J-2 avant les nouveaux horaires : fiches horaires, navettes, accompagnement.

Nous sommes à l’avant-veille de la mise en place des nouveaux horaires dont nous parlons maintenant depuis plusieurs mois.

Je remets alors à votre disposition les fiches détaillant les nouveaux horaires :

Fiche reprenant tous les trains entre Orléans et Paris : Flyer spécifique Orléans – Paris

Fiche pour l’axe Tours-Orléans-Paris (attention cette fiche mentionne un TER entre Tours et Orléans à 14h04 en semaine qui ne circulera que le week-end et il manque un Intercités au départ de Tours à 11h22 qui est cadencé avec les autres trains de cette minute 22) : Flyer_TOURS_BLOIS_ORLEANS_(PARIS)

Vous le savez, dans cette nouvelle configuration les navettes entre Orléans et Les Aubrais n’existeront plus car la majeure partie des trains vont desservir Orléans les rendant alors inutiles. Cependant, afin de compléter l’offre entre Paris et l’agglomération Orléanaise, il continuera d’exister un certain nombre de trains Intercités qui ne passeront pas par la gare d’Orléans (les « directs » Paris-Tours et Paris-Bourges) mais desserviront les Aubrais et la question de la liaison entre les deux gares se pose alors.

Comme je vous l’ai déjà dit, des discussions ont été engagées dès le mois de mars avec l’agglomération d’Orléans sur l’utilisation du tramway pour relier les deux gares pour les voyageurs qui emprunteraient un train qui ne dessert pas Orléans. Malgré des mois de travail en commun, à ce stade aucun accord n’a encore été trouvé.

La SNCF a donc décidé de mettre en place une solution alternative permettant aux voyageurs Forfait et Optiforfait de se faire rembourser le ticket de tramway entre les arrêts gare des Aubrais et gare d’Orléans. Il convient alors d’avoir un abonnement Forfait ou Optiforfait ayant comme gare origine ou destination la gare d’Orléans. Seuls les billets de tramway individuels achetés pour relier les deux gares peuvent faire l’objet de remboursement (dans la limite de 40 par mois).  Pour obtenir le remboursement des titres de tramway il vous faudra adresser à Contact TER Centre BP 40625 37206 TOURS Cedex 03 les pièces justificatives suivantes :

  • le duplicata de votre abonnement Forfait mensuel (ou hebdomadaire) ou vos références Optiforfait.
  • les titres individuels de tramway achetés et compostés durant la période de validité du Forfait.
  • un Relevé d’Identité Bancaire ou un Relevé d’Identité Postal.

Il vous faudra regrouper vos demandes du mois en une seule fois ; aucune opération de remboursement ne sera effectuée au guichet.

Concernant l’accompagnement, l’ensemble du personnel de l’entreprise sera particulièrement mobilisé et vigilant pendant ces prochains jours de changement. Du personnel sera déployé sur toute la ligne afin de mieux vous guider, vous informer et répondre à vos questions.

Bien entendu vous pourrez continuer à nous faire part de vos différentes remarques sur le blog, je serai évidemment avec l’ensemble de l’équipe Intercités en gare ou à bord de certains trains mais je ferai de mon mieux pour assurer une présence quasi quotidienne sur le blog.

Bonne journée.

Partager sur :

117 commentaires pour J-2 avant les nouveaux horaires : fiches horaires, navettes, accompagnement.

  • Yann

    Et béh, c’est du joli.
    En ce jour de deuil, annoncer une telle nouvelle…
    La SNCF ne facilite pas du tout les échanges entre Orléans et les Aubrais.
    Quand on sait le temps qu’il faut pour avoir une remboursement avec la SNCF. Je souhaite bien du courage aux orléanais.

    En ce qui concerne “l’accompagnement” j’attends de voir cela !
    Si c’est aussi bien fait que le reste, ce sera le foutoir complet.
    Mais ça, on s’y attend tous.

    J’espère que nous vous verrons dans les trains bondés, qu’on puisse vous dire en face : “on vous l’avez bien dit ! Où sont vos statistiques maintenant?”
    Mais je doute que nous vous verrons dans ces trains !

    Enfin bon, merci à SNCF/RFF pour nous rajouter de nouvelles galères et de nous offrir plein de stress supplémentaire.

    SNCF, c’est à vous de nous faire préférer… euh la voiture? le déménagement? la trottinette? la marche à pied? l’avion? un système de téléportation? les années 60? la Suisse?

  • JO

    C’est grotesque et pathétique. Le fait de faire le trajet entre les aubrais et orléans va devenir un casse-tête, et comme le dit Yann, quand on sait le temps et l’énérgie qu’il faut pour être remboursé par la SNCF, autant vous dire que le trajet Orléans-les aubrais sera aux frais de l’usager.
    Mr BRETON, j’espère qu’en écrivant ce commentaire, et notamment le passage sur la liaison les aubrais-Orléans et ses modalités de remboursement, vous vous êtes rendu compte de la situation pitoyable dans laquelle va se trouver dès lundi la ligne Tour-Blois-Orléans(Paris). J’ose espérer qu’au delà du discours d’apparence que votre fonction vous oblige à tenir, vous réalisez que le 11/12/2011 est l egrand coup d’envoi du saccage du service public ferroviaire français

    • Benoit S.

      Heureusement que la SNCF est consciente de ceproblème, elle pourrait mettre en place des stands directement dans les gares qui gèreraient automatiquement vos remboursements, le personnel est tout trouvé : les décideurs de ce projet s’ils ont cuvé de leur fête de lundi soir.

  • Karen

    Fille de cheminote, voilà bien une des rares fois où la SNCF me déçoit.

    Je pense donc à tous ceux qui s’arrêtaient à Meung-sur-Loire, Beaugency, Mer et Onzain où je m’arrête assez régulièrement. Je ne vois pas de raisons pour ne plus s’arrêter à cette gare sur la ligne directe Paris-Tours. On mettait deux heures avant et, oh! surprise!, on met toujours deux heures sans s’arrêter à ces “petites” gares.

    Je ne vous parle pas du mouvement de foule gigantesque qu’il y aura quand le train de Tours arrivera à Orléans et que tout le monde courra pour avoir des places dans le Orléans-Paris. Merci pour la qualité et le confort du trajet !

    • Benoit S.

      Petit-fils de cheminot, je constate depuis des années le recul de cette société qui était une référence en terme d’horaires il y a quelques décennies et qui s’est enfermée dans une lutte vers le profit au détriment de tout le reste alors qu’elle avait un monopole, le jou où ils auront besoin d’argent ils pourront supprimer tout le budget communication vers les clients car ni dans les trains ni par le biais de n sites et blogs mis en place, la communication n’est fiable et n’apporte grand chose.

  • Nelson

    Comme je vous l’ai déjà dit, des discussions ont été engagées dès le mois de mars avec l’agglomération d’Orléans sur l’utilisation du tramway pour relier les deux gares pour les voyageurs qui emprunteraient un train qui ne dessert pas Orléans. Malgré des mois de travail en commun”

    Travail en commun avec un ultimatum de M.LEMAIGNEN, vous vous foutez vraiment de notre gueule et nous prenez vraiment pour des cons.

    Le fait que vous vous engagiez dans le remboursement des frais de tram est bien la preuve que juridiquement vous êtes à la marge. Et que vous craignez la possibilité d’une action en justice en arguant du fait qu’un abonné SNCF PARIS -ORLEANS soit obligé de payer un titre de transport auprès de la société de Keolis détenue majoritairement par la SNCF ! Payer deux fois un titre de transport pour un même trajet !!!

    • Benoit S.

      Une direction qui entame les dicussions sans avoir de solution alternative,
      des syndicats qui font grève et discutent après,
      des médiateurs qui renvoient les courriers au clients,
      il n’y a pas à dire nous sommes dans une bonne cinématique qui tend vers le progrès et attire les foules, SNCF gagnez du temps arrétez les publicités et essayez de gérer avec les clients qui vous restent (car ils n’ont pas le choix, ils sont construits leur vie en pensant naivement que vous assuriez un service)

  • Benoit S.

    Une présence quasi quotidienne après le bug????? pourquoi pas avant ça vous aurait permis de prendre conscience qu’il y avait des manques. Comme aucun accord n’a été trouvé avec la TAO, pourquoi ne pas mettre en place vos propres navettes de bus. Car effectivement quand on négocie on est au moins deux parties et pas sûr de trouver un accord, c’est encore les clients qui vont trinqués pendant que les décideurs dans leur bureaux à moquette épaisse fêtront leur réussite avec une fête qui aurait permis de payer 3 années de navettes Les Aubrais-Orléans. Un grand bravo à tous, vous pouvez être fiers d’avoir toucher autant de gens, je peux vous proposer les trains avec 3 wagons qui gagneront 4 minutes sur leur trajet pour le projet 2015 c’est pas mal ça non?

  • Hugo

    Je cauchemarde …

    Il aurait été plus juste de suivre l’exemple de Jocelyne Nadaud qui nous précise que “une programmation trop tardive de la période nécessaire à la surveillance de l’infrastructure pour travaux nous contraint à supprimer le 16820 (départ Tours 14h04)”.

    A vous lire on pourrait croire que c’était une simple coquille, mais non, juste une énième lacune dans la communication entre la SNCF et RFF.

    Résultat en semaine, aucun train direct entre Tours et Orléans entre 12h04 et 15h04. Pour deux agglos de 300 000 habitants distantes de 100 kilomètres, il faut avouer que c’est pas mal. On se consolera avec un Interloire (correspondance à SPC) et un Aqualys (correspondance aux Aubrais) qui circulent entre temps. Mais qu’est-ce qu’il aurait été plus simple que ces deux entités communiquent correctement ! Sans parler de cette suppression à H-48, ça promet de belles scènes en gare dès lundi !

