23

RER C : fortes perturbations à cause de malaises et de feuilles mortes

Bonjour

Vous me demandez le motif des perturbations de ce matin. Plutôt qu’un long discours, je vous propose la lecture de cet article du Parisien qui illustre bien les difficultés de la ligne C et l’impact sur vos trains.

Bonne lecture

Partager cet article :

23 commentaires pour "RER C : fortes perturbations à cause de malaises et de feuilles mortes "

  1. PierreB. dit :

    L’article du Parisien, et les commentaires qui l’accompagne, illustre bien les problèmes d’information de la SNCF.
    Et pourtant il y a au sein de la société nationale un gros service communication…
    Pour les feuilles mortes, les automotrices du RER C, par soucis d’économie, ne sont pas équipées de sablières.
    Du coup l’adhérence est mauvaise car les dispositifs anti-enrayeur des roues ne compensent pas suffisamment une sablière qui par une simple pression sur un bouton, permet de projeter du sable sur les rails et donc d’améliorer l’adhérence.

    • Laurent Niquin dit :

      Vous occultez une grande partie de l’article. La cause principale de ce bazar ce matin, ce sont les deux malaises voyageurs qui ont conduit les clients à aller sur la voie et à déclencher des mesures de sécurité sur l’ensemble de la circulation, ter et Intercités compris.

    • Stéphane Ascoët dit :

      Laurent vous faites preuve d’une mauvaise foi hallucinante! Si c’est comme ça sur le reste, pas étonnant qu’on est pas du tout confiance dans les excuses qui nous sont fournies à chaque souci! Si les gens sont descendus sur les voies, ce n’est pas à cause du malaise mais du fait que rien a été fait: Ni reculer l’automotrice pour la mettre à quai, ni proposer aux usagers de descendre par l’arrière!!! Et sérieux, en pleine gare de Juvisy il faut 45 minutes pour que le Samu arrive???

    • Laurent Niquin dit :

      Stéphane
      On ne peut pas toujours tout simplifier! On ne peut pas faire reculer un train en ligne, qui plus est avec des voyageurs à bord, nous avons des procédures de sécurité et des protocoles qui heureusement encadrent le système ferroviaire. Les Transilien sont dépourvues de contrôleurs, il faudrait du personnel formé à la sécurité pour acheminer sur le quai (qui plus est, est en travaux) l’ensemble des voyageurs. Nous ne sommes pas responsables non plus du temps d’intervention des pompiers en région parisienne !

    • PierreB. dit :

      Non Laurent je n’ai pas occulté une partie de l’article.
      Je n’ai parlé que de ce que je connais, c’est à dire du manque d’adhérence et de l’absence de sablières sur les rames du RER C qui provoquent des retards dont on pourrait aisément se passer si on n’avait pas fait d’économies de bouts de chandelles lors de l’achat des rames.
      Et j’ai évoqué le soucis concernant le manque d’information qui a aussi été souligné dans le Parisien.
      Il va de soit que je n’ai pas critiqué le malaise voyageurs car cela est bien évidemment indépendant de la volonté de la SNCF.
      Mais quand un tel incident arrive, cela ne dispense pas de délivrer une bonne information.
      Et ce manque d’information est un débat sans fin et récurent depuis que ce blog existe (2011 je crois) et n’a toujours pas trouvé de solution, ce qui est tout de même bien dommage.
      Par contre je ne connais pas les procédures pour pouvoir éventuellement refouler une rame de quelques centaines de mètres en cas d’incident tel que celui de ce marin. Et donc je n’en ai pas parlé.
      Pierre

  2. Loveteur up & down dit :

    Bonjour Laurent,

    Ce la n’explique pas pourquoi les gens de Toury on du se mettre sur les voies pour qu’on daigne les emmener à Austerlitz ?! Alors que la veille tout le monde savait que les TER étaient supprimés.
    Vous avez mis en danger la vie d’autrui, vous êtes conscient de jusqu’ou vous poussez les gens à agir ?

    Bonne journée.

    • Laurent Niquin dit :

      Bonjour Loveteur up & down
      Vous faites référence au TER 860516 tombé en panne hier soir près d’Ablon, c’est totalement déconnecté des mouvements sociaux de ce jour. Le train a subi de nombreuses disjonctions et l’agent de conduite a déclaré la détresse vers Ablon. Les clients exaspères par le délai de remise en route ont fini par ouvrir les portes et se sont retrouvées sur les voies. Nous avons du interrompre toute la circulation dans les deux sens. Le chef de bord a lui réalisé ses annonces pour que les clients restent à bord mais n’a pu s’opposer physiquement à la descente des voyageurs.
      Bonne journée

    • Laurent Niquin dit :

