violence? Quel est votre rôle si ce n’est d’attisé le feu car vous le faites très bien.

    • Yann

      Plus de réponse de sa part.
      A croire que nos commentaires sortent du cadre de ce blog…
      C’est aussi ce manque de dialogue qui nous exacerbe et nous poussent à dire certaines choses…

      Mais attention, la Gestapo nous regarde et nous écoute.

    • Benoit S.

      Ne serait-il pas temps de déclarer forfait, et passer la main à une personne qui a une vraie volonté d’informer, trouver les solutions, remonter les problèmes à sa hiérarchie?

  • Monteno

    Bonjour, voici une copie de l’article sur le site de La Rep…
    Alors M. BRETON, vous remettez cela Lundi prochain d’après la CGT ?….. pouvez vous nous en dire plus dès aujourd’hui et ne pas attendre Dimanche soir ou Lundi matin pour communiquer ?…

    COPIE DE L’ARTICLE :
    Rail-pagaille. Des usagers par centaines en perdition sur les quais hier. Vient aujourd’hui la grève alors que des perturbations se profilent ce week-end.

    Un premier train, puis un second, censés stopper en gare des Aubrais, filent « à toute vapeur » sous le regard médusé de voyageurs impuissants.

    « Il ne s’est pas arrêté, je vais tenter de savoir pourquoi », lâche l’homme à la casquette blanche qui fait grise mine. Chef de gare dépassé par les événements !

    Rail rime avec pagaille ! Oui, le mouvement de grogne régional, déclenché hier par les conducteurs, a jeté sur le quai des centaines d’usagers. Cela, en prélude à la grève européenne lancée ce mardi. Étant entendu que les circulations Paris-Nevers et Paris-Orléans se trouveront perturbées par des chantiers conséquents, programmés de longue date.

    Enfin, le syndicat CGT assure que l’action déclenchée hier est appelée à se renouveler dès lundi prochain. Train ou galère ?

    En moyenne, 1 train TER sur 2 aujourd’hui

    Selon les prévisions de la direction régionale SNCF de Tours, entre Orléans et Paris, 4 trains sur 5 circuleront aujourd’hui sur le réseau Corail-Intercités (1 sur 3 pour Teoz en heures de pointe : 6 heures-9 heures ; 16 h 30-20 heures). En incluant les bus de substitution, la direction évoque 2 trains TER sur 3 aux heures de pointe ; en moyenne 1 train TER sur 2.

    Le service des navettes entre les gares d’Orléans et des Aubrais ne sera pas assuré. Les voyageurs munis d’un titre de transport SNCF valide et composté peuvent emprunter le tramway entre les gares d’Orléans et des Aubrais.

    Circulent entre Orléans-Tours 6 h 41 ; 7 h 02 ; 7 h 40 ; 12 h 22 ; 16 h 07 ; 17 h 27 ; 17 h 35 ; 18 h 49 ; Les Aubrais-Tours 8 h 23 ; 10 h 22 ; 18 h 20 ; 19 h 19 ; 21 h 11. Tours-Les-Aubrais-Orléans 5 h 32 ; 6 h 27 ; 6 h 47 ; 8 h 02 ; 8 h 32 ; 9 h 07 ; 12 h 31 ; 16 h 30 ; 17 h 27 ; 17 h 34 ; 18 h 42 ; 19 h 11 ; 19 h 47.

    Les-Aubrais-Paris 6 h 31 ; 7 h 11 ; 7 h 32 ; 7 h 44 ; 9 h 56 (TGV) ; 11 h 33 ; 14 h 06 ; Orléans-Paris 10 h 28. Paris-Les Aubrais 6 h 56 ; 7 h 26 ; 7 h 40 ; 9 h 22 ; 9 h 56 ; 17 h 05 ; 18 h 05 ; 19 h 03 ; 19 h 56.

    Infos TER et grandes lignes : 0.805.90.36.35.

    A lire en intégralité dans La Rep’ du 8 novembre

    • Nelson

      http://www.larep.fr/une-28233.html

      J’aime bien le petit commentaire associé à la photo de l’article:
      ” Hier à 18 h 20, l’un des trains en provenance de Paris arrive en gare des Aubrais. Plein comme un oeuf, avec des voyageurs dont bon nombre ont voyagé debout. Les uns fatigués, d’autres exaspérés.”