    Enfin bon … dans n’importe quelle boîte privée ou dans n’importe quelle autre administration (si, si), de telles bévues auraient déjà remis quelques personnes sur le marché du travail. Ici on semble considérer que la nullité crasse est habituelle. Pourquoi s’en offusquer ?

    On en vient à souhaiter que le SA2013 arrive en avance. Pour peu qu’il soit cette fois vraiment établi de concert avec les usagers. Le match recommence.

    • Benoit S.

      La SNCF sera capable en 2013 d’expliquer qu’elle avait gérée le cadencement avec les usagers et que c’est pour ça que c’est un échec. Il es vrai que les usagers ont été contactés pour dire ce qu’ils pensaient des horaires : refus total et pourtant rien n’a changé.

  • sofy

    ce soir au JT france 2 reportage sur le changement d’horaire… et bingo c’etait sur la ligne paris- tours! on a vu la médiatrice, et comme solution aux problèmes rencontrés: mise en place d’autre moyen de transport!!! AHHHH merci vous aller nous mettre des blois paris en bus???? BIEN vous avez tout compris……on prend vraiment les usagers pour des cons!
    Les horaires sont définitives pour minimum un an!!! que d’annonce vous nous avez fait M BRETON à nous dire qu’il y avait des rencontres avec le personnel de la sncf en gare pour echanger avec les usagers… qd on écoute pas les usagers ce n’est pas un echange mais un monologue!

    • Benoit S.

      Il est impossible qu’il y ait des problèmes puisque la SNCF par le biais des réunions d’information gérées par la région a pris en considération les remarques des clients et des régions, les comptages effectués à la descente du train (à défaut d’utiliser les comptages quotidiens des controleurs), il ne peut donc y avoir problème (mais bon ils mettent un bus au cas où il y aurait un trou dans la raquette). Combien de personnes montent dans un train? Combien dans un bus? Encore un probleme de comptage.

    • Yann

      Oui, reportage fort intéressant.
      Passage à Beaugency avec les lycéens qui auront de nouveaux horaires au lycée pour être synchroniser avec la SNCF (encore aux autres de s’adapter)

      Puis reportage à Mer, où un client faisant Mer-Blois (20km) ne pourra plus prendre le train car ça ne rentrera plus dans les horaires de boulot. Il s’est installé à Mer exprès, maintenant il devra prendre la voiture…

      Mais tout va bien, la solution au train : autres moyens de locomotions !

      Si ce n’est pas une régression…

  • Métro5

    Bonsoir
    Vu à l’instant sur le site de passionnés de chemins de fer http://www.lineoz.net : le train de 23h08 au départ de Paris-Austerlitz circulerait finalement TOUS LES JOURS jusqu’à Blois et Tours.
    Il s’agirait d’un revirement de dernières minute.
    Linéoz.net cite le site internet du journal La Nouvelle République.
    Reste maintenant à savoir si cette info est bien exacte.
    J’espère que pour une fois Monsieur Breton voudra bien répondre et nous dira si cette information est exacte ou non.
    Dans l’attente d’une confirmation de sa part, je vous invite à être prudent et à vérifier au préalable en gare si ce train circule bien jusqu’à Tours.
    Par contre, pour les orléanais comme moi, suite à la suppression des navettes, cela signifie 20 minutes de marche depuis la gare des Aubrais en pleine nuit en passant entre le cimetière et la voie ferrée, ou bien l’emprunt du tram. Mais comme à cette heure tardive il n’y en a qu’un toutes les 30 minutes, on risque d’attendre parfois très longtemps.
    Bonne soirée
    Pierre

    • Benoit S.

      non M. Breton ne répondra plus, il hésite entre prendre des vacances bien méritées après toutes les réponses qu’il n’a pas voulu aller chercher et celles qu’ils n’a pas transmises ou prendre le train pour savourer le culte que lui portent les clients devant tant de réussite (tant sur les horaires que le nombre de voitures)

    • Romain Breton

      Bonjour,

      le 23h08 au départ de Paris Austerlitz est à ce jour du lundi au jeudi terminus Orléans (pas besoin de prendre le tramway des Aubrais). Le vendredi, samedi et dimanche il dessert uniquement Les Aubrais avant de continuer jusqu’à Tours. Une correspondance à Orléans du lundi au jeudi pour desservir le Val de Loire est à l’étude.

      Bonne journée.

    • Yann

      Ces études auraient pues être menées avant…
      Depuis le temps que c’est demandé !

    • Benoit S.

      M. Breton va nous expliquer pourquoi cette question pourtant posée maintes fois sur le blog (sans appel à la haine ni la violence et entrant pleinement dans ses fonctions n’a pas eu l’honneur de sa réponse. Ce comportement me fait penser aux controleurs qui une fois arrivé vous donnent l’étendue du retard et des fois même la cause…

    • Jojo

      Je peux répondre pour lui:
      Non mais arrêtez de me poser vos questions!!!
      1 – je suis simple stagiaire
      2 – c’est vos questions, vos misères pas les miennes!
      3 – je ne suis là que pour vous censurer.
      4 – vous avez cru que la plus grosse entreprise de menteurs allait vous dire la verité? Arrêtez de rêver…
      5 – …

    • Benoit S.

      bon ben ça se confirme, M. Breton a disparu du blog, comme prévu

  • Métro5

    Re-bonsoir
    Je viens d’aller vérifier les horaires des trams le soir pour les correspondances à l’arrivée des trains en gare des Aubrais :

    - Train Paris 19h08 – Les Aubrais 20h05 : tram à 20h14 puis 20h24 du lundi au vendredi, tram à 2h06, 20h18 et 20h30 le samedi, tram à 20h14 puis 20h35 le dimanche.

    - Train Paris 21h08 – Les Aubrais 22h05 les vendredis, dimanches et jours fériés : tram à 22h17 puis 22h47 le vendredi, tram à 22h05 (pas de bol !) puis 22h35 les dimanches et jours fériés.

    - Train Paris 23h08 – Les Aubrais 0h06 : tram à 0h17 puis 0h55 (le dernier) du lundi au vendredi, tram 0h15 puis 0h55 le samedi, tram à 0h05 (encore une fois pas de bol !) puis 0h35 le dimanche.

    Comme vous pouvez le constater les horaires de trams ne coïncident pas du tout avec les horaires des trains pour les correspondances donc il va falloir soit attendre, soit prendre sa voiture (et payer le parking aux Aubrais et polluer la ville, soit, ce qui sera mon cas, marcher. Bon j’ai certes quelques kilos à perdre, mais le soir à minuit, je m’en passerai bien !

    Amitiés

    Pierre

    • Métro5

      Encore moi !
      Attention, le dimanche soir j’ai fait une erreur de frappe : le tram est à 0h55 et non à 0h35, soit 49 minutes d’attente en gare des Aubrais. Du grand n’importe quoi !
      Les navettes étaient peut-être vieillottes, mais au moins elles avaient le mérite d’exister.
      Malheureusement, leur financement dépendait directement de l’activité Grandes Lignes/Intercités de la SNCF, sans aucune subvention, et non de la région. Donc la SNCF, les jugeant non rentables (deux rames chaque jour à entretenir pour ce service + les péages à RFF + les salaires des conducteurs à payer et qui étaient je pense au nombre de 5 ou 6 chaque jour) avait toute latitude pour les supprimer sans devoir rendre de compte à personne.
      Et il en est de même des trains Intercités Orléans – Paris qui dépendent entièrement de l’activité Grandes Lignes : la SNCF ppeut faire ce qu’elle veut dans ce domaine et peut très bien supprimer la moitié des trains si elle le désire !
      C’est d’ailleurs ce qu’elle a fait entre Orléans et Tours.
      Jusqu’à présent, les Aqualys étaient considérés comme des trains de grandes lignes de Paris à Orléans puis financés par la région Centre entre Orléans et Tours.
      Cela explique en partie qu’avec les nouveaux horaires il est désormais nécessaire d’effectuer une correspondance en gare d’Orléans, avec séparation effective des trains, dont le financement des circulations venaient jusqu’à présent de deux entités différentes.
      Pour la région Centre, il n’est pas impossible que la facture diminue pour la relation Tours – Orléans car elle va désormais utiliser exclusivement son matériel TER et il est probable que le coûtt d’entretien des rames automotrices Z 21500 qui seront utilisées soit plus faible que celui des rames Corail actuelles.
      Par ailleurs, il se peut aussi que le coût des péages payés à RFF (Réseau Ferré de France) soit également un peu moins cher en utilisant des automotrices par rapport à des rames Corail, mais cela reste à vérifier.

      Pour terminer, toujours dans ma rubrique rêvons un peu, j’ai appris aujourd’hui que nos voisins suisses, qui changent aussi leurs horaires demain, commencent déjà à donner des informations pour le service 2013. Il en ressort que sur la relation Genève – Lausanne il y aura désormais 6 trains par heure et par sens ! Deux trains rapides sans arrêts, deux express avec arrêts à Nyon et Morges et deux trains régionaux omnibus, donc un train toutes les demi-heure dans chaque catégorie de circulation et cela du matin au soir, 7 jours sur 7. A cela s’ajouteront des trains supplémentaires en heures de pointes, avec notamment de nouvelles relations accélérées destinées aux navetteurs entre Genève et le Valais. Voilà ce qu’est un véritable cadencement !

      A bientôt

      Pierre

    • Benoit S.

      Ils ne rembourseront pas les taxis non plus?

    • Benoit S.

