55

Les agents de manœuvre et le pré-conditionnement

Bonjour à toutes et à tous,

Je vous invite à lire l’interview de la chef d’équipe des agents de manœuvre de Paris Austerlitz que j’ai réalisée à votre attention.

Avec l’épisode caniculaire que nous avons rencontré récemment, vous m’avez témoigné votre incompréhension, parfois votre colère sur la climatisation à bord des trains. Je suis donc allé à la rencontre de Ludivine qui m’a éclairé sur les installations de pré-conditionnement et sur le rôle des agents de manœuvre.

Ludivine et son collègue sont à la tête d’une équipe d’une quarantaine d’agents de manœuvre, il s’agit des agents en tenue orange qui circulent en gare sur des segway. Ces agents réalisent toutes les opérations de sécurité sur le train comme par exemple les essais de freins  pour permettre à un train d’être conforme au départ. Vous m’avez déjà parlé de ces agents, c’est l’occasion d’en savoir un peu plus sur eux.

Tout d’abord, s’ils circulent en segway c’est parce que sans cet outil de travail, ils n’assureraient pas l’ensemble de leurs missions. Les voies d’Austerlitz ne sont pas équipées de passage de voies qui permettent de passer de l’une à l’autre, il faut donc pouvoir circuler vite mais pas n’importe comment. Les agents doivent emprunter les passages peints au sol en jaune exclusivement et évidemment se montrer très prudent. Les segways sont bridés à 15 km/h et il est nécessaire d’obtenir un certificat d’aptitude à la conduite, certificat contrôlé périodiquement par l’encadrement.

Quelles sont leurs missions?

Il s’agit des opérations de :

– dételage,

– d’accroche (attelage),

Ces opérations consistent à lier la locomotive à la rame ou à la supprimer à l’arrivée du train de la nouvelle motrice,

– d’essais de freins

– de l’installation du pré-conditionnement.

C’est sûrement ce qui vous intéresse le plus : c’est quoi une installation de pré-conditionnement ?

 

C’est une installation électrique qui permet de se substituer à une motrice. Elle agit sur trois fonctions. Elle permet naturellement de lancer le chauffage ou la climatisation de la rame, elle recharge les batteries des voitures qui alimentent ensuite les circuits qui permettent d’obtenir l’éclairage des voitures par exemple, ou l’alimentation des prises électriques. Elle permet également de relever toutes les anomalies sur les armoires électriques et de corriger si nécessaire tout dysfonctionnement avant départ.

Très clairement, circuler dans un train pré-conditionné  offre toutes les garanties de confort et de sécurité au personnel comme aux clients. Dans l’idéal, nous aimerions que tous nos trains soient pré-conditionnés avant départ mais nous savons tous que ce n’est pas le cas.

Pourquoi ?

La première raison est liée à l’utilisation du matériel, l’utilisation des trains est optimisée afin d’assurer le plan de transport de la journée, il est prévu qu’il passe à date fixe au technicentre pour nettoyage, plein d’eau et révisions mais on doit faire en sorte qu’il ne stationne pas inutilement en gare. Ainsi vous avez des trains en journée qui ont des crochets courts, ils arrivent en gare et repartent presque aussitôt et d’autres trains qui ont des arrêts plus longs. C’est bien sûr sur ceux-là que nous pouvons agir.

Toutes les voies d’Austerlitz sont équipées d’installation de pré-conditionnement sauf sur les voies 6 et 7. Des techniciens détachés du technicentre veillent à ce que ces installations soient en bon état de fonctionnement. Ils sont capables d’intervenir sur le matériel pour régler les problèmes de portes, les petits bobos du train au quotidien et surtout maitrisent parfaitement les procédures de sécurité qui permettent ces interventions. Aujourd’hui, sur environ 50 circulations journalières, environ 1 train sur 3 est pré-conditionné, l’équipe fait son possible pour qu’il y en ait davantage.