      Ainsi que la petite phrase ” Il ne s’est pas arrêté, je vais tenter de savoir pourquoi », lâche l’homme à la casquette blanche qui fait grise mine. Chef de gare dépassé par les événements ! ”

      UN COMMENTAIRE MONSIEUR LE RESPONSABLE RELATION CLIENTS?

    • Romain Breton

      Bonjour Monteno,
      Tout d’abord ce mouvement social régional concerne une partie du personnel de la traction des trains (nous parlons ici de la grève de dimanche et hier et non de celle d’aujourd’hui). Ensuite, je suis étonné que la CGT annonce cela alors qu’il n’y a pas eu à ma connaissance de nouvelles négociations mais surtout une assemblée générale pour en décider.
      Je m’explique : comme je l’ai déjà dit, mais effectivement c’était sur un autre post, il n’est pas exclu que cette grève régionale du « dimanche/lundi » ne se répète pas car il y a un préavis qui couvre cette période mais la reconduction passe en assemblée générale (comme celle de vendredi dernier) qui a lieu en fin de semaine.
      En d’autres termes je vous dirai jeudi si ce mouvement tend à ressurgir dimanche et lundi prochains mais je ne pourrai vous donner le plan de transport car il ne peut être établi que la veille.

    • Yann

      Ah oui petit rappel sur une règle dans les murs de la SNCF :
      Train 14057 du 07/11/2011 :

      Je m’installe en 1ère classe, sur l’une des rare place encore disponibles (15 minutes avant le départ fictif du train retardé du coup de 10 minutes (donc 25′ avant le départ réel)).

      Je vois un monsieur en train de regardé un film sur son ordinateur.
      Jusque là, rien d’anormal.

      Arrivé aux Aubrais, beaucoup de monde descend, puis après le départ du train, le contrôleur passe pour vérifier les sécurités (et peut être compter de nouveau)

      Et là, il sert la main de ce monsieur assis confortablement en 1ère classe, regardant son film. Ce dernier lui demande :
      “Salut, tu es tout seul?”

      Il n’en fallait pas plus, je suis certain que c’est un agent SNCF (la sur-veste noire ressemblant étrangement aux habits des agents SNCF) qui a pris une place de 1ère classe, évidement sans rien payer, et sans laisser sa place.
      Pourtant il y avait beaucoup de monde debout ou assis au sol, même sous son nez…

    • Kev

      “En d’autres termes je vous dirai jeudi si ce mouvement tend à ressurgir dimanche et lundi prochains mais je ne pourrai vous donner le plan de transport car il ne peut être établi que la veille.”

      Etant dans l’obligation de prendre le train de 21h52 ce dimanche en direction d’Orléans je suis très intéressé par cette grève et surtout par la solution de remplacement/dédommagement/logement que la SNCF va fournir (ou pas ?).
      Faut-il que j’annule mon week-end parce que je n’aurais pas assez d’argent pour payer l’hôtel que la SNCF risque de me forcer à prendre ?

    • Monteno

      M. BRETON, vous nous dites qu’un préavis couvre cette période ?…. Quelle période couvre t-il ?…. Pour être plus clair n’y a -t-il pas un préavis couvrant tous les jours de l’année vu qu’aucune grève dans votre entreprise b’est déclarée illégale ?….
      Donc, si le scénario de la semaine dernière se répète on sera encore comme des C***** sur le quai lundi matin sans avoir pu prévoir en amont une solution de repli …..

    • Monteno

      Pour Yann….Au sujet de la personne de la SNCF qui était bien assise en 1ère et n’a pas laissé sa place…Ce doit être une exception, (voir les posts précédents à ce sujet…) d’après M. BRETON car il y a le fameux code de déontologie !!!!!!
      Pour nous, les clients habitués de la ligne, et n’en déplaise à M. BRETON, nous remarquons si exceptionnellement un agent SNCF libère la place…ce qui prouve le caractère exceptionnel de ce geste et donc M. BRETON la quasi majorité des agents ne respectent pas ce code surtout lorsque les places sont chères (comme en tant de grève…) Les agents se cachent bien au fond de leur siège et donc se moquent bien que des gens paient des billets et par ricochet leur salaire sans avoir la prestation qui leur a été facturée !!!!!