      J’ai fait part de mes remarques sur les horaires du cadencement qui n’apporte rien sur la ligne puisqu’il y a 5 ou 7 horaires différents, dites-mois Metro 5 le Transalpino fait toujours parti de cette ligne entre Lausanne et Genève? J’aimais bine le prendre en plus il y avait des journaux payants distribués gratuitement comme dans les avions :-)

    • Hugo

      En l’occurrence on peut regretter le manque de réactivité de la part de la Semtao ; des horaires de tramway ou de bus, ça se change plus facilement que des horaires de train … A Tours les bus ne démarrent que qu’entre 5h30 et 6h, il faut donc aller à pied ou en voiture à la gare pour prendre le premier train de 5h04.
      Le rétablissement tous les jours du 23h08 au départ de PAZ serait une excellente nouvelle si elle était confirmée. Mieux vaut (très) tard que jamais, comme on dit … mais que d’énervement pour en arriver là ! C’est dommage. Mais il reste encore pas mal d’autres chevaux de bataille pour les usagers.

    • Benoit S.

      Hugo pensez-vous réellement que c’est à la TAO d’assumer ce choix unilatéral dont le but n’a toujours pas été dévoilé mais qui en aucun cas ne peut être les trois annoncés (TGV Rhin-Rhones (à Orléans?), horaires plus simples (???? 7 horaires certaines heures et pas de train pendant plusieurs autres), travaux nocturnes (d’où la compression du 14036-14040 ie 7.00 et 7.11 des Aubrais en direction de Paris, deux trains qui sont archi-fréquentés pourtant), en bref ne vous trompez pas d’ennemi. La SNCF pourrait mettre en place des bus mais la encore c’est trop lui en demander, c’est aux autres de s’adapter comprendre les clients, les patrrons des clients, l’Education qui a du modifier ses hoaraires, et les sociétés de transport local, mais où va-t-on? On ne connait pas la cause de ce changement.

    • Métro5

      Bonsoir
      A l’intention de Benoît S :
      Les relations dont vous parlez sont les “Cisalpino”.
      Il s’agit de rames dont la particularité est d’être équipées d’un système de pendulation qui permet aux caisses du train de s’incliner dans les courbes et de compenser la force centrifuge. Cela permet de gagner en vitesse par rapport à un train classique, sans avoir forcément recours à une ligne à grande vitesse. On avait d’ailleurs à un moment donné fortement envisagé d’avoir recours à ce système pour les relations Paris – Limoges – Toulouse, mais les financements n’ont pas suivi.
      Il existe toujours quatre relations quotidiennes entre Genève, Lausanne, le Simplon, Stresa et Milan (temps de trajet Genève – Milan 3h50).
      Mais l’exploitation a été quelque peu cahotique ces dernières années pour différentes raisons :
      - mauvais entretien des rames gérées par les italiens
      - retards permanents essentiellement pris également du côté italien qui dans ce domaine n’ont rien à envier à la SNCF
      - mise au point délicate des nouvelles rames ETR 680 commandées à Alstom
      - relations désastreuses entre les chemins de fer italiens et l’ensemble des réseaux ferroviaires voisins, ce qui a entraîné la dissolution du Groupement d’Intérêt Economique “Cisalpino” et la reprise en main de la gestion de ces relations par les seuls chemins de fer fédéraux suisses.

      Pour la France, j’ai longtemps critiqué le fait que la SNCF n’ai pas persévéré dans le domaine de la pendulation, système qui à première vue semble particulièrement attractif sur les lignes au profil tourmenté, cas par exemple de Paris – Limoges – Toulouse au-delà d’Argenton-sur-Creuse.
      Mais aujourd’hui je reconnais que pour une fois la SNCF a fait le bon choix pour les raisons suivantes :
      - Le matériel pendulaire est cher à l’achat et à l’entretien.
      - Il est très fragile et, en dehors des rames ICN suisses, il s’est jusqu’à présent souvent illustré pour son manque de fiabilité.
      - Il est très agressif pour la voie, ce qui implique que celle-ci soit en parfait état et bien entretenue afin d’éviter son usure prématurée. Or, il faut bien constater que la plupart des lignes où des trains pendulaires auraient pu être employés sont plutôt en piteux état.
      - En France, les courbes (les virages si vous préférez) admettent un dévers plus important que chez nos voisins. En clair, le dévers est une sorte de virage relevé pour compenser la force centrifuge et les normes françaises sont donc plus généreuses que sur les autres réseaux européens. En résumé, là où un train pendulaire peut rouler à une vitesse supérieure de 30 % par rapport à un train classique en Allemagne, en Suisse ou en Italie, il ne roulera que 10 à 15 % plus vite en France, d’où une rentabilité économique moindre.
      On s’éloigne ici de la ligne Paris – Orléans, mais j’espère néanmoins avoir éclairé votre lanterne sur ce sujet et avoir approfondi votre culture ferroviaire.
      Pierre

  • Métro5

    Bonsoir
    Aujourd’hui dimanche, comme je travaillais, j’ai pu expérimenter ces désormais fameux nouveaux horaires.
    Premières impressions :
    Ce matin,comme il n’y a plus de navettes, je suis donc allé à pied d’Orléans (j’habite près de la gare derrière le parking Munster) à la gare des Aubrais. Résultat, une petite marche de 20 minutes et un départ de chez moi à 9h55 pour emprunter le train de 10h25.
    Celui-ci, en provenance de Tours, a été parfaitement à l’heure tout le long du parcours et est donc entré en gare de Paris-Austerlitz comme prévu à 11h22 précises. Il était plutôt bien rempli.
    En gare d’Austerlitz, il y avait deux responsables SNCF, qui étaient déjà là l’autre jour lorsque j’avais fait la connaissance de Monsieur Breton.
    Cette fois-ci j’ai eu le temps de discuter quelques minutes avec ces deux personnes, que je présume être des cadres de la gare de Paris-Austerlitz. Je les ai trouvés plutôt avenants et relativement ouverts à la discussion. Quand j’ai mentionné les problèmes des horaires de correspondance des trams (voir ci-dessus), l’un d’eux a immédiatement appelé un de ses collègues par un talki-walkie pour l’en informer. Il pense que ce problème des correspondances, notamment le soir, devrait se résoudre l’été prochain lors des changements des horaires du réseau TAO liés à la mise en service de la seconde ligne de tram, d’autant que le groupe Keolis, filiale de la SNCF, reprend l’exploitation du réseau urbain à compter du 1er janvier prochain. A voir concrètement ce qu’il en sera le moment venu.
    Pour le train de 23h08 se rendant tous les jours à Blois et Tours, il attendait encore ce matin la confirmation de cette information.

    Ce soir, emprunt du train Paris – Montluçon de 19h08 jusqu’aux Aubrais. Départ à l’heure de Paris-Austerlitz mais freinage d’urgence peu avant Saint-Michel-sur-Orge. La contrôleuse a fait une annonce disant qu’il y avait un problème sur la machine. On est reparti après quelques minutes d’arrêt puis il y a eu un second freinage d’urgence à l’entrée d’Etampes. On est reparti assez rapidement mais cela s’est tout de même traduit par un retard de 18 minutes aux Aubrais avec une arrivée à 20h23 au mieu de 20h05.
    Ensuite, à nouveau 20 minutes de marche jusqu’à Orléans faute de navette, soit une perte nette de 15 minutes par rapport à la solution train + navette.
    Pour ce qui est du train en lui même, ma curiosité naturelle m’a poussé à aller voir le conducteur à l’arrivée aux Aubrais pour en savoir plus sur les raisons de ces deux freinages d’urgence. Très gentiment, il m’a expliqué qu’il y avait eu un problème avec le système de contrôle de vitesse qui avait quelque peu cafouillé. Donc rien de bien grave mais tout de même un retard assez conséquent qui n’avait donc, précisons-le, rien à voir avec le cadencement.
    Reste à savoir comment cela se passera demain, qui sera le 1er grand test de ces nouveaux horaires.
    Le matin, comme il n’y a plus le train de 10h40, désormais supprimé en dehors du vendredi, j’en serais quitte pour partir une heure plus tôt à 9h28.
    Et le soir, j’ai peur de louper le train de 20h27 (auparavant 20h48) et d’être de ce fait obligé d’attendre le train de 23h08 pour pouvoir rentrer, ce qui me ferait perdre plus de deux heures par rapport aux horaires actuels, chose pour le moins guère réjouissante.
    Je crois qu’il faudrait vraiment qu’un train supplémentaire soit mis en place (vers 22h) entre ces deux circulations.
    Une solution peu coûteuse pourrait consister à autoriser les orléanais à emprunter le train de nuit de 21h53 à destination de Cerbère et Latour-de-Carol, souvent peu rempli en semaine et qui possède trois voitures de places assises. Ce train s’arrête bien aux Aubrais, mais seulement pour y prendre des voyageurs. Ce pourrait être une solution pour le rentabiliser et autrefois on pouvait d’ailleurs l’emprunter. Malheureusement ce n’est plus le cas depuis qu’il y a eu des problèmes d’agression dans les trains de nuit il y a quelques années.

    Bon courage à tous

    Pierre, un conducteur de métro qui commence à se demander s’il ne va pas devoir déménager et donc être obligé de beaucoup moins voir son fils (je suis divorcé) du fait de ses horaires décalés.
    Et pour cela, contrairement à une célèbre marque de yaourts, je ne dis pas merci à la SNCF.

  • Métro5

    Encore moi !
    (Et oui j’ai un abonnement !)
    Monsieur Breton, je viens de consulter les deux fiches dont vous donnez le lien ci-dessus. Or il semble qu’il y ait une différence pour le train 14050 Orléans 9h28 Paris-Austerlitz 10h33 :
    - Dans la fiche spécifique Orléans – Paris, ce train est indiqué comme circulant tous les jours, du lundi au dimanche.
    - Dans la fiche Tours – Orléans – Paris, ce train est indiqué comme ne circulant pas le samedi !

