55

Appel à témoins

bonjour

Une fois n’est pas coutume, je lance un appel à témoins pour une cliente qui m’a contacté après s’être fait dérobé son sac à main hier, lundi 24 septembre dans le 14061, train au départ de Paris Austerlitz 17h38. Elle était assise dans la 4ème voiture de tête.

il s’agit d’un sac à main noir contenant papiers d’identité, carte bancaire, portefeuille, alliance…

Le chef d’escale de Blois est venu vérifier avec la cliente et n’a pu que constater le vol.

J’attire votre attention sur le fait que d’autres vols ont été signalés au départ d’Austerlitz, pas seulement sur cette liaison. Bien sûr les forces de l’ordre et la surveillance SNCF sont vigilants mais un petit conseil, ne laissez jamais vos affaires personnelles sans surveillance. Malheureusement, cette situation est connue, une personne fait mine de s’asseoir à votre proximité et juste avant le départ, récupère ses affaires placées près des vôtres et …embarquent vos effets personnels.

Si vous avez des infos, merci de me les adresser, je transmettrai à la Surveillance générale ainsi qu’à cette cliente. Merci d’avance.

Soyez vigilants!

Partager cet article :

55 commentaires pour "Appel à témoins "

  1. Bluejet3000 dit :

    Que fait la SNCF pour le temps qu’elle nous subtilise tous les jours et encore ce soir avec le retard du 17h57?

  2. Julien_M dit :

    10 minutes affichées pour le 14063, alors qu’une annonce vient d’être faite, le train est en préparation au dépôt…
    Je pense effectivement qu’on va simplement prendre 10 minutes… Pfff

  3. Julien_M dit :

    Et comme à chaque fois Laurent, pas de communication…
    Cette gare et ses agents sont affligeant.
    Ras le bol d’être pris pour de la m**** à longueur de temps.

  4. Julien_M dit :

    On attend tranquillement le 18.27 pour supprimer le 17.57, la technique est bien rosée, on la connait, mais la SNCF ne l’assumera jamais…

    • Julien_M dit :

      Bingo !!!

    • Julien_M dit :

      Sans déconner, on peut lire les décisions prises comme dans un livre ouvert, tellement prévisibles et tellement pathétiques…

    • Bluejet3000 dit :

      Oui, c’était l’objectif. Et un train de gagné pour la SNCF. Lequel sera supprimé demain à Orléans pour compenser le non départ du 17h57?

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Bluejet3000
      On a fait en sorte d’acheminer la rame à Orléans plus tard afin qu’il n’y ait pas d’autres suppressions.

    • MRLR41 dit :

      Je ne suis pas concernée, mais je suis dans l’intercité voir 19 pour Tours. Il y a un intercités noté Orléans juste à côté voie 17. Alots on en supprime 1 pendant qu’un autre dort tranquillement en gare… Bref.

    • Bluejet3000 dit :

      Ce devait être sans doute celui-là car un conducteur attendait devant et les contrôleurs aussi. Ils ne semblaient pas au courant de l’annulation.

    • Stéphane Ascoët dit :

      Ah c’est pour ça que le 18h27 était aussi blindé…

  5. MRLR41 dit :

    Sinon vraiment désolée pour cette voyageuse. Malheureusement on est à l’abri de ce genre de choses bulle part!

    • Laurent Niquin dit :

      Bonjour MRLR41
      Vous avez raison, je pense que le malheur de cette cliente doit servir aux autres, des voleurs sont susceptibles de monter à bord et de dérober vos effets personnels, personne n’est à l’abri mais à présent vous connaissez leurs méthodes. Restez sur vos gardes.

  6. Allylili dit :

    Bien dommage de faire des commentaires comme ça sur un post qui ne parle pas du tout de retard mais de vol de sac à main…

    Moi je suis prônée de voir que ceux qui prennent ces trains régulièrement râlent encore sur des posts hors sujet et s’en prennent aussi aux contrôleurs qui subissent le retard comme nous…

    Je suis aussi impactée par la suppression du 14063 de ce soir et j’ai un bébé de 8 mois que j’aimerais bien retrouver.

    • Julien_M dit :

      Aux contrôleurs qui subissent les retards ?!?