    • Nelson

      Monsieur BRETON,

      Au lieu de broder avec vos réponses sans intérêts, REPONDEZ A CE POST :
      “Yann, le 8 novembre 2011 à 15 h 25 min
      - Le 08/11/2011 au matin :
      Train 14040 à l’heure, mais propagande de la part de la contrôleuse :
      “nous nous excusons pour l’inconfort (en gros le manque de place) du à l’influence exceptionnel de voyageurs”
      ENCORE UN MENSONGE DE LA SNCF !!!

      message aux Aubrais :
      “pour les clients qui ne trouveraient pas de place, un train arrivera dans 5 minutes allant à Paris Austerlitz, vous y trouverez de la place”.

      Ce fameux train était le 14034 qui avait 25 minutes de retard (attente d’un personnel de bord)
      Or, il était déjà a quai et s’apprêtait à partir (1 minute après le message de l’incompétente contrôleuse)

      Si certaines personnes l’ont écouté, ils se retrouvaient sans train!
      Car aucun train n’est arrivé par la suite (à moins que ces 5 minutes deviennent 15-20?)

      HONTEUX!!!!”

  • Kev

    Vivement qu’une bonne personne se décide ENFIN à intervenir à la SNCF avec sa charrette de licenciement parce que là TROP C’EST TROP.

    Ceci dit, je suis nouveau sur ce “blog” enfin ce mur des lamentations, de l’hypocrisie, de mensonge et de la pratique de la langue de bois… J’ai parcouru un grand nombre d’échanges et je dois admettre que les réponses de M. Breton me laisses réellement septique… Etes-vous une personne vivante ou un simple bot informatique ?

    Vous répondez systématiquement aux réponses qui au final n’ont pas grande importance (soit le pourquoi du comment des retards, là encore ne vous croyant absolument pas, je ne sais quoi en penser…), par contre les questions réellement importantes posées par les seuls actifs de votre blog sont toutes éludées (sans exception)…

    J’attend vos réponses concernant les différentes questions posées par les seuls membres actifs de votre blog.

    • Yann

      Tu peux attendre que le bot deviennent plus intelligent afin de répondre comme un être humain ;)

      Pour cela il faut avancer dans les algorithmes et l’intelligence artificielle.

  • olivier

    à quand des lignes automatiques ?^
    au moins on arrêtreait de nous prendre pour des c….

    • Nelson

      Monsieur BRETON,

      Vous n’êtes pus crédible!

      ALORS A QUAND UN VRAI RESPONSABLE RELATION CLIENTS pour animer ce blog!!

    • Benoit S.

      erreur, la SNCF arriverait à nous faire croire que ce sont les machines qui la pénalise, aucun limite dans la mauvaise foi.

  • Kev

    Dans le train de 18h05 il y a même un wagon cabine qui est plongé dans noir complet et qui porte une note accès interdit dessus!!!
    Pourquoi un wagon complet est-il dans le noir ?
    Pourquoi un wagon complet est-il soit disant condamné?

    Pourquoi la majeur partie des portes entre wagon de ce train sont non fonctionnelles ?

    Ce train est-il malade lui aussi.

    La SNCF se moquerai pas totalement des clients ?

    • Benoit S.

      La réponse est évidente : malveillance . Désolé M. Breton j’anticipe vos réponses, celle-là état trop facile, vus aussi participez tous en anticipant les réponses que la SNCF va fournir, un train en retard à 6.00 du matin, c’est la forte affluence des voyageurs. Votre train supprimé , c’est le personnel accompagnant qui a dépanné un train deux mois avant mais les roulements ne leur ont pas permis de retrouver leurs horaires. Votre train est arrivé avec 40 minutes de retard et on ne vous pas délivré de billet de retard? La borne de la SNCF indique 2 minutes certifiées par le chef de quai….