    Il y a donc un problème.
    Pourriez-vous me dire ce qu’il faut réellement en penser et m’indiquer si le train 14050 roule bien le samedi ?
    Merci d’avance en espérant que pour une fois j’aurai une réponse à ma question.

    Pierre

  • Métro5

    Pour me répondre à moi-même, le site des chemins de fer suisses http://www.cff.ch et celui de la SNCF http://www.voyages-sncf.com indiquent tous deux que ce train circule tous les jours, y compris le samedi. Mais j’aimerais tout de même avoir confirmation.

    Pour info, je viens de voir que le site de la SNCF propose désormais une fonction horaire personnalisé permettant d’obtenir sa propre fiche horaire en format pdf. J’ai donc essayé. Bilan : cela ne fonctionnait pas, un message indiquant que ce service n’est actuellement pas disponible.
    J’ai donc été voir du côté des chemins de fer suisses. Bilan, comme d’habitude j’ai fait ma demande, j’ai entré mon email et une réponse m’a été promise dans les trois minutes. En réalité, elle est arrivée moins de 15 secondes plus tard…
    Par contre, il n’est pas possible d’avoir une fiche avec comme points de départs à la fois Les Aubrais et Orléans.
    Si on demande Les Aubrais, on a tous les trains vers Paris, mais on ne connait pas ceux partant d’Orléans.
    Et si on demande Orléans, on n’a que les trains partant de cette gare, ceux ne rentrant pas en gare d’Orléans et ne desservant que les Aubrais n’étant alors pas mentionnés, puisqu’il n’y a plus les navettes pour effectuer la correspondance.
    Bonne nuit
    Pierre

  • Yann

    Dernier 14055 le 09/12/2011 :
    Voyage debout car plus une seule place assise.
    Le contrôleur avait pris un compartiment de 2nd place à 6 places (les anciennes déclassées).
    Un compartiment de 1ère classe où il n’y avait personne était toujours fermé. A son passage, il a refusé de l’ouvrir. Sympa pour les clients de première classe non?

    Plus tard, un agent rentre dans ce même compartiment. Soit disant conducteur en service (pourtant il ne conduisait pas) il se permettait donc d’être dans des places de 1ère classe car il était en service en faisant son rapport sur sa journée. J’en déduis que pour eux, le temps de transport leur est compté dans leur temps de travail…

    Du coup, 2 compartiments de 6 places (donc 12 places) pour 1 seule personne. Et oui, car le contrôleur c’est permis de contrôler son train. Mais ce dernier n’a fait que les voitures de tête, il n’a pas pu voir que les voitures de queue étaient remplies elles aussi.

    Pas mal pour un dernier train avant le cadencement…

    D’ailleurs, ces 2 agents étaient aussi aimable qu’une porte de prison. Comme quoi, les clients ne valent rien à leurs yeux…

  • Yann

    Bon pour ce matin, test du cadencement.
    Le TER est bien arrivé à Mer à 6h14.
    Il est passé par toute les gares (même les petites). Sur le trajet nous avons pu discuter avec un responsable. Et oui, pour l’occasion, ils étaient de sortie.

    Mais là encore je parlais à un mur “ce n’est pas notre faute”, “vous aurez bientôt des remboursements de la région”, et blablabla et blablabla.

    Puis j’ai eu le plaisir de rencontrer Farid BENHAMMOU. Il se rendait en gare d’Orléans afin de donner des tracts pour les clients.

    Arrivée en gare d’Orléans sur le quai 5 à 06h52 et non 06h50, retard de 2 minutes.
    De plus la correspondance n’était pas sur le quai d’en face comme on nous le promettait !

    Le 14036 (et oui paix à l’âme du 14040) avait bien 15 voitures. Bravo ! Mais est ce que cela durera?

    A mon grand étonnement, il n’était pas rempli ! Est ce que tout le monde était au courant de ces changements d’horaires? Est ce que tout le monde a cherché à rejoindre la tête de train pour trouver des places?
    Je ne le saurais pas vu que j’ai rejoins la tête de train pour retrouver les membres d’AUTTOP.
    Rencontre chaleureuse, où nous pouvions montrer nos craintes et expériences. De plus, une journaliste était là pour nous accompagner et nous écouter.

    Un contrôleur et un responsable étaient aussi dans le train, mais je ne les ai vu passé qu’une fois. Que sont ils devenus après? Ont-ils été mangé par les autres passagers?

    Arrivée en gare de Paris Austerlitz à 08h09 au lieu de 08h07. Il n’était donc pas à l’heure malgré les dires du contrôleurs. Encore des mensonges.

    En gare de Paris Austerlitz, un grand nombre d’agents étaient présents pour nous écouter. Je n’ai jamais vu autant d’agents dans une gare !
    J’ai eu le plaisir de rencontrer Mme Cagneaux avec qui j’ai pu échanger certains points. Cette dernière est assez proche, et fait très peu de langue de bois.
    D’après ce que j’ai compris, ce n’est pas exceptionnelle, elle a toujours l’air ainsi. Ça change d’autres responsables (comme le fameux chef des contrôleurs, qui est même peu apprécié de ses collègues).

    Comme je le disais, le 12/12/201 était suivi de très près par les cellules de la SCNF, par les médias et par les clients.

    Mais nous savons comment cela va se passer. les choses se tasserons, et la belle vie de la SNCF reprendra de plus belle. Mais là, il y aura beaucoup de problèmes.
    De plus, n’oublions pas tous les clients n’ayant plus de trains correspondant à leur rythme professionnel. Ces derniers devront déménager ou démissionner.

    Je n’oublie pas ce MENSONGE disant que les correspondances en gare d’Orléans se feraient sur le quai d’en face. Mme Cagneaux m’a affirmé que cela n’était pas possible sur le papier, mais qu’ils allaient tenter de trouver des solutions.

    MAIS POURQUOI CE MENSONGE????

    Je verrais bien comment cela se passera ce soir.
    Y aura-t-il toujours autant de place?

    Mais je continue à dire que ces correspondances est un recul pour les moyennes gares (Mer, Beaugency, Meung, Onzain, etc.). Plus aucun train IC (InterCité) ne s’arrêtera dans ces gares. C’est bien dommage…
    Quelle sera la prochaine étape.

    En ce qui concerne le service 2013, il sera bientôt décidé, et encore une fois, il n’y a pas de concertation ni de dialogue avec les clients !

    Les erreurs vont continuer à se reproduire !

    Enfin, j’aimerais savoir où sont aller les 10 millions dans la communication du cadencement. Personnellement, je ne le vois pas.

    Aller bon courage à tous.

    • Benoit S.

      C’est quoi ces 10 millions dans la communication? Pas un courrier et pas un mail, il est clair que la fête de la SNCF devait être sympa hier soir, les connaissant ils n’ont pas tout dépenser pour indemniser les clients en cas de problème ;-)

    • Yann

      C’est peut être parti dans la communication pour l’anniversaire du TGV en gare de Lyon il y a déjà plusieurs mois de cela…

      Ou alors ils les ont joué en pari sportif, et ils ont perdu !

    • Benoit S.

      Mais bon pour l’instant pas encore reçu le courrier à destination de mon patron et j’aimerais bien que ça arrive vite, ce n’est pas faute de l’avoir demandé en avance (dès qu’on a eu notion des incohérences dues aux non études)

    • Yann

      Peut être n’ont ils plus assez d’argent?

    • Benoit S.

      Yann, peux-tu mettre en ligne le blog de Mme Nadau. Répond-elle ou est-ce une volonté de la société de ne pas répondre aux clients (le site opinion et debat ne présente des réponses que si 20 personnes posent la même question, le blog national du cadencement lui vous envoie un accusé de réception mais surtout pas de réponse

    • Yann

      http://www.maligne-ter.com/orleans-tours/index.php?

      Mme Nadaud répond plus régulièrement, mais elle gère la communication avec les clients sur la ligne Orléans-Blois-Paris.

      Les liaisons Paris-Orléans ne la concerne donc pas.

  • Yann

    Ah oui, à ce qui parait, Mr Breton était en gare d’Orléans, mais avec une correspondance de 6 minutes, il est impossible de discuter avec.

    • Benoit S.

      C’était son dernier jour de travail non? Alors bilan M. Breton avec 1 réponse pour vingt questions, des mensonges, pensez-vous que votre mission a été utile? efficace? à renouveler dans les mêmes conditions?

  • Jojo

    Boouuuuuu monsieur Breton, bouuuuuuuu l’homme qui n’a d’utilité que de censurer le blogue que la SNCF à ouvert dans le seule et unique but de gonfler leurs stats de com.
    En agissant comme vous le faite vous continuez de conforter le fait qu’à mes yeux vous n’êtes rien de plus qu’un incapable.

    • Benoit S.

      assez d’accord que la but de ce blog n’a été que faire un blog de plus où les clients pouvaient s’exprimer mais n’étaient pas écoutés pour autant.

    • Yann

      Ah?
      Parce que vous croyez qu’on allait être écouté ici? ;)
      Moi pas

    • Benoit S.

      je comprends Jojo, le blog était fait pour ça à l’origine mais la personne qui devait le gérer est parti en vacances juste à ce moment-là (soit 6 mois)

  • Hugo

    M. Breton,

    Vous écrivez :

    “le 23h08 au départ de Paris Austerlitz est à ce jour du lundi au jeudi terminus Orléans (pas besoin de prendre le tramway des Aubrais). Le vendredi, samedi et dimanche il dessert uniquement Les Aubrais avant de continuer jusqu’à Tours. Une correspondance à Orléans du lundi au jeudi pour desservir le Val de Loire est à l’étude.”