    • chris dit :

      En même temps c’est le propre de cette page que l’on puisse s’exprimer tout en restant respectueux bien sûr. On est obligé de faire des hors sujets comment faire autrement, on a pas la possibilité de créer un sujet. A la différence des agents, nous payons dans les 400 euros par mois…….et train supprimé signifie pas de remboursement même minime du G30.
      J’avais pris le même train que cette dame mais rien vu.

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Chris, je suis le fil d’actualité et même si c’est hors sujet, je vous répondrai si vous me sollicitez.

    • Laurent Niquin dit :

      Bonjour Allylili
      Je comprends que la suppression d’un train bouleverse votre quotidien et ait des répercussions sur la vie de famille. C’est vrai que c’est un peu hors sujet mais je suis le fil de commentaires et je sais que vous, clients vous rebondissez sur l’actualité de votre ligne.
      A propos des contrôleurs, vous avez entièrement raison, ils n’y sont pour rien dans cette suppression et ont du subir la colère, certes légitimes des clients. Je pense que les chefs de bord sont vos alliés dans ces difficultés car ils peuvent vous conseiller, vous orienter vers d’autres trains ou dans les démarches à effectuer. Le chef de bord est souvent le seul interlocuteur à qui exprimer son mécontentement en direct, cela fait partie du métier mais c’est loin d’être le plus sympa.
      Bonne journée

    • chris dit :

      Je sais bien Laurent. On exprime son mécontentement mais personnellement je ne mets pas le personnel en cause.

  7. Shane dit :

    Ce matin, suite à une conversation “agité” entre une cliente et les contrôleurs, j’ai pu entendre de la part des contrôleurs, la confirmation qu’a partir de septembre, la réservation sera obligatoire sur l’axe Paris-Orléans !
    Qu’ils ont eu une note interne, et que d’ailleurs au guichet maintenant, ils ne doivent vendre que des billets “fermés” suite à cette note.
    Laurent, des infos ?

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Shane, c’est encore une rumeur sans fondement, les trains de la liaison ne vont pas devenir des trains à réservation obligatoire et on ne touchera pas aux trains de pointe dans lesquels vous voyagez.

    • Laurent Niquin dit :

      Par contre, je suis intéressé de savoir sur quel train c’était?

    • Shane dit :

      Merci Laurent pour la réponse.
      Moi, je prends chaque matin le 14035 à 8h26 à PAZ. J’espère qu’il restera sans résa, car je pense qu’il n’est pas dans les trains de “pointe” ?

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Shane, le 14035 est depuis le départ un train à réservation possible.

    • Shane dit :

      Mais pas résa obligatoire (pour le moment) 🙂

      Par contre il y a un sérieux problème sur le 14041 du samedi matin, le train est souvent blindé ! Et il reste que très peu de place dispo sur l’appli SNCF (souvent – de 5 par voiture).
      D’ailleurs, en ce moment le site VSNCF.com ne me propose que la 1ere classe pour 10.60€ si je veux faire une réservation…

      Autre point, AUCUNE desserte de la gare d’Orléans le samedi matin avant 10h30 ! Vous savez, des gens vont aussi au boulot le samedi dans le centre d’Orléans avant 10h. Certes il y a le tram depuis les Aubrais, mais cela fait un surcoût de 1.50€ / voyage, donc je fraude et je valide mon titre tram dès que j’aperçois les contrôleurs TAO…
      J’ai un abo SNCF PARISOrléans, pas un PARISLes Aubrais, donc c’est à la SNCF de mettre en place les moyens pour l’acheminement de mon trajet sans surcoût à mon forfait mensu.

  8. MRLR41 dit :

    Bonjour Laurent,

    Une autre question hors sujet. Avez-vous des informations sur le passage de nos intercités à la région en 2018? Je trouve cela assez surprenant qu’à 6 mois de la prochaine année, aucune information ne circule. J’ai posé la question en gare de Blois pour savoir si ils en savaient un peu plus et ils m’ont répondu que non, ils n’avaient toujours aucune info… Je ne suis pas particulièrement inquiète mais si ce passage à la région doit entraîner des modifications (financières, horaires ou fidélité), je préfèrerais autant le savoir en amont.