  • Métro5

    Bonsoir à tous
    Tout d’abord, à propos du code de déontologie et de ce que doivent faire ou pas les agents SNCF en cas d’affluence,ce qui intéresse notamment Nelson et Monteno, j’ai apporté quelques éléments dans la discussion “Audit de la ligne”.
    C’est incomplet, mais c’est tout ce que j’ai pu obtenir en me renseignant comme j’ai pu. J’ai fait de mon mieux, aussi j’espère que vous voudrez bien m’excuser de n’avoir pas pu être plus précis.
    Cela dit, c’est tout de même beaucoup mieux que ce qu’a voulu nous dire Monsieur Breton qui a tout simplement (voir posts précédents)refusé de répondre à la question, puisque selon lui ce code de déontologie n’a pas à être divulgué (existe-t-il seulement ?).
    Sinon, je vais être, une fois n’est pas coutume, être positif :

    Ce matin, j’ai pris le 7h44 aux Aubrais en provenance de Bourges. N’étant pas pressé puisque j’étais par force particulièrement en avance, j’ai laissé filé le 7h32 bondé. Pour ma part, voyage en dernière voiture dans une ancienne voiture de première classe ayant reçu une étiquette deuxième classe. J’étais donc assis, plutôt confortablement, et nous sommes arrivés à l’heure pile à Paris-Austerlitz, sur la fameuse voie 5 au quai très étroit suite aux travaux. Donc je n’ai pas à me plaindre.

    Ce soir, emprunt à 17h05 du 14057. C’est très rare que je rentre aussi tôt, donc j’ai goûté mon plaisir de rentrer enfin à une heure normale chez moi et de dîner à la même heure que la majorité des français.
    Et pour une fois, je vais féliciter le contrôleur. Car si on les critique souvent, il ne faut pas oublier ceux qui font correctement leur travail.
    Ils étaient au moins trois, donc je ne sais pas lequel a pris le micro, mais il n’y avait rien à redire au niveau des annonces, même si on sentait, j’ai fait un peu de radio dans ma jeunesse donc je repère ce genre de choses, qu’il n’était pas totalement à l’aise.
    Avant le départ de Paris-Austerlitz : deux annonces avec les gares desservies et l’indication que le train ne rentrait en gare d’Orléans, qu’il faudrait prendre le tramway et qu’il fallait donc conserver son billet en cas de contrôle.
    Juste au moment du départ : annonce concernant l’essai des freins en cours, ce qui provoquerait un peu de retard et qu’il nous tiendrais informés dès que possible de l’évolution de la situation.
    En fait, l’essai des freins était quasiment terminé et nous ne sommes partis qu’avec deux minutes de retard.
    Juste après le départ : nouvelle annonce des gares desservies et de la correspondance avec le tram aux Aubrais.
    En cours de route : sans doute suite à une demande de voyageurs concernant les correspondances, nouvelle annonce stipulant que ceux qui avaient des correspondances ne devaient pas hésiter à lui demander plus de précisions lors de son passage dans la rame.
    A l’arrivée aux Aubrais : annonce classique de l’arrivée en gare + nouvelle annonce concernant la correspondance avec le tramway + annonce des correspondances avec les heures de départ et d’arrivée à destination pour les voyageurs se rendant vers St Cyr-en-Val et Lamotte-Beuvron.
    En conclusion : à l’arrivée aux Aubrais, je n’ai pas pu remercier ces contrôleurs car ils étaient alors à l’arrière du train et moi en tête. J’ai donc du me contenter de faire part de ma satisfaction auprès d’un agent de la gare présent sur le quai, qui n’en revenait pas d’entendre un voyageur content surtout aujourd’hui.
    Ceux qui me connaissent à travers mes messages savent que l’information des voyageurs est une de mes priorités surtout en situation perturbée.
    Donc même si je suis un grand râleur et que je ne suis pas le dernier pour critiquer la SNCF et ses employés, je tiens aussi à remercier ceux qui font bien leur travail et j’espère que ma satisfaction leur sera transmise.
    Au passage, n’oublions pas non plus que ceux qui étaient là aujourd’hui, conducteurs, contrôleurs, agents des gares et autres, n’étaient pas grévistes et il convient donc de les remercier de nous avoir permis d’aller tout de même travailler à Paris, même si ce n’était pas dans les meilleures conditions.
    Enfin, je sais que je suis agent RATP, conducteur de métro, et que je ne suis peut-être pas le mieux placé pour parler des grèves. Mais je n’oublie pas non plus que je suis également un voyageur, et cela depuis le lycée en 1986, et que je subi également les désagréments causés par les retards et les grèves.
    C’est pour cela, que même si je suis parfois d’accord avec les syndicats, je n’ai jusqu’à présent jamais fait grève, car, sachant la galère que cela provoque, j’essaye de me mettre d’abord à la place des voyageurs et de penser en priorité au service public, qui, pour reprendre un vieux slogan publicitaire des années 1960 de la SNCF, se doit d’être au service du public.
    Cela fait râler parfois certains de mes collègues, mais tant pis. J’ai fait mon choix, même si je risque d’y laisser des plumes, ce qui ne m’empêche pas de respecter leurs points de vue, même quand je n’ai pas la même opinion.
    Bonne soirée et à bientôt
    Pierre

    • Yann

      Tout à fait. Les contrôleurs du 14057 étaient des contrôleurs professionnels.
      Je les connait de vu (à force de les voir on commence à s’habituer à certains).