    Je blêmis à vue d’œil. La Nouvelle république du centre-ouest annonçait pourtant sur son site Internet, dès vendredi soir : “Les usagers du rail vont être satisfaits. Ils ne pouvaient plus revenir de Tours, la semaine, après le dernier train de 20h36, à cause des changements d’horaires et du nouveau cadencement. La SNCF a fait retomber la pression, hier, en remettant un train tous les jours à 23h08 au départ de Paris Austerlitz, un train intercités.” Information ensuite reprise dans l’édition papier de samedi.

    Et à vous lire – et à en croire Infolignes – le 23h08 est limité ce soir à Orléans. La mariée est donc trop belle. Dès lors, qui mérite un coup de pied au derrière ?(je suis très calme) Le journaliste qui a peut être mal compris l’information ? Le donneur d’information, qui n’a pas été assez clair ? La SNCF tout entière, pour ne pas avoir jugé bon de faire paraître un démenti dès ce lundi ? Ou peut-être – rêvons ! – que seul le cheminot sait qu’il va jusqu’à Tours, mais qu’en l’absence complète d’informations, il transportera des banquettes.

    Cet épisode est pitoyable de médiocrité.

  • Métro5

    Bonsoir
    J’ai attrapé le train de 20h27 à la dernière seconde.
    Heureusement, sinon j’en aurai été quitte pour poireauter jusqu’à 23h08.
    Un vrai gouffre entre les deux derniers trains de la journée !
    Car il faut bien l’avouer, 2h41min sans train, cela ne s’appelle pas du cadencement !
    Le cadencement c’est, par exemple, un train à 20h27, 21h27, 22h27 et 23h27 ! Et c’est comme ce la du matin au soir, sans aucune exception, comme cela se pratique dans la plupart des pays européens (sauf chez nous).
    Pour le train de 23h08, j’ai eu le temps de voir le tableau d’affichage et il était indiqué comme étant terminus Orléans.
    A noter qu’en gare d’Orléans, nous sommes arrivés sur la voie 1 et que la correspondance vers Blois et Tours n’était donc pas sur le même quai, comme cela avait pourtant été promis par Monsieur Breton, qui une fois de plus nous a menti (je sais qu’il n’aime pas que j’emploie ce mot mais c’est pourtant la vérité).
    De plus, il n’y avait aucune annonce en gare pour indiquer cette correspondance.

    Ce matin, j’ai pris le 9h28, arrivé à Paris-Austerlitz à 10h30, soit avec 3 minutes d’avance. Du jamais vu !
    Demain matin, je vais tester le train de 11h22 aux Aubrais, que je rejoindrais à pied puisqu’un technocrate incompétent, idiot et qui ne prend jamais le train (et qui de toutes façons ne sait même pas qu’un train roule sur des rails) a unilatéralement décidé de supprimer nos bonnes vieilles navettes. En principe, on doit arriver à Paris à 12h18. J’espère que cela sera le cas, sinon, je risque d’être en retard à mon travail. Mais j’en ai assez d’être obligé de partir deux heures en avance, d’autant que le technocrate qui a supprimé les navettes a aussi supprimé le train de 10h38 (ou son remplaçant de 10h28 qui ne roule désormais que le vendredi), train qui pourtant était bien rempli.
    Mais comme la SNCF n’a toujours pas compris ce qu’était un véritable cadencement, il ne faut pas trop en demander.
    Bonne nuit
    Pierre

    • Benoit S.

      M Breton n’aime qu’on dise qu’il ment????? Mais quel mot employer quand on personne nie la vérité et volontairement en plus alors qu’il a mission d’information.

    • Yann

      Hummm, non à part “menteur” je ne vois pas d’autre qualificatif sur ce sujet (le coup des correspondances sur la voie d’en face).

      Comme je l’avais dit, ce n’était pourtant pas une surprise, vu que beaucoup de ses collègues savaient que c’était techniquement impossible pour certains horaires…

      En fin de compte, ce qualificatif est même trop gentil !

      Mais oui Pierre, nous sommes d’accord, le nombre de trains est bien insuffisant.

      Pourtant, la SNCF a réussi à berner les médias !
      Ces derniers jetaient des fleurs à la SNCF car il y avait plus de trains grâce au cadencement.

      FAUX, là encore !
      Avant un train faisant Tours-Paris desservant toutes les moyennes et grandes gares est coupé en 2 (TER puis InterCité)
      C’est n’est pas une avancée, mais un RECULE de nos conditions de voyage !

      STOP LA PROPAGANDE !!

  • Coriande

    Ce matin, le 06h57 au départ d’Orléans avait à l’arrivé 3mn de retard!

    Pas de train pour Orléans en pleines heures de pointe, 16h57?, 18h57?, 19h57? …, expliquez-moi où est le cadencement?

    La SNCF a tout simplement supprimée des trains alors que M.PEPY se vante de faire circuler 200 de plus!!!!

    • Yann

      Il avait même 5 minutes de retard (arrivé 8h12 au lieu de 08h07).
      Comme quoi, ce cadencement ne va pas forcément régler les problèmes de ponctualités.

      Surtout une fois que tous les agents seront repartis à leurs quotidiens… (en gros en Janvier)

    • Benoit S.

      en janvier c’est le moment où les médias se désintéresseront du problème, en ce qui concerne le cadencement c’est quoi déjà? j’ai fait un état de tous les horaires et je ne vois rien de changé des heures où on trouve 6 trains, plusieurs heures de suite où il n’y en a aucun, par contre en gare des Aubrais ils doivent se tirer des balles à 19.30, il y a trois ou 4 trains qui passent dans un créneau de 10 minutes….ça promet les jours de problème.

    • Romain Breton

      Bonjour Coriande,

      j’étais hier sur le quai à l’arrivée du 14036 (6h58 d’Orléans) à Paris et effectivement il avait 4 minutes de retard (il a été retardé au niveau de Étampes pour respect de la distance de sécurité avec un Transilien qui était devant).
      Concernant l’heure de pointe du soir pour revenir sur l’agglomération d’Orléans vous avez :
      - 1 train Intercités à chaque minute 27 qui est terminus Orléans (16h27/17h27/18h27/19h27)
      - 1 TER à chaque minute 23 terminus Orléans (16h23/17h23/18h23/19h23)
      - les trains qui vont jusqu’à Bourges et qui desservent les Aubrais (17h08/19h08)
      - les trains qui vont jusqu’à Tours et qui desservent les Aubrais (17h38/18h38)
      - les trains Intercités de la minute 57 le vendredi qui entrent à Orléans (16h57/17h57/18h57) avec le 17h57 qui circule également la semaine.

      Bonne journée.

    • Coriande

      Votre réponse est bien la preuve que vous ne vous mettez pas à la place des travailleurs qui utilisent votre société pour aller au boulot:
      -” effectivement il avait 4 minutes de retard (il a été retardé au niveau de Étampes pour respect de la distance de sécurité avec un Transilien qui était devant)” : LE MOTF DU RETARD, CE N’EST PAS MON PROBLEME! A VOUS DE FAIRE VOTRE TRAVAIL ET DE NOUS FAIRE ARRIVER A L’HEURE!!

      Concernant l’heure de pointe du soir pour revenir sur l’agglomération d’Orléans vous avez :
      - 1 train Intercités à chaque minute 27 qui est terminus Orléans (16h27/17h27/18h27/19h27)
      - 1 TER à chaque minute 23 terminus Orléans (16h23/17h23/18h23/19h23): LE TRAJET EN TER EST BEAUCOUP PLUS LONG,APRES UN JOURNEE DE TRAVAIL NOUS PRIVILEGIONS LES TRAINS DIRECTS! EXCUSEZ-NOUS DE VOULOIR RENTRER LE PLUS TOT POSSIBLE CHEZ NOUS ET AINSI EVITER DE PASSER PLUS DE TEMPS QUE NECESSAIRE AVEC LA SNCF.
      - les trains qui vont jusqu’à Bourges et qui desservent les Aubrais (17h08/19h08):
      - les trains qui vont jusqu’à Tours et qui desservent les Aubrais (17h38/18h38): JE DOIS FAIRE L’AVANCE DES FRAIS EN PAYANT LE TRAM POUR RENTRER SUR ORLEANS ALORS QUE JE PAYE UN ABONNEMENT SNCF ENTRE ORLEANS ET PARIS!! ET JE VAIS DEVOIR ATTENDRE UN MOIS POUR ENVOYER MES JUSTIFICATIFS ET ENCORE ATTENDRE POUR LE REMBOURSEMENT.
      - les trains Intercités de la minute 57 le vendredi qui entrent à Orléans (16h57/17h57/18h57) avec le 17h57 qui circule également la semaine: DONC UN JOUR SUR CINQ!!

    • Yann

      Ah mais c’était vous alors.
      Dommage, je ne vous avez pas reconnu.
      J’aurais peut être pris le temps de discuter avec vous, même si rien n’en aurait ressorti (comme ici).

  • Yann

    Retour sur ce premier jour cadencé (enfin décadencé plutôt)
    Le 14055 est bien parti et arrivée à l’heure. De plus il avait + de 6 voitures, ce qui est très appréciable.

    Néanmoins, son heure de départ étant avancé, beaucoup ne l’ont pas pris, préférant surement partir 1h plus tard.

    Le TER de correspondance en gare d’Orléans était bien sur la voie d’en face et sur le même quai.

    Néanmoins, les 2 TER bombardiers ne suffisent pas. Il n’y a pas assez de place pour tout le monde. Pas étant, nous passons d’un Intercité à 6 voitures, à 2 TER bombardier.

    Et encore, ce n’était que le Lundi soir.
    Vendredi soir prochain, ce sera encore une autre histoire !
    Tout le monde pourra-t-il rentrer dans ce train (dont je ne connais pas encore le numéro).