    • Laurent Niquin dit :

      MRLR41
      Nous sommes en discussion avec l’activité Ter qui va reprendre la ligne. On se cale sur les process, sur le mode de production, d’exploitation, sur la tarification…Il ne faut pas s’attendre à de grands changements en 2018. Ter va exploiter cette ligne comme Intercités le faisait et ensuite très certainement, Ter voudra imprimer sa vision des choses. Aucune inquiétude donc sur le changement de prestataire, ce sera le même personnel, les mêmes trains…Pour l’heure, je n’ai pas plus d’infos.

    • Julien_M dit :

      Bonjour Laurent,

      vous êtes taquin ce matin…
      “Aucune inquiétude donc sur le changement de prestataire, ce sera le même personnel, les mêmes trains…”

      Sinon, l’offre sera-t-elle la même eu nombre de trains ? La région peut décider de réduire ou modifier les horaires ?

    • Laurent Niquin dit :

      Non, Julien, Niquin pas taquin ! La région aura les pouvoirs de faire ce qu’elle souhaite mais je ne vois aucun intérêt à réduire l’offre, si elle reprend les rênes, c’est aussi pour la satisfaction des clients. Je pense qu’en 2018, il n’y aura guère de changement, la région va prendre le pouls durant l’année suivante et proposera des adaptations à ce moment-là.

    • PierreB. dit :

      Bonjour Julien.
      Oui la région peut décider de modifier les horaires.
      Dailleurs la nouvelle région Grand Est, qui reprends la ligne Paris – Troyes – Belfort, va augmenter en décembre prochain la desserte de cette ligne avec un passage de 12 à 16 allers-retours sur Paris – Troyes + une modification de la tarification régionale dès septembre prochain.
      Pour notre ligne, les horaires 2018 étant déjà décidés depuis avril, pas de changements majeurs prévus.
      Pour nous, si la région décide de modifier les horaires ce sera pour 2019.
      Mais la région Centre-Val de Loire est moins volontariste que Grand-Est et j’ai des doutes sur l’amélioration de la desserte de notre ligne, d’autant que le nouveau gouvernement aimerait bien revoir à la baisse les montants accordés aux régions pour le transfert de compétence de la gestion des trains Intercités.
      Bonne journée.
      Pierre

    • Julien_M dit :

      Laurent et Pierre, merci pour vos précisions

    • Shane dit :

      Voici une article de la Rep, sur la reprise des lignes par les régions : http://www.larep.fr/bourges/transport/2017/07/27/de-nouveaux-services-et-tarification-sur-les-lignes-de-train-reprises-par-la-region_12496860.html
      Ici, l’article traître surtout de la ligne Paris-Montargis-Nevers, on peut y lire : “La première étape sera une nouvelle tarification, dès le 1er janvier 2018. Il y aura aussi l’arrivée de nouveaux matériels, trente-cinq rames, à partir de 2019. » Cette nouvelle tarification va notamment s’appuyer sur une réflexion autour des différences de tarifs entre les voyageurs réguliers et occasionnels.”
      Peut-être que pour nous aussi ça sera pareil…

    • Laurent Niquin dit :

      Shane pour le nouveau matériel, il faut patienter jusqu’en 2021, date d’arrivée des nouvelles rames.

    • Stéphane Ascoët dit :

      Les régions feraient mieux de ré-imprimer les fiches horaires, sans lesquelles on ne peut savoir facilement ce qui circule, d’autant plus que l’économie financière n’a pas été répercutée sur les voyageurs.

  9. vincentC dit :

    @ laurent,

    Il est intéressant de constater que la réservation obligatoire sur les ancienne lignes intercités est sur toutes les lèvres et ce partout en France. J’ai pris le week-end du 14 juilllet un Cherbourg-paris, ligne intercité à réservation non obligatoire (comme PO).

    Le train du dimanche soir étant complet sur voyage sncf,(comme sur le orleans-paris quasi tout les dimanches !!!), j’ai décider de prendre un billet ouvert. Quelle n’as pas été ma surprise quand au guichet l’on m’as dit que la ligne allait passé en réservation obligatoire en décembre 2017. Puis l’on ma indiqué que il ne vendait plus de billet ouverts depuis le 18 avril 2017…bref la mission de service publique ( pouvoir revenir d’un week end…) est gravement mis en cause.