      Ils ont compté le nombre de place qui restait dans la voiture de tête en gare de Paris Austerlitz, et ont invité certains voyageurs à s’y porter pour avoir une place assise.

      Ils ont fait plusieurs annonce et qualité (le contrôleur faisant ces annonces en a même fait en anglais et espagnol dans un 14055 pendant les grandes vacances).

      Toujours pragmatiques et consciencieux de bien informer le voyageurs. Ces derniers comprennent les revendications des voyageurs en colère (AUTTOP) et son eux même désabusé vis à vis du cadencement. Ils n’ont pas honte de nous le dire eux (petit pic pour Mr Breton à part s’il est pour ce cadencement…)

      En conclusion, de vrais professionnels, qui font leur boulot correctement. Normalement, nous n’avons pas à les remercier (quand on fait bien son boulot pour lequel on est payé, c’est la normalité). Mais comparé à bon nombre de contrôleurs et agents SNCF (direction comprise), nous pouvons les remercier pour être à contre courant et faire correctement leur travail (c’est tellement rare alors on peut le faire).

      Note supplémentaire sur ce 14057 :
      Beaucoup moins de monde debout à Paris Austerlitz, j’en déduis que beaucoup de clients ont préféré prendre une journée de congé… En plus de ne pas arrivé à l’heure, et donc d’avoir des remarques de nos supérieurs, voir des sanctions (en Décembre 2009 et Janvier 2010, certaines personnes ont été mis à mi-temps voir licencié) certains utilisent des jours de congé pour ne pas avoir de problème lors des grèves. Cela aussi est HONTEUX! Cela montre qu’à la SNCF, ils ne pensent qu’à eux même.

      On oublie encore que les agents SNCF ont beaucoup d’avantages (contrairement à nous). Jours de grève payé, retraite à temps plein plus tôt, primes, salaire (qui n’est pas si mauvais que ça contrairement à ce que certains disent, ils ont qu’à comparer), voyages, et presque la tranquillité pour certains.

      Pour revenir au 14057, j’étais encore une fois installé en première classe (de justesse à trouver une place, malgré mon arrivé dans la voiture 17 minutes avant le départ prévu du train).
      Et cette fois ci je vois une personne non loin, allumer son ordinateur portable. Au démarrage, je vois l’icône de la SNCF.
      Je pense fortement (pas sur à 100% mais à 95%) que cette personne était un agent SNCF avec son ordinateur portable de travail. Installé en 1ère classe, il n’a pas proposé sa place aux personnes debout (qui étaient sur les plateformes).

      Encore une preuve que le code de déontologie n’est pas du tout suivi…
      Preuve aussi que Mr Breton n’est vraiment pas au courant de ce qu’il se passe réellement sur le terrain (comme tous ces responsables).

    • Benoit S.

      Pour le personnel SNCF assis en première classe alors que des gens sont debout, mardi matin dans le 6.30 en gare des Aubraius arrivé avec 30 minutes de retard, mon voisin de première a allumé son portable, malgré les personnes debout et le fond d’écran SNCF est apparu, mais bon ça ne veut rien dire, c’est surement un client qui adore la SNCF et qui la met en page d’accueil, un membre du personnel SNCF aurait par déontologie laissé sa place….

    • Yann

      Comme quoi les exemples sont nombreux…
      Comment pouvez vous défendre ces agissements Mr Breton, et nous dire que le code de déontologie est suivi?

    • Benoit S.

      A leur premier manque de deontologe on leur supprime leur assermentation, à leur deuxième on leur fait payer les voyages c’est pas mal ça non? et en plus ça ne peut pas arriver puisqu’ils sont tous bien élevés et que les clients sont des raleurs.