Il faut savoir que peu de gare ont de telles installations en France, seules Bercy et Toulouse sont équipées ainsi. Elles sont nécessaires parce que nous exploitons du matériel tracté, type Corail, matériel qui tend à se raréfier mais aussi parce que la gare a peu de surface couverte, tout comme les voies au technicentre. Les voitures exposées en plein soleil ont évidemment beaucoup plus de mal à rafraichir que les rames protégées comme à Montparnasse ou en gare de l’Est.

Pourquoi on ne pré-conditionne les trains qu’à partir d’1 heure de stationnement en gare ?

Il faut savoir que le pré-conditionnement ne consiste pas à simplement à brancher un câble ! Une procédure de sécurité contraignante et spécifique est à respecter afin de limiter tout risque pour l’agent de manœuvre comme pour le client à proximité.

On parle ici d’une alimentation à 1500 volts contre laquelle il faut se protéger et protéger son environnement, cette opération à elle seule prend 15 minutes. Débrancher la motrice de manœuvre, brancher la motrice de circulation et assurer les essais de freins prend également 15 bonnes minutes. Il faut veiller que tous les voyants voiture par voiture indiquent que les voitures sont connectées au circuit de freins. Il faut également vérifier les armoires électriques et s’assurer que tout fonctionne pour le mieux. Dernière condition, il faut à minima que le pré-conditionnement soir branché 15 minutes pour avoir un effet bénéfique sur la rame autrement, cela ne représente aucun intérêt.

Au final, il faut un temps minimum de 45 min pour qu’il soit effectif donc nous intervenons sur des trains qui ont  des crochets de stationnement  a minima de  1h-1h10.

On peut utiliser la motrice du technicentre pour pré-conditionner le train mais il faut savoir que pour réaliser cette opération, l’agent de conduite doit rester dans sa cabine de conduite or lui aussi a un emploi du temps optimisé et n’est pas toujours disponible pour réaliser cette opération.

J’espère vous avoir éclairé un peu plus sur ce sujet, si vous avez des questions n’hésitez pas, je les transmettrai à ma collègue !

Merci de votre lecture

Partager cet article :

55 commentaires pour "Les agents de manœuvre et le pré-conditionnement "

  1. Stéphane Ascoët dit :

    Tiens justement récemment je suis passé près d’une agent de quai parlant de cela avec quelqu’un, hier soir peut-être? Peut-être était-ce vous? Sinon ce que je me demande depuis des années, c’est à quoi correspond un bruit que l’on entend dans les voitures un bon moment, il disparaît une fois qu’on a roulé quelques centaines de mètres. Comment le décrire? Ça ressemble à si on grattait lentement une surface métallique, ça semble venir des parois et/ou du toit… ça va et ça vient par séquences de deux ou trois secondes alternativement.

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Stéphane
      peut être parlez vous du pantographe sur la caténaire, j’en ai parlé autour de moi, personne ne sait de quoi il s’agit.

    • Stéphane Ascoët dit :

      Merci de vous être renseigné mais non ce n’est pas cela, ça commence dès que le train est à quai et semble venir de l’intérieur des parois des voitures, avec une résonance.

    • Ourson dit :

      Le bruit que vous entendez est l’air qui remplit les divers circuits pneumatiques des voitures corail (freinage, suspensions, portes pour les principaux) au moment où la loc est raccordée à la rame.
      Ce bruit s’estompe voire disparaît une fois ces circuits à la bonne pression.
      Ce sont les mouvements des différentes pièces métalliques entre elles qui font ce bruit de ferraille.

  2. ABRM dit :

    C’est bien les installations de pré conditionnement mais elles ne sont jamais utilisées à Austerlitz car les rames sont mises à quai trop tardivement. Y en a t il a Masséna ?

    Ce soir, pas de 16:56 alors que vendredi est férié… C’est dommage car le 16:26 de 5 ou 6 voitures est blindé et qu’il ne reste que 8 ou 10 places par voiture non réservées.
    Bref, ce sera 17:26 avec une heure d’attente ou 17:08 et tram si je trouve de la place.