      Loveteur up & down
      Je n’avais pas connaissance de cet incident. J’ai questionné ma collègue Jocelyne NADAUD, responsable de ligne chez TER qui a également été sollicitée sur cette question. Elle me permet de vous livrer la réponse qu’elle a faite ce matin même. “, nous avons, en effet, subi des perturbations en cascade hier soir et celles-ci ont perduré jusqu’à ce matin.
      Tout d’abord, le TER Orléans Paris 860516 de 17h58 est tombé en panne, il est arrivé finalement à Paris avec 3h de retard, du coup, le conducteur n’était plus bon pour faire le 860501 (votre train) de ce matin. C’est une rame utilisée pour les Intercités qui a composé un des TER Paris Orléans d’hier soir (puisque celle du 860516 n’était pas arrivée), par conséquent, on n’a pas pu s’en servir pour faire le 860502 le TER Orléans Paris du matin.
      Ce matin, les personnes qui se trouvaient à Toury pour prendre le 860502 qui était supprimé se sont mises sur les voies et la décision d’arrêter un IC a été prise
      Voilà pour les explications…
      Suite à votre message, j’ai demandé au service concerné la possibilité d’appliquer cette procédure, les jours où un des trains de la période de pointe est supprimé inopinément.
      Cette possibilité est à l’étude, j’espère qu’elle sera adoptée. Evidemment, il ne s’agit pas d’arrêter tous les IC à Toury en cas de suppression d’un TER, ce sera en dehors des grèves et si l’occupation de l’IC le permet.”

      Bonne soirée

  3. Pif dit :

    Non Laurent,

    On parle du train de ce matin qui a fait un arrêt à Toury pour récupérer des voyageurs.

  4. Pif dit :

    Allez 14032 début du show ….

    5h45 je monte dans un train bra’che

    5h58 on nous annonce des verifs doivent etre faites…

    q1 : incompétence 1 15 minutes de perdues par vos équipes

    6h10 : on roule au pas entre Orleans et les aubrais

    q2 : incompetence 2 pkoi le cdb ne prend pas le temps de nois expliquer le pb et le retard estimé.

    Pif 10 jours sans train à l heure

  5. Urraco dit :

    C’est quoi le problème ce matin aucune info que des trains à l’arrêt aux Aubrais non je viens de voir passer une rame technique rouler sur la 6…

  6. Fculi dit :

    Bon la SNCF est en avance… pour nous souhaiter notre fête de fin d’année !
    Mais c’est une blague ou ils le font exprès ?
    Même l’appli n’est pas à jour.
    Pourquoi tout ce foutoir ?

  7. WCM dit :

    On commence bien la semaine !
    Arrivée à la gare d’Orléans pour prendre le 6h58, on nous indique de prendre la navette voie 3 afin de nous rendre aux aubrais. 20 minutes plus tard (et ce sans aucune info, dans des wagons blindés) on nous informe que la navette est supprimée et qu’il faut prendre la tram. Pas de tickets distribués par la sncf évidement …
    7h15 le train au départ des aubrais part enfin en direction de PA. On nous indique enfin la cause de ces gros pbs (rails cassés entre les aubrais et Orléans).
    Encore une fois se posent plusieurs questions :
    – pourquoi ce manque d’informations ?
    – pourquoi la sncf ne prend pas en charge les navettes tram quand les voyageurs sont dans l’obligation de se rendre aux aubrais (car ces voyages à répétitions commencent à coûter …) ?
    – pourquoi des solutions ne sont elles pas mises en place rapidement afin d’éviter ce genre du bugs ?
    Je tiens quand même à remercier le monsieur du guichet des aubrais qui m’a renseigné très gentillement et qui s’est montré très empathique ! Ça change de certaines personnes à la gare de Paris Austerlitz qui font parfois preuve de mépris et de provocation !

  8. azerty dit :

    De quand date l’incident ? Parce que Les trains sont annoncés comme supprimés ou très en retard depuis hier soir. Pourquoi les trains de 5h05 et 6h05 ont ils pu partir? Pourquoi avoir entendu le son de la voix du contrôleur qu’au moment du départ, soit après 45 minutes d’attente ? Je crois que le pire dans tout ça c’est que vous ne vous améliorez jamais, en terme de communication vous êtes de pire en pire, et en ce qui concerne le reste. ..no coment

  9. Nic dit :

    Bonjour,

    Gros bordel encore aujourd’hui lundi 27 novembre.
    Pour quelles raisons votre application annonce le 14044 de 8h28 départ orleans comme supprimé, notification et alerte à l’appui, alors qu’il roule effectivement mais au départ des aubrais?
    La cause étant un problème d’équipement entre orleans et les aubrais.
    Egalement, l’application n’est pas à jour et affiche encore les départs d’hier soir…
    Cordialement

  10. Benoit S dit :

    Je ne félicite pas l équipe de collégiens qui a géré la ligne les Aubrais Paris ce matin car aussi bien les gares des àubrais que celle d Austerlitz ni la cheffe de bord n ont pensé un instant aux clients. Vous n êtes pas une startup donc l excuse de la société qui débute n est pas acceptable. Je reviendrai dessus ce soir mais pensez à passer par une société pour les bons de retard 50 tickets pour 2 trains dans 1….pas de doute on était à Austerlitz. Aucune anticipation aucune gestion. C est juste honteux.