    Pour le matin du 13/12/2011, le 14036 (nommé 14034 par le contrôleur) n’était (encore une fois et ce sera une habitude) pas sur le même quai voie en face du TER arrivant à 7h50 à Orléans.

    En faisant un tour dans ce train (pour trouver une place à l’ombre) j’étais consterner par le nombre de voitures de 1ère classe à 3/4 vide. Oui oui, 3/4 vide.
    Un tiers du train était alloué à des 1ère classes à peine utilisées.

    Il faut donc revoir la composition de ce train, car ce coup ci, il était bien plus rempli. Enfin en 2nd classe…

    Arrivée à Paris Austerlitz avec 5 minutes de retard à 08h12.
    Presque l’ancien horaire.

    D’ailleurs, sur Info-lignes, ce train est indiqué arrivant à Paris Austerlitz à 08h08.
    Sur les fiches horaires (actuelles), il est indiqué à 08h07.
    Encore une preuve de mésentente au sein de la SNCF.
    Enfin, ce n’est pas la première et ce ne sera pas al dernière.

    • Benoit S.

      effectivement le coup d’ajouter des voitures mais de première classe est un super bonne idée. A qui doit-on cette pensée pratique? Au même qui a pensé que les gares ne devaient pas avoir de dépose minute puisque tout le monde vient en taxi? ou en transport en commun qui comme le sait sont super adaptés aux valises. Bon ça y est on a testé, peut-on recomposer le train intelligemment en allant sur le terrain et en comptant les voyageurs par exemple, pour savoir à quoi ils ressemblent, faites attention quand même il y en a qui on la parole en plus.

    • Yann

      Les contrôleurs continuent de faire leurs comptes.
      Mais la direction n’en a rien à faire et ne les regarde pas…

  • JC

    Bonjour,

    Je serais sans doute l’un des premiers à porter plainte concernant la suppression de service occasionnée par la suppression des navettes.

    Abonné de longue date entre Orléans (j’insiste sur Orléans) et Paris, et étant donné les missions de la SNCF (voir ci-dessous), je considère que je subis une perte de service avec la disparition des navettes. Nous parlons de la gare d’Orléans, pas d’une petite gare!!
    De plus, les contrôleurs SNCF nous ont indiqué que nous pouvions emprunter le tram gratuitement, ce qui est complètement faux!!! Puisque j’ai été contrôlé par les agents du tram : j’étais en situation irrégulière ! ils ne m’ont pas donné d’amende pour cette fois.
    Je dispose d’attestation de voyageurs à la fois pour les fausses informations de la SNCF (gratuité du train) et pour mon irrégularité dans le tram. Je compte faire valoir mes droits et j’invite tous les autres voyageurs subissant ce préjudice à faire de même. C’est complètement inacceptable!

    Rappel :
    La SNCF a pour missions :

    - d’une part, d’exploiter les services ferroviaires sur le réseau ferré national, dans les meilleures conditions de sécurité, d’accessibilité, de célérité, de confort et de ponctualité, compte tenu des moyens disponibles ;

    - d’autre part, d’assurer, pour le compte de Réseau ferré de France et selon les objectifs et principes de gestion définis par cet établissement public, la gestion du trafic et des circulations sur le réseau ferré national, ainsi que le fonctionnement et l’entretien des installations techniques et de sécurité correspondantes.

    Ces missions sont assurées par la S.N.C.F selon les principes du service public, notamment en matière de continuité et de conditions d’accès des usagers.

  • Yann

    Je remet le commentaire que j’ai laissé sur le blog de Mme Nadaud :

    Le 860252 du 14/12/2011 : A J+3 du cadencement, début de mes problèmes (personnel que je sais que les problèmes ont commencé à J+2).
    Arrivée en gare de Mer je le vois avec 10′ de retard, puis 15′ et enfin 20′.
    Il s’avère que la cabine de conduite ne fonctionnait pas. Le conducteur est donc aller dans l’autre, pour faire un demi tour (l’avant passant à l’arrière et vis versa).
    Du coup, correspondance pour le 14036 pour Paris partant à 06h58 rompue. Il a fallu prendre le 14040 qui partait à 07h28 et arrivait à 08h33.
    En gare d’Orléans, nous sommes donc arrivés avec 21′ de retard, l’agent en poste dans l’accueil n’était vraiment pas capable de faire son boulot. Je lui demandais d’indiquer sur mon billet de retard que ma correspondance avait sauté. Incapable comme il était, j’ai pris moi même la décision de le noter après 5 minutes d’attente (oui il avait vraiment du mal). Pas gonflé, il me demandé de me dépêcher… Alors que je fais son boulot. Une fois fini, il a réussi à tamponner ce mot.

    Arrivée à Paris à 08h35 précisément, j’ai eu le droit à 28′ de retard et à la première rupture de correspondance.

    Nous ne sommes qu’à J+3 et les manquements de la SNCF reprennent déjà.

    De plus, le train pour Tours partant d’Orléans à 7h10 était encore supprimé. Ce dernier desservant toutes les petites gares, les clients ne pouvaient s’y rendre par la voie normale (le train) et étaient invité à prendre le taxi !

    C’est la 2nd fois que cela arrive.

    En ce qui concerne le 16824 (départ d’Orléans à 17h40) il était bondé les 12 et 13 Décembre dernier. Pourtant, il y a 2 TER bombardier. Que ferons nous les Vendredi avec un grand nombre d’étudiants rentrant chez eux?

    Voilà, ce sont les preuves que ce cadencement n’est pas une réussite. Messieurs dames les responsables, ne chantaient pas trop tôt, ce n’est pas parce que le 1er jour c’est bien passé, qu’il faut dire que ce cadencement est une excellente chose.
    Nous le voyons à J+2 et J+3, ce cadencement est une catastrophe. Surtout pour toutes les petites et moyennes gares de la ligne Tours-Orléans-Paris.

    Comme les autres clients, j’appelle tout le monde à s’unir au près des différents collectifs, pour lutter contre ce service pitoyable.
    Non à l’abandon de la ligne Paris-Orléans-Tours.
    Non à l’abandon des petites et moyennes gares.
    Non à l’abandon du train.

    • Yann

      Bienvenu JC.
      Mais je dois dire que ces missions n’ont rempli ne concerne pas que le tram.
      Les retards sont incessants, l’information néante ou mauvaise.

    • Yann

      Mais pourtant, ils ne risquent rien !
      Il n’y a que très rarement des actions en justices menées contre la SNCF, mais cela concerne très souvent le TGV.

    • Yann

      Est ce qu’un groupement de tous les clients de la lignes pourraient faire bouger les choses?

      Edit : on dirait que certains mots sont prohibés…

    • Yann

      Ah voilà, ce serait le mot “spécial iste” qui a l’air prohibé…
      Mais pourquoi dont?

    • Romain Breton

      Bonjour Yann,

      cela provient à priori du filtre anti spam… je ne suis justement pas spécialiste en la matière mais ce filtre va être examiné afin de le rendre plus fiable.

    • Yann

      Oui, étrange tout de même ces filtres.
      Surtout quand la réponse qu’on a quand on le poste (le message filtré) “votre message est publié” et qu’il n’apparaitra jamais…

  • monteno

    Ce soir, le 14071 SUPPRIME…..ça commence…on met le paquet sur 2 jours (médias obligent…) et c’est reparti…..
    Cause sur INFOLIGNES :
    Paris-Austerlitz dep. 19h27 Arrêt supprimé Attente d’une rame ou de la locomotive

    Pour aller à ORLEANS CENTRE, il faut attendre 1H à Austerlitz ou on peut arriver aux aubrais mais après ????? on paie le tram…..

    Des explications M. BRETON ?

    • Nelson

      J+3 après les nouveaux horaires: service de merde !

    • Benoit S.

      N’oubliez pas de d’envoyer systématiquement des demandes de remboursement pour chaque train supprimé, sinon ça ne fera que remplir leurs statistiques

    • Yann

      Dès J+2 les problèmes ont commencé pour les petites gares entre Orléans et Tours.
      Passant de 15 à 7 dessertes par jour, la SNCF trouve le moyen de leur supprimer des trains… et cela à commencé dès J+2.

      Suppressions déguisées pou réduire encore plus le nombre de trains pour ces petites villes?

    • Romain Breton

      Bonjour Monteno,

      Effectivement hier soir le 14071 a été supprimé pour un problème de rame et vous avez été invité à emprunter le 3681 qui a fait un arrêt exceptionnel aux Aubrais (mais vous étiez alors contraints d’emprunter le Tram si vous alliez jusqu’à Orléans) ou attendre pendant 1 heure le 20h27. Cette suppression a également provoqué celle du 14080 car c’est la même rame qui est prévue pour remonter au départ d’Orléans à 21h28.

  • Matthieu

    il n’y a pas que le 14071 qui a été supprimé :
    le train retour (orléans 21h28- paris 22h33 est lui aussi supprimé

    cela s’ajoute à la suppression du TER Orléans 7h10 – Tours 8h31, ainsi qu’à la suppression de l’intercités Tours 17h38 – Paris 19h38

    • Yann

      Le fameux TER Orléans 7h10 – Tours 8h31 est justement un des rares trains s’arrêtant dans les petites gares.

      Un clients devant se rendre à Baule a du prendre le taxi.

      Évidement, c’est la SNCF qui doit payer ce taxi, ce qui n’arrangera pas ses caisses.

  • Marie

    Bonjour,

    j’ai une question pour M. Breton concernant les horaires des trajets Blois -> Paris en semaine.
    Si j’en crois le flyer Tours-Blois-Orléans(Paris) en ligne, dans l’après-midi nous sommes supposés avoir :
    - un ter à 13h22 (éventuellement suivi d’un intercités qui arrive à 16h33, ce qui ferait plus de 3h de trajet…)
    - un ter à 14h42 suivi du même intercités (ouf, 2h de trajet)
    - un intercités direct à 15h58, qui arrive à 17h22.