    Heureusement, les bornes TER proposaient bien un Cherbourg paris en billet ouvert… ! Le changement n’as pas été fait a la grande surprise du personnel…bref du n’importe quoi comme d’habitude.

    Mais j’attire votre attention sur le problème de la réservation sur de telles lignes qui ne sont avant tout des lignes pendulaires..on ne réserve pas un Orléans paris/tours-paris/blois-paris un dimanche après-midi ou en soirée 1 mois à l’avance…c’est complétement antagoniste avec les usages des gens. Je crains que cette mesure incite les gens a un peu plus se tourner vers la voiture, n’étant pas sur de pouvoir rentrer. De nombreuses fois, les billet TER m’ont sauvé sur le Paris orléans. Peu de doutes, la fréquentation des intercités n’est pas près de retrouver de sa superbe.

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour VincentC
      La réservation permet en effet à Intercités de mieux connaître les habitudes de voyage et d’achat de nos clients. Cela permet de mieux adapter l’offre, de proposer des tarifs préférentiels sur des créneaux déterminés à une population ciblée. Contrairement à ce que vous indiquez, cette politique a ramené des clients vers le train, des clients qui autrement auraient pris le bus ou le covoiturage. Intercités souhaite donc davantage de réservation à bord de ses trains mais cible avant tout les clients occasionnels. Les abonnés pourront toujours voyager dans un train de pointe sans avoir à réserver préalablement.

    • Stéphane Ascoët dit :

      Donc en fait comme d’hab vous jouez sur les mots. La réservation sera donc obligatoire pour les passagers, hors abonnés… De toutes façons ça ne surprend pas les militants pour les transports en communs qui voient la chose venir depuis des années, cela avait d’ailleurs justement été imposé sur une ligne en Normandie et la SNCF avait dû reculer fasse à la mobilisation. Mais on était absolument pas dupes que ceci n’était reculer que pour mieux sauter. Je suis entièrement d’accord avec Vincent: peut-être que ça vous fait gagner des voyageurs occasionnels, mais pour l’usage que j’ai, et ce, même avant d’être abonné, c’est clairement dissuasif, utilisant la ligne comme un RER. À ajouter à la disparition des fiches horaires, la régression générale du service offert… quel monde merveilleux! C’est bien la peine d’avoir Nicolas Hulot comme ministre de l’environnement tiens! En Allemagne et en Suisse, il existe des cartes d’abonnement à prix très raisonnable qui permettent de circuler à volonté sur le réseau sans la moindre réservation depuis des dizaines d’années… mais non en france ce n’est pas possible, notre territoire doit avoir des spécificités telles que tout est plus compliqué dans tous les domaines…

    • Laurent Niquin dit :

      Stéphane, vous interprétez mes propos. Il n’y aura pas de réservation obligatoire pour qui que ce soit à la rentrée. Difficile de faire plus clair.

    • Alex dit :

      Bonjour Laurent,
      Pourriez vous écrire ici la phrase: “il n’y aura pas de réservation possible sur les trains de pointe!” ??
      C’est plutôt ce que nous voudrions lire….
      Merci par avance
      Alex

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour Alex,
      il n’y aura de pas de réservation possible sur les trains de pointe. C’est mieux?

    • Stéphane Ascoët dit :

      Alex: de toutes façons c’est ce qui se produira à partir de mi-Décembre, puisque, sauf nouvelle révolution dans les régressions dans les services publics, la notion de réservation et de tarifs d’offre de marché n’existent pas chez TER.

    • Benoit S. dit :

      Et je verrai bien une autre mention, la notion de ‘train de pointe’ ne sera pas supprimée y compris pendant les vacances. Tout sera mis en oeuvre pour que tout manquement soit impossible.

    • Laurent Niquin dit :

      bonjour BenoitS
      Pas de changement non plus de ce côté là, les trains de pointe continueront d’être considérés comme tels.

