102

panne d’aiguillage à Orléans mardi 28 novembre

bonjour

depuis 8h45 ce matin, l’aiguillage est de nouveau en panne à Orléans. plus aucune circulation ne rentre ou ne sort d’ Orléans pour le moment. Je vous tiendrai informé de l’évolution de la situation.

Il s’agit de nouveau du même défaut que celui constaté dimanche.

les suppressions de ce jour:

860512 départ d’Orléans à 12h41

860516  départ Orléans à 17h24

14049 départ Paris 13h22 supprimé

Nouvelles suppressions confirmées:

14059, départ 17h26, 14065, départ 18h14 et TER 860519, départ 18h22 de Paris Austerlitz, 14063, départ 17h44

14076, départ 19h28 d’Orléans

Partager cet article :

102 commentaires pour "panne d’aiguillage à Orléans mardi 28 novembre "

  1. PierreB. dit :

    Monsieur Carré ?
    Il tourne en rond.

  2. PierreB. dit :

    Sinon pour couronner le tout, la pluie nous attendait à l’arrivée aux Aubrais.
    Je suis rentré chez moi trempé comme une souche.
    Mouillé pour mouillé, avec mon vélo je me suis permis de faire le détour par le boulevard de Québec, qui surplombe les voies de la gare d’Orléans, histoire d’essayer de trouver quel aiguillage pouvait bien être à l’origine de tout ce bazar.
    Et bien je ne sais pas !
    En arrivant en gare des Aubrais j’ai entendu l’agent distribuant les tickets de trams dire, très gentiment dailleurs, à un voyageur que ses collègues travaillaient d’arrache pied pour remettre en service l’accès à la gare d’Orléans aux environs de 22h.
    Pourtant je n’ai pas vu le moindre ouvrier travailler sur les voies.
    La gare d’Orléans semblait sinistre et était à moitié plongée dans le noir.
    Il y avait tout juste un peu de lumière dans le poste d’aiguillages mais pas âme qui vive ailleurs.
    Je ne voudrais pas remuer le couteau dans la plaie, enfin si. Mais la gestion de cet énième incident semble avoir été particulièrement inefficace et pour le moins aléatoire avec une très grande part d’improvisation.
    Bonne soirée à tous et à demain pour de nouvelles aventures.

  3. Blujet3000 dit :

    Et un tram tellement blindé qu’il a fallu 4 mn pour que ses portes puissent se fermer. Comme à la SNCF!
    Et le chef de bord du 18h14 qui nous annonce un retour à la normale demain mais avec des trains supprimés ou qui démarrent de Aubrais. Trouver l’erreur.

    • PierreB. dit :

      Reconnaissez qu’il a tout de même annoncé quels seraient les trains encore impactés.
      Car combien sommes nous réellement à lire régulièrement ce blog et à naviguer entre les différentes applications SNCF pour essayer de trouver des infos ?

    • Benoit S. dit :

      Pierre nous n’avons pas tous le temps d’arriver deux heures avant le départ du train, accéder à l’application du jour dans l’espoir d’avoir des informations (qui ne sont pas mises à jour à partir du vendredi midi). Les informations telles qu’elles sont pensées et distribuées ne couvrent qu’une partie des clients (en banissant ceux qui n’ont pas de smartphone et en étant aptes à mettre en ligne des applications non testées). Pas une seule personne de cette petite société qui se développe ne se met à la place des clients, ne les interroge. Il est donc normal qu’on arrive à de telles aberrations sans sourciller. Exemple hier, la SNCF s’est dépéchée d’imprimer quelques bulletins pour expliquer ce qui était arriver. Combien d’exemplaires ont été imprimés? Combien distribués? Que demandait le client? Est-ce que ce bulletin a répondu à ses attentes?

    • Pierre B. dit :

      C’est ce que je disais Benoît.
      C’est pourquoi je soulignais le fait que le contrôleur du train 14065 de ce soir avait bien agi en indiquant les suppressions de demain matin.

    • Bluejet3000 dit :

      Oui, c’est une bonne initiative de la part du cdb, Pierre. Mais il aurait pu se détacher de la com officielle en ne commençant pas par indiquer que tout redevenait normal demain. Le message a en fin de compte été mal perçu, car les “quelques” ajustements du matin concernaient de nombreux navetteurs.

    • Bluejet3000 dit :

      C’est bien là que l’on voit qu’Orléans n’est pas une véritable métropole. Elle ne se positionne pas par rapport à la SNCF alors que la liaison ferrée vers Paris est essentielle pour elle en terme d’attractivité et de rentrées financières. Concernant la région, on ne peut qu’espérer qu’elle actionne le levier financier lorsque la ligne sera passé au réseau TER.