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour ABRM
      A Masséna, les rames sont pré-conditionnées par les motrices directement comme dans beaucoup de gares en France.

    • Stéphane Ascoët dit :

      Le train de 16.56 n’est pas du tout présent sur les horaires de cet été 🙁

  3. Pif dit :

    SNCF : mais pourquoi les trains ne sont-ils pas à l’heure ? http://www.lepoint.fr/tiny/1-2143028 via @LePoint

    On parle de POLT… Bonne lecture

    • Bluejet3000 dit :

      Merci PIF; Ce n’était pas la peine de convoquer cet aéropage d’experts internationaux (dont des cadres de la SNCF – sic!) pour aboutir à ce constat dont l’évidence nous frappe concrètement tous les jours. Des stagiaires bien cortiqués auraient suffi. Et maintenant “ACTION”!

    • Pif dit :

      Extrait du Monde :

      Et nos spécialistes ne mâchent pas leurs mots. Les plans d’amélioration de la qualité en cours ? Le comité dit avoir été frappé ” par la multiplicité de leurs objectifs, de leur appellation et de leur mode de pilotage. Cela ne facilite pas une compréhension claire des enjeux et de ce qui est attendu de chacun. ” Le respect de l’horaire à la minute près ? Il ” devrait être, dit le rapport, un objectif professionnel commun à tous. ” Autrement dit, il ne l’est pas. Les processus de production ferroviaire ? ” Ils sont aujourd’hui peu ou partiellement pilotés, faute de responsable (…) et d’obligation de résultat. ”

      Fermez le ban

    • Bluejet3000 dit :

      C’est exactement ce que l’on ressent tous les jours : une organisation non intégrée, des processus discontinus, non corrélés à des objectifs et pas managés, des personnels paumés, un management impuissant, des clients oubliés… Un vernis industriel plaqué sur une réalité artisanale, l’amour du travail bien fait en moins. Un monumental travail de réingénierie à opérer. Qui en aura le courage?

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Bluejet3000
      critiquez tant que vous le voulez mais restez respectueux SVP! Cela fait maintenant de nombreuses fois que vos propos doivent faire l’objet de modération, il va arriver un jour ou vous ne pourrez plus vous exprimer librement sur ce blog si vous ne respectez pas la charte. Merci de votre compréhension

    • Stéphane Ascoët dit :

      Son intervention d’hier ne me semble pas spécialement problématique?!

    • Laurent Niquin dit :

      c’est parce que la partie offensante a été retirée!

    • Bluejet3000 dit :

      Cher Laurent, Face à un constat aussi accablant, les dirigeants d’une entreprise privée auraient été remerciés. Ceux de la SNCF sont toujours en place et nulle menace sur leurs têtes, même pas celle d’une raillerie même pas injurieuse, leur cerbère y veillant. Puis dire que la loco du 18h27 n’est toujours pas là et que nous frétillons de chaleur dans les wagons? Où est-ce encore une “insulte” pour vous?

    • Bluejet3000 dit :

      Toujours sans vouloir offenser vos cher dirigeant, Laurent, puis-je ajouter que nous sommes à point pour une friture et que l’agent orange et le conducteur guettent sans conviction l’arrivée de la loco.

  4. Vox populi dit :

    Consternant de réalité et de vérité ! . “Se demander ce que ça donne pour le client final”, mais la qualité du service client n’est pas au coeur des priorités de SNCF et notre quotidien est la pour en témoigner !
    Et voie 16 , l’affiche La ponctualité notre priorité ! Mais quelle belle publicité mensongère, en témoigne les taux de régularité à 1mn !

    A quand la professionnalisation de sncf ?

