5

Les mesures fortes chaleurs: traduction 1/2

A la demande d’Alex, je reviens sur les mesures fortes chaleurs pour vous expliquer concrètement en quoi elles consistent précisément pour la SNCF. Vous associez naturellement fortes chaleurs à climatisation, c’est un volet important mais loin d’être le seul.

Nous avons dans l’entreprise des points de vigilance sur les épisodes caniculaires depuis celle de 2003 ou les pouvoirs publics, notamment le Ministère de la Santé, ont établi des recommandations en ce sens, spécifiquement en direction des publics fragiles (personnes âgées, enfants, personnes en situation de handicap, etc.). Les deux épisodes retentissants, c’était 2013 et 2015 ou nous avons connu des chaleurs accablantes. Chaque été, du 1er juillet au 31 août, un plan canicule est ainsi mis en place et diffusé par le Ministère de la Santé. Cette année, les fortes chaleurs ont démarré dès le mois de juin.

La SNCF, en tant que transporteur s’inscrit naturellement dans ce processus et prend un certain nombre de décisions pour parer à ces conditions météo.

Quelles mesures prenons-nous ?

Première mesure : l’information

Nous avons mis en place un partenariat avec Météo France. En cas d’alerte de fortes chaleurs, Météo France fait parvenir un flash info si la température excède les 35°C. Entre le 1er juin et le 31 août 2015, SNCF a reçu 426 Flash Météo de toutes sortes (vents violents, orages, fortes chaleurs, etc.).

Cette alerte météo est ensuite diffusée en ciblant les régions impactées, en diffusant les bons comportements à adopter pendant le voyage et les impacts potentiels sur le trafic.

Chaque jour pendant l’été, nos producteurs étudient les informations fournies par météo France et peuvent prendre la décision  de déclencher des mesures préventives sur la circulation de vos trains. C’était le cas mercredi dernier.

Deuxième mesure : veille et renforcement de nos stocks de bouteilles d’eau en gare. En 2015 par exemple, nous avons distribué 520 000 bouteilles réparties dans 225 gares de stockage. Cette distribution est déclenchée au coup par coup et décidée par nos centres de supervision.

Troisième mesure : maintenance préventive du matériel

Pour l’ensemble du parc, une opération de maintenance spécifique est réalisée tous les ans avant l’été.  Il s’agit de programmer des travaux systématiques avant la saison chaude.  Lors de ces opérations, l’accent est mis sur les équipements de climatisation (filtres, circuits de réfrigération…), les compresseurs de climatisation et de production d’air et sur les nettoyages techniques spécifiques. Les campagnes de maintenance ont lieu d’avril à juin avec un objectif : 100% des travaux doivent être réalisés avant fin juin. Le technicentre de Masséna n’y fait pas exception. Une vigilance renforcée est également de mise sur les équipements sensibles à la chaleur tels que les armoires électriques, les installations de pré-conditionnement en gare et tous les composants électroniques en général. On vigile également les dessous des caisses des trains pour éviter les incendies.

Spécifiquement pour le technicentre de Masséna, dans la mesure du possible, ils doivent tirer les rideaux, pré-conditionner un maximum de trains avant de les mettre sous gare et s’assurer de l’approvisionnement en eau des rames. Ces mesures sont faites en fonction des roulements des rames, reportez-vous à l’article qui évoque les conditions de pré-conditionnement. On essaie aussi de renforcer au maximum les équipes les veilles de grands départs et des weekends.

Chez Intercités, toutes les voitures sont climatisées alors que seulement 45% du parc le sont chez Transilien, 80% chez Ter et la totalité chez TGV. Lors des travaux préventifs avant la période d’été, les échangeurs sont nettoyés, les recherches de fuites de liquide caloporteur (Il s’agit d’un fluide chargé de transporter la chaleur entre plusieurs sources de température)  sont faites, enfin un test global de l’installation est réalisé en Technicentre de maintenance. Cet entretien saisonnier est aussi réalisé sur les engins moteurs.

Depuis 2006, une modification technique est également engagée pour permettre un ré-enclenchement automatique de la climatisation. Ce mode de fonctionnement permet de continuer à climatiser la voiture alors qu’elle vient d’être soumise, sur une courte période, à des températures extérieures très élevées. Près de 800 voitures sont ainsi modifiées à ce jour.

En cas de panne de la climatisation, les chefs de bord doivent annoter le carnet de bord de la voiture et aviser le technicentre pour remise en état le plus rapidement possible.

Nous prenons également un certain nombre de mesures pour endiguer les déformations du rail et la dilatation des caténaires car les fortes températures ont un impact sur l’infrastructure, c’est ce que je déploierai dans mon prochain article. Merci de votre lecture.

 

 

Partager cet article :

5 commentaires pour "Les mesures fortes chaleurs: traduction 1/2 "

  1. Alex dit :

    Merci pour cet article Laurent. Donc si je recapitule des bouteilles doivent être disponibles (où??), les rideaux tirés et si jamais on a la chance d’avoir le bon numéro la clim fonctionnant et branchée plus de 5mn avant le départ.
    Je ne dois vraiment pas avoir de chance alors…
    Alex

    • Laurent Niquin dit :

      Bonjour Alex, les bouteilles d’eau sont distribuées en cas de fortes chaleurs et peuvent être disponibles à l’accueil de la gare. La distribution d’eau est décidée par les astreintes production au cas par cas.

    • chris dit :

      A l’accueil de la gare, c’est bon à savoir….. Bon moi s’il fait vraiment trop chaud et que le train est archi plein sans clim, je me mets en première s’il reste de la place. Je considère que je ne paie pas mes 344 euros pour faire un malaise. En général les agents sont compréhensifs si on arrive à les voir passer.

  2. victorien45 dit :

    Bonjour Laurent,
    Merci pour le tuyau pour les bouteilles d eau.
    J en ai toujours une sur moi mais ces jours la en cas de besoin à la dernière minute cela peut servir.
    Bonne journée
    Victorien

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Victorien, emporter sa bouteille d’eau avec soi doit en effet être un réflexe en période de fortes chaleurs et cela ne s’applique pas qu’à la SNCF. Bonne journée