    • Alex dit :

      C’est parfait, merci Laurent

  10. vincentC dit :

    Laurent, j’exposais mon point de vue, je ne vous demande par forcément une réponse, juste de faire remonter ce type d’avis auprès de votre hierarchie. Je comprends bien qu’à votre poste et dans votre rôle, vous allez bien évidemment défendre la politique de votre entreprise ( par conviction ou acquis de conscience, cela ne nous regarde pas, même si j’espère néanmoins que la SNCF n’est pas complétement truffée de macroniste de première aux hauts postes).

    Je me permet cependant de revenir sur un point, vous dites et je cite “Contrairement à ce que vous indiquez, cette politique a ramené des clients vers le train, des clients qui autrement auraient pris le bus ou le covoiturage”. Cela n’a (et vous le savez) absolument rien a voir avec la réservation obligatoire, mais avec les tarifs pratiqués sur des trains intercité éco “low cost” censé permettre a la SNCF de rivaliser avec les transporteurs routiers. Ce sont ces offres qui ramènent une part de clientèle nouvelle en augmentation ( les jeunes et les pauvres…super) aux lignes intercités sur des longues distances ( ligne Paris-Croisic, Paris-Royan, Paris Bordeaux qui sont à réservation obligatoire, et à la limite vu les horaires et la régularité de leur desserte (LOL), cela parait à priori pas délirant. Mais j’en viens aux trains du quotidiens, ceux qui desservent des métropoles situées à moins de 200 km. Celle concernée par des abonnements forfaits mais également par de fort flux d’étudiants et autres usagers occasionnels qui désirent monter dans le train sans réserver et avoir une flexibilité quand au choix de l’horaire maximale jusqu’au dernier moment ( quitte a voyager debout, sans se voir afficher complet sans moyen de monter dans le train, c’est cela non le service public et l’égalité face a celui-ci, non ??). Je parle de ces gens qui font du Bourges-Orleans, du Orleans- Paris, du Orleans- Tours. Et ne me dites pas que la réservation va amener des voyageurs supplémentaires sur ce types de trajets pendulaires.

    Enfin, un dernier point qui me parait juste honteux, le dimanche matin au départ de paris, il est devenu très difficile de trouver un horaire Paris-orléans accessible aux usager forfait. Je m’explique, de 8 h 37 horaire du dernier INTERCITER à 11 h 27, il n’y a aucun train accessible pour orleans, soit un trou de trois heure. Il y a bien un train a 9 h 11, mais intercité ECO, a 18.00 euros, merci ! e tun TER qui met 1 h 40… Bref chaque dimanche je mets 2 h a rentré, c’est super…Dois-je en déduire que la SNCF considère que les intercité éco constituent des dessertes sur l’axe paris orleans….

    • Stéphane Ascoët dit :

      Quel plaisir de lire ce genre de commentaires ici, des années que j’attends cela!!! Enfin quelqu’un qui a encore en lui des restes de ce qu’était la notion de service public et continue à la défendre!!!

    • Bluejet3000 dit :

      Stéphane, Je crois que nous sommes nombreux à réclamer un vrai service public ferroviaire. Mais cela ne passe pas nécessairement par la défense de situations acquises au travers d’une organisation sclérosée.

      Un service public des transports c’est avant tout une autorité publique (état, collectivités locales…) avec une vision, une stratégie, une volonté, de la régularisation et du contrôle. Et ensuite des opérateurs, publics et/ou privés, qui déploient et gère les activités et les moyens nécessaires, sachant concilier performance et qualité.

    • Laurent Niquin dit :

      Bonjour Vincent, je transmettrai votre avis à ma hiérarchie. La politique d’Intercités n’est pas d’opposer les navetteurs aux clients occasionnels mais bien de faire venir à nous de nouveaux clients qui eux préfèrent obtenir une réservation à bord de leur train. Une réservation c’est la garantie d’avoir une place assise. Pour le dimanche matin, c’est un sujet qui a été déjà été soulevé, Sean Clairin notre directeur de ligne a demandé des études pour étudier la possibilité de rajouter une circulation dans cette tranche horaire, du côté d’Intercités, il n’a pas été possible de le faire, j’espère que la région saura l’obtenir.