  5. Butez Thierry dit :

    bonjour Laurent.merci pour cette explication,mais concernant le pre conditionnement a part une partie de l eclairage et d autres subtilités….jamais la clim n en fait partie..c est de la théorie ! la climatisation n est en fonction que lorsque la machine est raccordée !merci Thierry

  6. Stéphane Ascoët dit :

    En tous cas ce matin la voiture de tête du train de 6h30 pour Paris était bien fraîche avec les rideaux tirés! Si cela pouvait durer…

  7. Dine dine dit :

    La semaine ne peut pas bien commencer pour tout le monde.. Déjà agacée par ces réservations de sièges auxquelles ont droit certains et pas d’autres.. Se faire déloger 2 fois c’est assez désagréable. Tout ça pour que papi mamie soient sur les places indiquées sur leurs billets

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Dine Dine, si vous voyagez sur des trains en dehors des pointes, il faut avoir le réflexe d’utiliser l’appli SNCF pour veiller à ce que la place ne soit pas soumise à réservation. C’est un peu contraignant mais vous serez plus sereine pour la suite du voyage.

    • chris dit :

      Et quand on a pas d’ I-Phone? Bon, ça me concerne peu souvent car je dois voyager en heure de pointe.

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Chris, les affiches en gare reprennent l’ensemble de ces informations.

    • chris dit :

      Ok, merci

    • Benoit S. dit :

      Il faudra néanmoins trouver une solution pour les personnes agées ou positionner des affiches qui mentionnent que toute personne qui ne veut pas passer au smartphone est désormais interdit de train. Ce sujet a été remonté maintes fois mais ne trouve aucune réponse côté SNCF : tout le monde n’a pas de smartphone!

    • eric dit :

      ??? des affiches en gare annoncent les places dispo dans les trains ?…pas d’autre solution que d’avoir un smartphone ( que je n’ai pas )

    • Laurent Niquin dit :

      Bonjour Eric
      Les affiches stipulent les modifications horaires et travaux en cours mais pas les places dispo.

  8. PierreB. dit :

    Bonjour
    Je suis actuellement en Hongrie.
    Pour les trains express reliant Budapest à Tapolca, en longeant la rive nord du lac Balaton, les chemins de fer hongrois appliquent la solution suivante : ceux qui veulent une réservation payent un peu plus cher (300 Forint soit environ 1 €) et sont regroupés dans une voiture dédiée et clairement identifiée avec place assise garantie et en plus un confort supérieur. Et toutes les autres voitures du train sont accessibles sans réservation.
    C’est un peu le principe de notre ligne mais à l’envers avec une seule voiture proposant des réservations et 5 ou 6 sans réservation + une voiture spécialement aménagée pour accueillir les vélos et il y en a beaucoup dans cette region touristique possédant de nombreuses pistes cyclables.
    Et pour les trains rapides Railjet reliant Munich ou Zurich à Salzbourg, Vienne et Budapest, la réservation n’est pas obligatoire et les places réservées sont clairement indiquées par des afficheurs électroniques.

  9. Vox populi dit :

    Mais ou est la motrice du 18h27? Et évidement le train n’est pas climatisé, gestion calamiteuse de la relation client !

  10. Vox populi dit :

    Le train est retenu quelques instants annonce la voix au micro… mais la motrice n’est pas la donc cela ne sera pas quelques instants, ou comment prendre le client pour un abrutit !!

  11. Bluejet3000 dit :

    Et la gare annonce notre départ! Toujours aucune loco. Trop fort. L’agent orange, le conducteur et l’agent de quai l’attendent. Et nous aussi.

  12. Vox populi dit :

    Et le chef de bord qui annonce à 18h29 qu’en l’absence de l’engin moteur notre partira avec du retard !

  13. Bluejet3000 dit :

    Voila la loco…hourra

  14. Bluejet3000 dit :

    Désolé Laurent, mais nous subissons tous les jours et parfois deux fois par jour les conséquences des carences de votre chère SNCF. Mes taquineries sur le blog ne sont rien à côté de ce nous sommes nombreux à penser d’elle.

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Bluejt3000
      je suis conscient de tout cela mais le blog reste un outil mis à disposition par l’entreprise et l’expression y est assez libre pour ne pas à avoir recours à des insultes, des critiques exacerbées sur les agents…Il y a un cadre, merci de le respecter.

  15. Bluejet3000 dit :

    Youpi, voila la clim.

