7

Visite du COP Centre de vendredi 17 février 2e partie

Je reviens vers vous avec la suite de cette présentation du COP qui était très dense et instructive. Pour ne pas vous perdre en route, j’ai divisé en deux cette présentation. La première partie était plutôt consacrée à l’organisation et au fonctionnement du COP, celle_ci revient davantage sur son rôle dans l’information voyageur et les actions en cours pour améliorer la régularité.

 

circuit d’information

Le circuit normal d’information est celui_ci, vous savez que parfois ce schéma n’est pas tout à fait respecté. Ma collègue Isabelle était présente, son rôle est de jouer les interfaces entre l’activité Intercités et le COP chaque fois que ce schéma n’a pas été respecté. Une autre Isabelle, elle aussi en charge de l’information Voyageurs mais pour Ter s’est joint à notre point pour échanger avec nos clients, elle aussi s’attache à parfaire l’organisation et à mieux faire circuler l’information.

actions

On l’a vu, le COP est une organisation avant tout opérationnelle et pré opérationnelle. Il s’assure avant le jour J que toutes les conditions sont requises pour assurer le plan de transport, il s’assure d’avoir les ressources matérielles et humaines pour appliquer le plan de transport.

Il prend les décisions au moment de l’incident de remplacer une rame par une autre, de trouver une ressource dans un établissement pour assurer un train, ou encore facilite les décisions pour prendre en charge nos clients et les informer des décisions prises et des incidents en cours.

il y a aussi au COP un travail d’analyse après incidents. A t’ on pris les bonnes décisions ? A t’on communiqué les bonnes informations? Chaque jour, on organise par téléphone une réunion avec les différents contributeurs pour analyser les résultats de la veille. Cette réunion débouche sur la mise en place de plans d’action, tels que vous pouvez le constater dans cette présentation.

Pour améliorer l’information voyageurs, on déploie tout un arsenal de mesures de satisfaction pour mieux percevoir ce que l’on diffuse.

Côté Production, nous vous avons joint quelques exemples tel que :

-acheminement des locomotives à Paris Austerlitz, je vous en ai déjà parlé, depuis la mise en place du nouveau roulement de décembre 2016, des motrices descendent du chantier des rames par deux et lorsque l’une des deux a un problème, ce sont au moins deux circulations qui partent en retard de Paris.

-l’animation hebdomadaire des résultats visent à réunir autour de la table tous les contributeurs du service. On recherche et analyse la cause de tous les dysfonctionnement et on met en place des mesures pour y remédier. Cela prend la forme de réunion par téléphone à J+1, ou sous forme de comité de site sur nos gares importantes.

On évoque en exemple pour améliorer la régularité le travail qui est fait sur le 860502, train Ter qui dessert chaque jour la gare d’Étampes. Ce train est chaque jour très fréquenté, la montée et descente des voyageurs à Etampes prend plus de temps que prévu sur le plan de transport. On s’est aperçu que dans la conception de son graphique normal de circulation , il lui manquait 1 minute, tout le travail va donc consister à retravailler son roulement en l’imbriquant dans une circulation qui comme vous l’avez vu est très dense chaque matin. C’est souvent la cause principale du retard du 14036.

L’autre exemple, c’est le 860600, un Vendôme Paris Austerlitz qui est régulièrement retardé ces temps-ci par des travaux en gare de Dourdan. Comme ce train est retardé, il met en retard un transilien qui par voie de conséquence se trouve juste derrière le 14038. Ces travaux sont prévus jusqu’en avril. Il s’agit donc de négocier avec les autres transporteurs pour trouver des solutions qui pénalisent le moins possibles nos propres trains.

Cette rencontre a duré deux heures et j’ai forcément omis de vous restituer de nombreuses informations échangées au cours de cet entretien, je laisse donc  à Pierre, Victorien, Célian et Véronique le soin de compléter mes propos.

Je répondrai naturellement volontiers à toutes vos questions.

Partager cet article :

7 commentaires pour "Visite du COP Centre de vendredi 17 février 2e partie "

  1. Benoit S. dit :

    Bonjour Laurent, à la lecture de votre article on a vraiment l’impression que l’information est pensée or, dans la vie de tout les jours elle fait clairement défait et vous en savez quelque chose puisque vous êtes notre point d’entrée. Comment expliquer cette situation? des personnes se donnent la peine de chercher à s’améliorer, à communiquer et pourtant nos trais n’accèdent pas au fruit de ce travail?

  2. Pif dit :

    Bonjour le 14034 aurait eu des problèmes lors de la préparation en gare d’après l’appli.

    Pourtant quand je suis monté dedans tout semblait en ordre de bataille pour partir à l heure et pas un mécano en vue sur la loco.

  3. victorien45 dit :

    Bonjour Laurent,

    Une question qui ne me vient que maintenant.

    Actuellement il y a une cadence d un train toute les 2,5 minutes à Austerlitz, est ce possible de descendre en dessous pour faire passer plus de trains? Ou en rendre certains de nouveau à l heure.
    Victorien

    • Stéphane Ascoët dit :

      Ça dépend déjà du créneau horaire. Comme vous pouvez le constater sur le graphique de circulation joint dans la première partie de ce compte-rendu, en hyper-pointe(regardez entre 7h30 et 8 heures par exemple) les trains se suivent déjà presque toutes les minutes, en divisant par le nombre de voies ça en fait un environ toutes les trois minutes par voie, ce qui est à peu près le maximum que l’on puisse faire. Au delà, les distances de sécurité entre deux trains ne sont plus respectées, à moins de passer en régime de marches beaucoup plus serrées comme cela se pratique sur le tronçon central du RER A par exemple(gestion RATP), les trams, etc. mais qui suppose de pratiquer des vitesses faibles et probablement de sortir d’une certaine rigueur SNCFienne…

    • Laurent Niquin dit :

      Bonjour Victorien, non ce n’est pas possible de rajouter des trains actuellement sur la ligne C, le réseau est suffisamment saturé, ce n’est pas envisageable.
      Bonne journée

    • victorien45 dit :

      D’accord,
      Merci Laurent et Stéphane pour les retours.
      Bonne journée
      Victorien