    • Benoit S. dit :

      je rappelle que pour les trains du dimanche matin il en existait jusqu’à ce qu’il soit décidé sans étude d’utiliser les rames pour faire des ECO cités sans solution pour ceux qui le prenait. J’ignore ce qui manque désormais à Intercité pour parler d’infaisabilité. Combien de personnes ne peuvent plus aller travailler le dimanche à cause de cette idée? Le sujet a été remonté lors de notre premier repas Laurent il y a près de deux ans.

    • Stéphane Ascoët dit :

      Bluejet, visiblement pas assez nombreux vu que ce sont toujours les mêmes incapables qui sont élus et de plus, les commentaires se bornent pourtant à attaquer les employés qui doivent se débrouiller avec des bouts de ficelles pour appliquer des décisions idiotes et non la politique globale de transports et déplacements.

      Quant au fait que les gens préfèrent des places réservées, j’ai de gros doutes là-dessus. C’est surtout pour vous un moyen de faire passer la tarification en mode marché au lieu du mode forfait fixe par kilomètre, et là, malheureusement, les gens sont les premiers à critiquer quand quelque chose ne va pas tout en ne voulant pas payer le véritable coût du transport.

  11. vincentC dit :

    Merci Laurent. Je ne savais pas pour le dimanche matin, mais je suis ravi de l’apprendre.

    Je comprends bien qu’une clientèle puisse désirer une réservation pour avoir une place assise, surtout sur des longs trajets, comme les fameux intercité ECO le proposent sur des distances supérieures a 200 km. Néanmoins, sur les lignes intercités pendulaires, la question de la réservation (et vous le savez bien) est plus épineuse, et sa plus value bien plus contestable.

    1°) L’argument du voyageur assis sur des distances moyennes est moins prégnante, les gens veulent avant tout pouvoir voyager et sur des horaires flexibles. Et quand on met le bon nombre de wagon, en général tout le monde voyage assis (big up à l’intercité 14040 cet été).

    2°) lorsque un train (comme ceux du dimanche aprèm) est plein il y a alors conflit entre abonnés et occasionnels à réservation. Comment peut-on justifier qu’un abonné qui paye 391.00 euros laisse sa place a quelqu’un qui a réservé (et qui n’a pas payé de réservation dans le prix de son billet, puisque les billet TER ont les même tarifs, voir sont même des fois plus cher que ceux a réservation intercités). En plus quand le train est plein à craquer, je souhaite bonne chance aux occasionnels pour rejoindre leur place réservée. Le bon sens des gens suffit à laisser leurs places quand les conditions l’exigent ( femme enceinte, handicapé etc…). Je sais que les trains en heure de pointe sont en principe sans réservation, mais nous savons tous ici qu’il y a beaucoup de ratés. Et apparemment,le dimanche aprèm/ soir n’est pas considéré comme une période de pointe par intercités, puisque tout les trains sont à réservation (sauf pour les TER qui appliquent la zone blanche..haha !) Il y a ici bien une opposition frontale entre navetteurs et usagers occasionnels.
    3°) Je vais aller plus loin, pour un client occasionnel, voulant simplement rentrer sur paris un dimanche soir depuis Orleans/blois/tours, comment fait-il lorsque la machine de SNCF lui dit que tout les trains sont complets, et que les machines ne proposent pas de placements libres, on est bien d’accord que ce sont des client perdus, non ? a moins que tout le monde soit expert de la jungle SNCF et que ces gens se tournent alors tous vers les billets ouverts des machines TER (mais ça on sait bien que non). Donc la politique d’intercités (vous m’arrêtez si je me trompe) c’est de dire que ces gens ne rentreront pas entre 16 h 000 et 20 h 00 (les trains sont systématiquement complets) mais choisiront des trajets avant ou après, non complet ce qui permet au transporteur de repartir la charge sur plusieurs trains…une idée qui semble être d’un pragmatisme absolu, si l’on excepte le fait que sur un orleans-paris de 55 min, personne n’a envie de faire cela, c’est pas un paris Marseille ou paris Toulouse. Et on ne réserve pas un Orléans Paris 3 mois à l’avance. Du coup, le train qui était pratique, devient un mode de transport compliqué. Sachant qu’on peut réserver des blablacar moins cher, ponctuels et au dernier moment, cette politique me pose beaucoup de questions. A l’heure de la fameuse flexibilité vantée par tous, vos formules commerciales me paraissent tout sauf flexibles, et ne cible pas pour moi ce qui va faire revenir les usagers ( le coté pratique et économique).