  16. Bluejet3000 dit :

    Et incroyable…nous décollons

  17. victorien45 dit :

    Bonjour Laurent,
    Merci pour l éclairage de l article mais qui ne nous empêche pas de finir un bon nombre de fois cuits dans notre jus comme des homards en attendant l arrivée de la clim dans le bocal.

    Une autre question certaines fois quand un train à du retard au départ pour éviter d être tous entassés dedans et personne dans le suivant qui se trouve de fait à quelques minutes du premier, l agent de quai appui sur le bouton en tête de quai pour le supprimer de l affichage. Le hic c est que des qu il appui sur le bouton cela fait annoncer à Simone que le train va partir. Autant dire que dans ce cas là je suis le premier à railler Simone qui annonce n importe quoi surtout quand je suis en tête de train et que la loco n est toujours pas arrivé. En passant à côté de la boîte où il appui sur le bouton, j en ai vu d’autres sur la même ligne( je pense que vous aviez vus venir la question), y a tél moyen qu un de ces boutons puissent dans ce cas figer l affichage mais ne pas faire dire de bourde à Simone.
    Bonne soirée
    Victorien

  18. Alex dit :

    Et 30mn de retard pour le 19h07…parce qu’il y a un train devant nous. Pas un mot de plus, Véridique!
    🙂
    Alex

    • Bluejet3000 dit :

      C’était,nous, le 18h27 parti à 18h48 et qui a trainé au début. Plus de 40 mnn dans la vue. Désolé pour ceux qui étaient derrière.

    • Fleur de Lys dit :

      Un joli bon G30 à l’arrivée.
      Donner la raison de ce ralentissement et puis quoi encore, vous ne voulez pas des trains à l’heure tant que vous y êtes …! 😉

  19. Dine dine dit :

    19h26 de Paris : Pb de signalisation à artenay. Le cdb nous indique que nous circulons avec 20min de retard
    Demain ce sera la chaleur

  20. PierreB. dit :

    En Hongrie il y a aussi des trains en retard.
    Par contre, même si je n’ai rien compris la raison est immédiatement annoncée dans les hauts parleurs des gares et à la sono par les contrôleurs des trains.
    J’en ai eu la preuve mercredi dernier entre Budapest et le lac Balaton.
    La ligne étant à voie unique il faut croiser d’autres trains et à chaqud fois que nous etions arrêtés dans une gare non desservie en temps normal par notre train pour attendre un convoi de sens inverse il y avait une annonce de la part de notre contrôleur.
    De plus lorsqu’il y a de tels arrêts inopinés les voyageurs éventuellement présents sur le quai sont informés de la destination du train concerné et sont invités à monter dedans si cela les arrangent ! Cela se pratique en Suisse mais est impensable en France.
    Par ailleurs les contrôles sont fréquents et les agents passent entre chaque gare pour contrôler les nouveaux arrivants. Et ils ont une bonne mémoire visuelle car je ne les aient jamais vu se tromper et contrôler deux fois la même personne.

  21. David B dit :

    Intercités 3917 : D’abord la motrice a été attelée à 19H09 (pour un départ prévu à 19H07), départ effectif à 19H19. Puis on a ensuite roulé au ralenti entre Juvisy et Brétigny à cause des “conditions météorologiques exceptionnelles” (et oui c’est l’été). Enfin après le traditionnel ralentissement à Toury, on s’est traîné à partir de Artenay pour cause de “difficulté dans la gestion du trafic” (a priori il y avait un train lui-même en retard devant nous). Résultat : 30 minutes de retard à l’arrivée au Aubrais. En bref une journée ordinaire sur notre ligne malade…

  22. Vox populi dit :

    Aujourd’hui c’est une belle journée d’été, sncf va sûrement encore nous en faire baver !

  23. ResteZen dit :

    le train au départ de Orléans 07h28 est déjà plein au départ de Orléans.
    Les personnes montant aux Aubrais sont debout. Aucun problème. Vraiment aucun problème. Quant la honte de rendre un tel service ne dérange personne!!!!!