  • Yann

    Passons à aujourd’hui, train 14040.
    Il arrive à l’heure à Mer Loir-et-Cher. Mais quel ne fut pas mon étonnement. 6 voitures seulement (normalement il y en a 10 au moins).

    Nous n’avons pas desservi Orléans (message de la contrôleuse juste avant d’arrivé aux Aubrais). Comme le mouvement de grève dur jusqu’à 8h00, il n’y a pas l’équipe qui s’occupe de changer les locomotives. Néanmoins, il y avait un service de navette.

    Évidement, ce qui devait arriver arriva. Il n’y avait pas assez de place pour tout le monde. Il y avait 2 contrôleurs seulement, et ils prenaient un compartiment de 8 places.

    Parmi les 6 voitures, nous avions : 1 voiture de compartiments de 2nd classe, 1 voiture de 1ère classe, 1 voiture de 1ère et 2nd classe (partagée) et 3 voitures de 2nd classe. L’une d’entre elle était pourvu d’une mini cabine (compartiment pour 3 personnes) appelé point information. Cette dernière était fermée (il y avait donc un verrou, permettant aux contrôleurs de mettre leurs affaires en toute sécurité. De plus, il y avait le téléphone pour faire des annonces dans tout le train qui était sans protection dans cette cabine. Ils ne pouvaient donc pas laisser rentrer des voyageurs dedans.

    Mais alors, pourquoi ont ils pris un compartiment de 8 places, alors qu’ils ne sont que 2 (6 places de gâchées) et qu’ils avaient un local de disponible?
    Au total, il y avait 9 places de disponibles, mais toutes bloquées pour seulement 2 contrôleurs.

    Par la suite, nous avons été ralenti par le train qui nous précédé (il était arrêté car un voyageur à fait un malaise (peut être du au manque de place?)). Le contrôleur a du s’y prendre à 2 fois pour nous le dire (la première fois son micro/téléphone ne fonctionnait pas correctement). Il nous a bien tenu informé de la situation.

    Nous sommes arrivé avec 13 minutes de retard en gare de Paris Austerlitz, ce que la contrôleuse a manqué de dire avant l’arrivée effective (peut être était ce la même qu’hier, et ne pouvant pas dire fièrement qu’on arrivait en gare à l’heure prévu, elle n’a préféré rien dire).

    Merci de nous redire, si nous pouvons, oui ou non, avoir des compensations du à ces grèves (1h20 de perdu personnellement dans l’affaire)

  • Marine

    Ma très chère SNCF, mes très chers agents de la SNCF,
    Comme vous, je suis très attachée au service public. Mais voilà, mesurez-vous les conséquences pour les usagers de ces grèves à répétition?
    Mes enfants ne vous disent pas merci de voir leur mère rentrer fatiguée et usée d’avoir voyagé debout dans des conditions indignes.
    Mon employeur, médusé, ne vous dit pas merci d’avoir un agent stressé non pas par son travail, mais par les conditions qui l’entourent.
    Mon compte en banque ne vous dit pas merci d’avoir dû me mettre en temps partiel pour supporter les effets de vos grèves et retards à répétition.
    Mon sommeil ne vous dit pas merci des heures qui lui manquent car maintenant je prends un marge de sécurité systématique pour ne pas à avoir dire un inacceptable “désolée, je suis encore en retard à cause du train”.
    Devant tant de grèves, je m’interroge très sincèrement sur leur efficacité. N’y aurait-il pas d’autres modes d’actions plus respectueux de l’usager?

    • Nelson

      Pour la SNCF, nous ne sommes qu’une marchandise donc nous n’attendons rien de cette Entreprise Public Industriel et commercial sauf a les voir pointer au chômage!

    • Yann

      Voilà un message important.
      Si des agents SNCF arrivent à lire ce message et ne trouvent pas de remord, cela prouve qu’ils ne sont pas humains.

      Je sent de la tristesses, de la colère et de la honte dans ce message.
      Et vous Mr Breton?

      Je me demande, si des actions en justice groupées ne seraient pas plus efficaces?

  • Benoit S.

    j’en arrive à un point où je me dis que cette compagnie est en train de suicider et qu’elle sera capable de dire que ce n’est pas de sa faute alors qu’actuellement elle a le monopole, elle controle les moyens de communication et pourtant n’utilise rien faute de ….volonté uniquement.

Envoyer un commentaire

  

  

  

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*