    Or, lorsque je fais une recherche sur le site voyages-sncf.com, ou sur infolignes, le ter de 14h42 n’apparaît pas (ni sur le site des ter région Centre, d’ailleurs), les seuls deux trajets proposés sont
    - 13h22 -> 16h33
    - 15h58 -> 17h22.
    (je ne mentionne pas les trajets avec correspondance à st-pierre des corps avec un tgv, qui sont hors budget).

    Un tel trou de programmation est parfaitement inadmissible pour les Blésois.
    S’agit-il d’une erreur sur les sites, ou sur le flyer ?
    J’ose espérer dans ce cas que le TER fantôme mentionné dans la fiche sera rétabli et vite.

    Merci d’avance de votre réponse.

    Et bon courage à tous pour vos trajets – je ne prends heureusement le train que 2 fois par semaine, et pourtant c’est déjà la galère…

    • Yann

      Il y a beaucoup d’incohérences entre les différents sites, mais surtout, il y a beaucoup de fiches horaires différentes.
      C’est le bazar pour s’y retrouver.

      Mais non, pour la SNCF, tout va bien, tout se passe bien, et tout est bien fait.

    • Romain Breton

      Bonjour Marie,

      Comme je l’indiquais plus haut dans le billet et comme Matthieu l’expliquait, le train de 14h04 au départ de Tours (14h42 à Blois) ne circulera que le week-end malgré ce qui est indiqué sur le flyer. Il y a eu un retour trop tardif sur une période nécessaire de travaux sur l’infrastructure imposant alors à TER de retirer ce train de la circulation. Si vous souhaitez en savoir davantage je vous invite à vous rendre sur le blog TER de ma collègue comme vous l’indiquez tout justement Matthieu : http://www.maligne-ter.com/orleans-tours/index.php?post/2011/12/09/MODIFICATION-DE-DERNIERE-MINUTE-SUR-FICHE-HORAIRE-TOURS-ORLEANS

    • Benoit S.

      je ne comprends rien on n’est pas sur le bon blog icic? Il faut aller sur un autre pour avoir des informations? c’est donc pour ça qu’aucune réponse ne vient

  • Matthieu

    Marie, le TER de 14h42 a été supprimé du service dès le premier jour du cadencement pour cause d’incompatibilité avec les travaux sur la ligne.
    Il ne circule que les week-ends.

    apparemment, d’après le blog de Jocelyne Nadaud, une solution de remplacement serait à l’étude.

    cf :
    http://www.maligne-ter.com/orleans-tours/index.php?post/2011/12/09/MODIFICATION-DE-DERNIERE-MINUTE-SUR-FICHE-HORAIRE-TOURS-ORLEANS

    • Marie

      Merci beaucoup Matthieu pour cette info.

      Mais quelle catastrophe pour les usagers de Blois et autres petites gares desservies par le ter…

      Espérons qu’ils trouvent une solution de remplacement rapidement…

    • Benoit S.

      On va avoir les commentaires officiels sur notre blog ou le cri de la carpe suffit au responsable?

    • Yann

      La solution de remplacement sera surement un bus…
      Où sont les trains? Avec leurs gestes pleins de charmes!
      Oups là je m’égare par contre

  • Pierre D.

    Bonjour Mr Breton,

    Cadencement J+4 : Train 14034 départ des Aubrais 06H35

    Ce matin pour la 2ème fois en 4 jours, comme bon nombre de clients, j’ai “voyagé” debout. Il y a incontestablement un problème sur la capacité de ce train. C’est très très pénible…
    Que comptez-vous faire?

    • Romain Breton

      Bonjour Pierre et merci pour votre témoignage,

      Nous étudions en ce moment tous les retours et notamment vigilons tout particulièrement l’occupation des trains pour voir si leurs compositions (le nombre de voitures) est en cohérence avec l’occupation réelle.
      Le 14034 que vous empruntez comporte 6 ou 9 voitures suivant les jours et il semblerait que 6 voitures soient certains jours limites et votre commentaire en témoigne. J’étais sur le quai mardi matin et j’ai pu constater à son arrivée à Austerlitz qu’effectivement il y avait beaucoup de voyageurs. On pensait qu’il y aurait plus de monde qu’il y en a réellement sur le 14036 (15 voitures) et moins sur le 14034 qu’il semblerait y en avoir effectivement.
      Les compositions ne sont pas si simples que l’on pourrait l’imaginer à changer (car des rames ont un roulement et font plusieurs trains). Nous avons ouvert une étude sur le 14034 pour voir si ce train peut comporter 9 voitures quotidiennement. Si il se confirme un manque j’espère que des modifications pourront être envisagées dès la rentrée de janvier.

    • Benoit S.

      Bizarre cette histoire de remplissage des voitures….pour info le 18.27 au départ de Paris est systématiquement plein, je crains le pire pour demain puisqu’en général le vendredi il y a de départs en week-end pour les clients mais aussi pour la SNCF qui du coup supprime TOUS les vendredis des trains. Est-ce que ça a été pensé ou le subirons-nous demain encore comme tous les vendredis?

    • Yann

      Il faudra subir, comme toujours.

    • Benoit S.

      relance 1
      nous sommes un mois et demi après la mise en place du cadencement qu’en est-il des comptages et des nouvelles compositions de train? Est-ce que tout va être conservé et qu’il faudra ‘faire avec ‘ comme le dit votre collègue ou est-ce que des réajustements sont prévus et quand?

  • Monteno

    Oui M. BRETON le train 14034 était plein à ras bord ce matin….
    seulement 6 voitures….

    Il y a quelques temps, vous nous parliez d’un fameux code de déontologie pour les agents SNCF…D’après vous, quasiment tous respectent ce code à savoir qu’ils doivent libérer leur place si des clients ayant payé un billet ne trouve pas de place assise !!!! Donc, si j’ai bien compris, tous les gens debouts dans le train ce matin devraient être des agents SNCF…. Et bien, je suis désolé de vous dire qu’ils étaient tous assis….A force, nous les connaissons…Pas un ne s’est levé…

    Donc, pouvez répondre à cette question : sommes nous en droit de faire état de ce code de déontologie (connu de tous les agents SNCF d’après vous…) auprès du controleur pour qu’il le fasse respecter ? Merci de votre réponse (OUI ou NON)

    • Yann

      Je prend de l’avance, et viens répondre avant Mr Breton.
      Étant donné que les clients payent leur titre de transport, alors que les salariés SNCF ne payent rien (ce qui est normal vu qu’ils travaillent pour cette société) il serait plus que logique que ces derniers laissent leurs places, même sans que les clients ne le demandent.

      Mais comme ces salariés ne sont pas honnêtes, je dirais que n’importe quel client peut demander la place du salarié.

      Si ce dernier refuse, alors il faudrait aller voir le contrôleur pour forcer la main à ce salarié récalcitrant.

      Si même le contrôleur refuse d’aider, alors là en gare d’arrivée pour dénoncer cette pratique.
      Ou alors sur ce blog, mais malheureusement, je doute que grand chose soit fait contre les fautifs…

    • monteno

      Coucou M. BRETON, j’attends toujours votre réponse…ou encore une fois vous n’allez pas vous positionner comme cela devient une fâcheuse habitude !!!! Si vous n’êtes pas en capacité de me répondre, ayez au moins la correction de me donner les coordonnées d’un interlocuteur qui pourra le faire…
      Dans votre grande entreprise, il y a un bien quelqu’un qui doit avoir cette fonction….
      Merci

    • Romain Breton

      Bonjour Monteno,

      Comme je l’ai déjà dit, il existe un code de déontologie après son application par l’agent dépend de lui et j’ai envi de dire de sa propre morale. Ce code moral est soumis à l’appréciation de chacun et ce n’est pas ici un devoir comme voyager en 1ère classe ou en seconde par exemple.

    • Benoit S.

      N’est-ce pas le role de la personne qui s’ocuppe de ce blog que de répondre à des questions pratiques. S’il ne peut répondre ou qu’il n’arrive à trouver la réponse qu’il nous donne son annuaire on va lui faire gagner du temps (enfin vu le nombre de réponse je ne crois même pas qu’il gagnera du temps, il doit lire ce blog pendant sa pause café au vu des réponses apportées)

    • Yann

      Alors comme je le dis, autant voir le contrôleur, qui demandera ensuite aux agents de libérer leurs places.

    • Benoit S.

      relance 1
      pourquoi les questions pratique qui n’appellent ni à la haine ni à la violence font avancer le débat (désolé je résume les mails sympathiques des responsables de blog) ne sont pas toutes systématiquement suivies de réponse?

  • thierry

    Bonjour,
    Hier soir je devais prendre le train de 19h27 au départ de Paris et prendre ensuite une correspondance pour Meung sur Loire. La SNCF l’a tout simplement ANNULE… j’ai donc été obligé de prendre celui de 20h27 pour arriver à Meung sur loire à 21h52
    Ce matin afin de récupérer, je décide de prendre le train de 8h06 qui est passé à 8h21 et donc plus de correspondance en gare d’Orléans… (le train au départ d’Orléans à 8h28) Super vous aurez des bonnes Stats pour le mois de décembre….
    Je suis en train d’attendre le prochain départ à 9h28, car je souhaite juste travailler et être professionnel (Monsieur BRETON si vous ne comprenez pas les mots « Travailler » et « Professionnel », ils sont pourtant très simple à comprendre… c’est l’inverse de ce que fait et représente la SNCF aujourd’hui…)
    Ce qui est également surprenant, c’est que le train venant de Tours et qui doit passer à Meung sur Loire à 8h06 est le même train qui correspond à la liaison Orléans/Paris (au départ d’Orléans à 9h28). Sachant qu’un train peut continuer à faire les liaisons Tours/Orléans/Paris pourquoi avoir créé le « Cadencement » … J’ai la réponse : pour avoir des bonnes stats car elles ne sont pas exploitées en continu mais sur différents créneaux horaires.
    Aujourd’hui le constat est : Si le cadencement n’existait pas, je serai en retard sur les horaires annoncés par la SNCF mais j’arriverai à une heure descente sur mon lieu de travail.
    Merci pour cette nouvelle grille horaire Monsieur PYPO, pardon PEPY (mais doigts sont gelés sur le quai de cette belle gare d’Orléans)

    • Yann

      Ah tiens, encore des cas de suppression et rupture de correspondance.
      J+4 et le nombre de ces incidents est déjà effarent.