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Ilona, RestZen
      le train 14040 est limité à 6 voitures au lieu de 12v du 18/07 au 21/07 et du 24/07 au 27/07 en raison des gros travaux qui ont lieu en gare d’Orléans. La voie la plus longue est neutralisée et nous avons du modifier les compositions des trains.

  24. ilona dit :

    #14040 quand la sncf raccourci tellement les trains que les gens paient comme tout le monde pour finir debout… et il ne faudrait surtout pas se plaindre, comme d’habitude!

  25. Benoit S. dit :

    Il serait bienvenu de distribuer des billets G30 à la descente de ce train en guise d’excuses.
    Merci aux deux personnes qui ont jugé que le nombre de wagons étaient suffisants. Pour rappel puisque cela ne semble évident, les clients de ce train sont des travailleurs et non du fret. A quel moment cet aspect a été pris en compte dans ce choix? Où sont partis les wagons? Pourquoi aucune annonce préalable? et pourquoi aucune solution n’a été trouvée n amont?

  26. MRLR41 dit :

    J’avais oublié les travaux du rer c. Donc en plus de devoir tous s’entasser dans le métro à la sortie d’austerlitz, le train s’arrête à présent à l’entrée de la gare pour laisser passer ces mêmes rer qui ont leur terminus en gare… Bref, entre la chaleur, les retards et maintenant ça, on peut dire que l’été chez vous c’est le bonheur. Mais bon, tant que le tgv fonctionne tout va bien…

    • PierreB. dit :

      Le TGV ne fonctionne pas non plus très bien.
      Il y a eu plysieurs gros retards sérieux depuis la mise en service des lignes Le Mans – Rennes et Tours – Bordeaux au début du mois.
      Laurent nous a dit ici même que le fait de changer les horaires sur toute la façade Atlantique de la France était une opération difficile nécessitant un temps de rodage d’où des ratés au démarrage.
      Les suisses ont mis en service (avec 1 an d’avance sur les previsions et en respectant le budget previsionnel) le tunnel de base du Saint-Gotthard en décembre dernier (57 km, le plus long du monde) : 0 retard malgré un trafic journalier de 250 trains par jour et de nombreux changements d’horaires sur toute la frange sud du pays.
      Et quand en 2005 le projet Rail 2000 a été mis en place : 0 retard malgré le changement d’horaires de 100 % des trains avec pour la plupart des lignes un doublement des fréquence. Mais énorme planification en amont qui a pris 20 ans, le projet ayant été lancé en 1985 afin de déterminer avec exactitude les investissements nécessaires au résultat souhaité.
      Et aussi matériels et agents de réserve positionnés en permanence aux endroits stratégiques pour parer à tout incident, plans de détournements pré-établis pour chaque ligne en cas d’interruption du trafic inopinée et accord avec les autocaristes pour fournir des véhicules de remplacement si nécessaire (quand la ligne sommitale du Saint-Gotthard avait subi un énorme éboulement il y a quelques années avant la mise en service du tunnel se base, les premiers bus de remplacement sont arrivés en moins d’une heure et une sortie d’autoroute leur a été spécialement réservée pour l’occasion).
      Certains n’évoluent pas dans le même monde…

    • Benoit S. dit :

      Pierre je ne vois aucune différence avec la France : anticipation, réflexion, solution de secours, personnel de réserve, personnel aux endroits stratégiques (chez nous c’est l’accueil d’Austerlitz) et résultat à la hauteur si on juge le cadencement (ah j’oubliais chez nous il y avait aussi communication aux clients en amont où chacun pouvait dire ce qu’il en pensait mais que ce ne serait ni écrit ni pris en compte), on vraiment je ne vois aucune différence.

    • Stéphane Ascoët dit :

      Oh non Pierre ne parle pas de la Suisse, j’en ai les larmes aux yeux…

  27. Bluejet3000 dit :

    Oui c’est toujours un plaisir de prendre le train en Suisse.