    Peut être que toutes les machines pourraient proposer des billets ouverts pour que le service publique ( se déplacer d’un point A à un point B) perdure quoi qu’il arrive pour tous dans un premier temps. et ensuite peut être qu’il faut revenir sur la politique de la réservation, qui est peut être intéressante sur un certain type de train, mais très peu pertinent sur d’autres.

    Peut-être que toutes les machines pourraient proposer des billets ouverts pour que le service publique (se déplacer d’un point A à un point B) perdure quoi qu’il arrive pour tous dans un premier temps. Et ensuite peut être qu’il faut revenir sur la politique de la réservation, qui est peut-être intéressante sur un certain type de train, mais peut pertinente sur d’autres.

    D’ailleurs je termine mon message pour vous dire que il y ‘a quelques années j’étais étudiant, et il n’y a aucun abonnement (il me semble) qui permette par exemple de payer 50 ou 70 euros par mois, et de faire 1 aller-retour chaque weekend du mois. Résultat, un étudiant, paye autant par mois qu’un abonné !! ( 391.90 /2 puis aide mobilico==> 90.00 euros) contre 100 a 125 € pour un étudiant (je prends une moyenne de 12.50 €/trajets considérant une carte jeune pour 4 AR/mois ==>100 euros par mois ! voir 125,00€ si 5 AR. N’ayant pas les moyens à l’époque, j’ai beaucoup fraudé, mais j’aurais préféré être en règle. D’autres étudiants eux prennent les blablacar (7 euros un Orleans paris)… peut-être que la chasse à la clientèle pourrait se faire via d’autres biais ?

    • Stéphane Ascoët dit :

      Vous mettez bien le doigt sur quelques problèmes et incohérences de la réservation. C’est sûr qu’il y a perte de clients, à commencer par ceux qui veulent se rendrent à un enterrement: par définition on ne le sait qu’au dernier moment. J’ai eu le cas dans ma famille d’un de mes cousins qui n’est pas venu car il n’y avait plus de place en TGV. Il ne lui a pas été proposé de faire le trajet par notre artère historique, chose que j’ai pourtant fait sans problème, sans aucune réservation de bout en bout.

      Quant aux étudiants et autre publics ayant ce type de besoin, vous avez parfaitement raison, et c’est un vieux problème qui détourne beaucoup de gens du train depuis très longtemps. Plutôt que de s’inspirer de ce qui se fait chez nos voisins nord-européens, le choix a été fait de tout miser sur la tarification de marché avec réservation obligatoire pour tenter de répondre à ce besoin. Notez toutefois que beaucoup d’étudiants peuvent bénéficier des tarifs jeunes qui diminuent notoirement les coûts, et que par ailleurs l’abonnement fréquence peut aussi convenir.

  12. MRLR41 dit :

    Puisqu’on est dans la question épineuse des réservations, j’ai une question pour vous Laurent. Quid du 14061 le samedi. C’est apparemment un train à réservation le samedi (contrairement à la semaine) puisque sur vos sites de vente on peut choisir sa place. Alors pourquoi sur votre appli mobile qu’on nous a (sur)vendu depuis des mois, les places réservées n’apparaissent pas??? Encore une fois c’est à l’abonné de se débrouiller. Et franchement, descendant à Blois, je n’ai aucune envie d’aller m’installer en tête de train, ce qui m’éloignera sacrément de la sortie arriver à Blois. C’est déjà suffisamment pénible de devoir aller travailler le samedi après une semaine complète de travail, j’aimerais pouvoir au moins rentrer sans ses désagréments inutiles!

  13. Mike dit :

    Hello !

    Très bon contrôleur dans le 20h26 ca fait plaisir il explique et nous a tenu au courant de la situation!!!
    Le DRH a du changer 😎

    • Laurent Niquin dit :

      Bonjour Mike
      Merci pour cette observation que je fais suivre immédiatement au nouveau DRH de l’établissement!