      Je vous invite tous à faire un dossier et l’envoyer à la médiatrice. Plus elle aura de dossier de ce genre, plus elle comprendra notre désarrois (si elle est réaliste).

      De plus, autant faire un copier coller et faire un autre dossier sur le site du bigbangbigbug. L’AVUC aura encore plus de témoignages ainsi.

      Puis par la suite, si rien ça continue, autant prévenir la région et les médias en passant par l’AUTTOP et/ou la CGVL.

    • Benoit S.

      Pour l’instant pas un seul des trains que je prends n’est arrivé à l’heure et en plus les controleurs sont devenus muets sur les retards, au moins on sait que le budget communication n’est pas consommé par cette élite qui est fière de nous montrer ses nouveaux smartphone mais ne doivent savoir fonctionner que les jeux.

    • Yann

      Après de multiples conversations avec des contrôleurs, il en ressort qu’ils n’ont rien droit de dire sur leurs avis (bien souvent négatif).

      Ils sont donc obligé de ne pas donner leurs sentiments et doivent jouer le jeux de la SNCF.

  • Clirstrim

    Merci pour la censure, monsieur Breton. Pour info, ce soir je quitte mon modeste taf au sein d’un service public à 20h. J’ai, grâce au cadencement, la possibilité de travailler mon souffle en cavalant pour attraper, je l’espère, in extremis le train de 20h27 à destination d’Orléans, sans quoi j’aurais la joie de me peler le fondement en gare d’Austerlitz jusqu’à 23h08, horaire du train suivant. Encore merci à tous les agents de direction qui ont mis en place ces merveilleux horaires en parfaite adéquation avec les besoins de chacun. Pourquoi râler? J’ai qu’à habiter à Paris si je ne suis pas contente, d’abord! Ou travailler à Orléans! Ah, c’est bête, je n’ai pas le choix. Bon. Et puis, les navettes supprimées, c’est pas la fin du monde! La SNCF rembourse très généreusement 20 titres de transport TAO par mois! Si c’est pas sensas’, ça! Bon, d’accord, ils ont oubliés de synchroniser leurs horaires avec ceux du tram, mais on peut pas penser à tout, hein?
    En tout cas, je mesure clairement ma chance comparé aux habitants de Blois, Tours et des communes à petites gares pauvrement desservies. Courage à eux.

    • Yann

      Mais non, ce cadencement est réfléchi et bien mené. Tout va bien, et tout se passe bien.

      Plus sérieusement, oui ce blog censure, j’en ai fait le test plus haut, certains commentaires sont bloqué dès le départ à cause de certains mots (exemple “spécia liste” qui n’est pourtant pas un gros mot).

      Du courage, il en faut pour tout les clients de la SNCF, ce cadencement ne convient à personne, mais nous ne savons plus où nous plaindre, comme ce n’est pas la faute de la SNCF mais de RFF, mais que ce n’est pas à cause de RFF mais du ministre, mais que le ministre suit les ordres du président, qui lui même est sous le joug du conseil européen…

      Mais en bas de la chaine, il y a nous, les clients, qui subissons jours et nuits les caprices de la SNCF avec les suppressions et retards. Maintenant nous subirons les correspondances, les horaires inadaptés, et les courses folles pour avoir nos trains, sans quoi de longues attentes nous attendrons dans des gares frigorifiques et peu accueillantes.

    • Benoit S.

      Heureusement M. Breton va nous expliquer les démarches à entreprendre faute d’avoir relayé nos demandes initiales.

  • AL BUNDY

    le 13/12/11 le ter 16804 avait 30min de retard. du coup,le train 14044 ne nous a pas attendu à Orléans pour aller sur Paris.
    le comble,c est que lorsque je demande une enveloppe pour avoir droit à une compensation,je m apercois que maintenant je dois fournir l enveloppe et le timbre. et en plus,je suis arrive à paris avec 1h30 de retard et ils ne compteront que les 30 min.

    vous êtes des voleurs et des bons à rien.

    • Benoit S.

      Al Bundy pas la peine de mettre un timbre, c’est un service public, vous mettez un T à la place du timbre ou si vous avez du temps vous écrivez ‘port payé par le destinataire à sa demande’ et quand la SNCF en aura marre elle se bougera peut-être enfin.

    • Jojo

      J’adore l’idée ;)

    • Yann

      Oui, excellente idée, pourquoi nous devrions payer un abonnement et les envois pour remboursement en cas de retard.

      Encore une aberration…

  • tc

    Bonsoir,

    Je reviens vers vous concernant la déserte Tours Amboise Blois pour les commerçants de Tours. Personnellement j’habite Amboise. Aujourd’hui le cadencement fait que toute personne travaillant dans le centre ville de Tours et finissant à 19h00 n’a aucune solution pour rentrer chez lui avant 21h04 + temps de trajet. En effet le train de 19h11 ayant été avancé à 19h04 il est totalement impossible pour les commerçants fermant leurs portes à 19h de se rendre à la gare en 4 minutes!!! Qu’est ce que la SNCF compte proposer comme moyen à ces usagers pour pallier à cela? Ne trouvez vous pas que deux heures entre 2 trains à une heure de pointe cela fait un peu léger???

    • Benoit S.

      si je reprends les différents commentaires des technocrates dans les médias c’est ‘adaptez-vous à cette merveilleuse organisation, vos problèmes on en a cure, de toute façon on est intouchable, on a même réussi à faire modifier des horaires d’établissements scolaires sans qu’un seul membre du gouvernement ne bouge un doigt, c’est dire si on peut vous mépriser’.

    • Yann

      Je vous invite à envoyer un dossier à la médiatrice en charge des doléances sur ce cadencement.
      Et de faire de même vers le site du bigbangbigbug de l’AVUC pour montrer le nombre de problèmes que nous vivons avec ce cadencement fait à la vas vite, sans concertation et sans considération.

  • Yves

    Bonjour,

    Il est question du remboursement des tickets de tram entre Orléans et les Aubrais suite à la suppression des navettes. Il est précisé que seuls les tickets individuels seront remboursés aux titulaires de forfait Orléans Paris, dans une limite de 40 tickets par mois.

    Première question: est-ce que le remboursement de tickets valables pour 10 voyages (plus économique que 10 tickets valable pour un voyage) seront remboursés, car personnellement, je n’achète que par ticket de 10 voyages.

    Deuxième question: pourquoi limiter à 40 tickets par mois soit l’équivalent de 20 aller-retour entre Orléans et les Aubrais. Il y a plus de 20 jours dans le mois. La logique aurait voulu qu’il y ait a minima 2 x le nombre de jours dans le mois (pour ceux qui travaillent et ne font qu’un aller retour par jour).

    • Benoit S.

      Les décideurs ont axé les remboursements sur leur ticket restau qui dans un souci de gestion seront désormais 20 tous les mois mais ils ne le savent pas encore.

    • Yann

      Oui, il serait logique que cela équivaut au nombre de jours de travail dans le mois.
      Mais non, la SNCF n’est pas très fute fute…

    • Benoit S.

      Bon maintenant essayer d’expliquer à un décideur la différence entre les jours ouvrés, les ouvrables, les calendaires, c’est un peu essayer de leur faire comprendre qu’avancer un train le soir d’une demie-heure et avoir un trou de 2.30 en gare d’Austerlitz ne permet qu’aux agents d’Austerlitz de regarder tranquillement leur match de foot (prolongation incluse) mais aux clients, rien ne justifie.

    • Romain Breton

      Bonjour Yves,

      ce sont bien les tickets individuels et non les tickets de 10 voyages qui sont remboursés en attendant qu’une autre solution soit mise en place. En effet seul un ticket individuel permet de certifier que c’est bien un trajet entre les 2 gares et non un autre. Ensuite, 40 car il a été fait une moyenne de 4 semaines de 5 jours de travail par mois et nous avons considéré que vous pouviez en avoir besoin matin et soir (or pour beaucoup ce n’est que à l’aller ou que au retour que vous empruntez un train qui n’entre pas à Orléans et alors avez besoin de prendre le tramway pour relier les deux gares).

      Bonne journée.

    • Yann

      Cela reste tout de même honteux.
      Les personnes ayant un titre de transport Orléans Paris devant payer pour se rendre à une correspondance aux Aubrais…

      C’est de pire en pire avec la SNCF.
      Qu’est ce qui va arriver en 2012…
      On croit toujours toucher le fond, mais comme par magie, vous arrivez à creuser votre propre tombe encore plus profondément.

      Bravo

    • Benoit S.

      J’ai ma petite idée sur la suite mais ça pourrait leur donner des idées donc je ne vais pas les aider ils ont suffisamment de têtes pensantes.

  • Yann

    Tiens, ce commentaire n’a pas été modéré par contre

  • Benoit S.

    Ben il faudrait qu’une personne soit présente pour gérer la modération, déjà que quand il est la il ne lit pas tous les commentaires, quand il est en vacances……

  • Benoit S.

    où peut-on envoyer les remerciements?

Envoyer un commentaire

  

  

  

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*