    • Benoit S. dit :

      Je complète donc le post de ce matin.
      hier soir la SNCF découvrait un aiguillage ou rail cassé. Tout de suite ils ont pensé plan de transport en informant la clientèle de se déplacer aux Aubrais. Mais l’information n’a pas quitté le bureau une fois de plus (une enquète est en cours).
      Puis ce matin on découvre à 6.30 que les trains ne peuvent toujours pas partir d’Orléans, les clients affluent dans la gare des Aubrais mais comme le personnel est bloqué dans l’accueil et n’a pas le droit d’utiliser le micro les clients qui viennent pour le 14036 découvrent que le 6.30 et 6.35 sont toujours à quai et qu’ils auront 30 mn de retard + le 7.05 qui lui reste à l’heure donc 3 trains qui partent en 5 mn. Les agents de la gare pour ne pas générer de stress ne disent rien, au cas où ????
      Puis dans le 6.35, aucune annonce de la CDB qui nous donnera les explications et le retard une fois en gare d’Austerlitz ma gare préférée.
      Nous étions pour une fois dans le troisième wagon derrière la locomotive mais les 2 personnes qui distribuaient des tickets de retard n’en avaient déjà plus et proposaient aux clients d’aller à l’accueil. C’est vrai que 50 mn ce n’était pas suffisant pour préparer plus de 50 tickets pour le contenu de deux trains dans un.
      En bref une gestion pitoyable mais la SNCF a eu le temps d’imprimer des flyers à distribuer. C’est surtout en interne qu’il faudrait que les personnes comprennent à quoi peuvent servir des micros, des haut-parleurs, des smartphone pour communiquer avec la gare d’arrivée le nombre de voyageurs donc de billets de retard, utiliser les applications pour informer.
      Tout à été raté ce matin encore comme dans toutes les gestions de crise. Aucune expérience n’est tirée des cas précédents, j’espère que TER a une cellule qualité et une cellule communication, Intercité ce n’est clairement pas le cas.

  11. chris dit :

    Enorme manque de communication ce matin en gare d’Orléans. Surprise pas de train pour le 6h28. Pas d’inquiétude une navette doit nous acheminer en gare d’Orléans……… 6h45 environ la navette est supprimée. On nous invite à prendre le tram sans nous donner de tickets de tram…. j’attends donc le 6h58, un peu perplexe car pas de train en gare mais on l’annonce toujours à l’heure…… 6h58, supprimé donc je prends le tram sans composter en me disant que si amende, je la donnerai à la SNCF……. pas de contrôle, je prends un train avec un quart d’heure de retard donc aucune compensation à attendre malgré mon arrivée à Paris à 8h30 environ……soit presque une heure de retard ! Merci pour ce début de semaine.

  12. ABRM dit :

    Bonjour Laurent,

    Peut on en savoir plus sur les rails cassés entre Orléans et les Aubrais ? Ce soir, doit on s’attendre à descendre aux Aubrais ? Quand le problème va-t-il être réparé ? La SNCF va-t-elle prendre en charge nos tickets de tram?

  13. Laporte dit :

    Bonsoir, le problème d’aiguillage étant à Orléans , j’ai du mal à comprendre que les gares desservies avant soient « sacrifiées »(guillerval, monnerville,angerville…) déjà ce matin 40 min de retard et ce soir certains trains supprimés alors que les suivants sont maintenus avec un terminus aux aubrais. Je ne comprends pas et quand on demande en gare on nous réponds c’est comme ça on y peux rien. Jeudi encore un mouvement social hebdomadaire est il encore à prévoir? Pour ne pas me retrouver le bec dans l’eau j’ai sacrifié un jour de rtt que je pourrais pas poser pour les fêtes de fin d’année. Merci la SNCF!!

    • Laporte dit :

      Je me permets de rajouter un détail: merci encore la SNCF de supprimer les trains 30 min avant alors que ça fait 1h qu’on se gèle à attendre à rentrer chez nous. Qui va payer les frais engendrés à tout ca ( heure sup des nounous, retard à l’embauche et ticket supplémentaire ..). Vous pourriez au moins proposer des moyens de substitutions pour les banlieusards ( le bétail vu les conditions de transport et la considération que vous faites de nous!) afin que ces derniers puissent arriver à bon port. Je sais vous n’y êtes pour rien mais c’est rageant et encore une fois le communication 0 pointé !!! Sur ce bonne soirée elle va être encore longue avant d’arriver à la maison.