  4. Vox populi dit :

    Paris-Chartres : fâchée contre la SNCF, la région Centre gèle son versement (Le Parisien avec AFP / 28 novembre 2017 )

    Et nous, nos élus font quoi ???

    • Vox populi dit :

      La région Centre-Val de Loire a décidé de « suspendre jusqu’au rétablissement d’un service normal et efficace » sur la ligne Paris-Chartres sa contribution à la SNCF pour cette ligne TER, d’un montant d’un million d’euros par mois, a-t-on appris mardi auprès du conseil régional. « On siffle la fin de la récréation », a annoncé le vice-président de la région chargé des transports, Philippe Fournié. Selon l’élu « la situation n’a jamais été aussi compliquée sur cette ligne » où les voyageurs se plaignent de retards et dysfonctionnements quotidiens. Ligne PCLM; devant la dégradation récurrente du service j’ai annoncé « la fin de la récréation » avec la suspension du versement de la part régionale mensuelle à la SNCF et la demande à la SNCF de l’indemnisation des abonnés et je me rendrais à Chartres début décembre…— Philippe Fournié (@PF18VZ) November 27, 2017 Philippe Fournié réclame également à la SNCF « d’indemniser les abonnés » à cette liaison, l’une des plus fréquentées de France avec plus de 15 000 voyageurs quotidiens. « Si la SNCF refuse, ce que je n’aimerais pas, nous le ferons nous-mêmes. Nous utiliserons l’argent destiné à la SNCF, dans la convention TER, pour ces indemnisations », s’est-il engagé dans les colonnes de l’Echo républicain. Paris-Chartres, des usagers ulcérés (France 3) L’alternative des pénalitésLa compagnie de chemin de fer met souvent en cause les feuilles mortes qui immobilisent les trains. « Cela fait un siècle que les feuilles tombent, à l’automne, sur les voies », ironise Philippe Fournié dans le quotidien régional. L’élu a indiqué qu’il se rendra début décembre à Chartres pour rencontrer les responsables de la SNCF. Depuis 2002, les régions sont en charge des TER. Elles financent leurs trains mais n’en sont pas propriétaires, et négocient chacune leur convention avec la SNCF. Déjà, en 2014, le …

    • Benoit S. dit :

      Nos élus sont très occupés à gérer la Métropole et le super projet Interives qui grace à la SNCF verra les parisiens débarquer en voitures? ou pas du tout, aussi brillant que d’oublier de créer un dépose-minute devant une gare.

  5. Benoit S. dit :

    Le 14036 avait moins de wagons que d’habitude ce mation aucune annonce avant, pendant après et pourtant je li le blog qui est notre seule source d’information puisque la communication ne peut éventuellement se faire que par les journaux télévisés et papier mais surtout pas en contactant directement les clients. 14 ans d’allers-retour et une nette régression sur ce sujet aussi.

  6. José Luís dit :

    On sort maintenant des Aubrais. C’est la honte. Toujours il y a de problèmes. On devrais porter plainte commune contre la sncf. J’en peux plus entre annulations, retards…

  7. PierreB. dit :

    Bonjour.
    Youpiiiii !
    Le train de 5h58 est bien parti de la gare d’Orléans !
    Mais j’ai une petite question, histoire d’en rajouter une couche dans ce bazar :
    Est-ce pour pouvoir garer la voiture de mesure des caténaires et ses deux locomotives d’accompagnement sur la voie 1 que l’on fait partir le train 14036 des Aubrais au lieu d’Orléans-Centre ?
    Car franchement s’il y avait une priorité à donner pour l’occupation des voies, il fallait privilégier le 14036, qui je le rappelle est le train qui a le plus fort taux d’occupation de la ligne, et non un court train de service, lequel pouvait très bien être remisé aux Aubrais, au lieu de bloquer inutilement l’une des voies les plus longues de la gare d’Orléans.
    Franchement, une nouvelle fois c’est du grand n’importe quoi.
    Allez, bonne journée à tous et bon courage dans cette galère.

  8. Vox populi dit :

    Le 06h58 partira des Aubrais… pour avoir l’info il faut aller la chercher à l’accueil ! En gare d’Orleans, le 06h58 n’est pas affiché.

    07h05…le train est toujours à quai !

  9. Jeff dit :

    Ce matin ligne tours Orléans 10 minutes de retard comme d habitude. ..